Dé­fait, Éric Messier tire à bou­lets rouges sur An­dré-lau­ren­deau

Le Messager La Salle - - SPORTS - JO­NA­THAN TREM­BLAY

HO­CKEY. Les joueurs du Boo­me­rang d’an­dré-lau­ren­deau dé­bu­te­ront la sé­rie fi­nale de leur sai­son di­manche, face la for­ma­tion du col­lège Cham­plain-len­nox­ville au centre spor­tif Dol­lard-st-laurent. La pous­sière n’est tou­te­fois com­plè­te­ment re­tom­bée de­puis la fin de la sé­rie de­mi-fi­nale contre les Re­belles du Cé­gep de So­rel-tra­cy. L’en­traî­neur de l’équipe dé­faite n’a pas de tendres mots con­cer­nant le Boo­me­rang d’an­dré-lau­ren­deau.

Les Re­belles ont vu leurs sé­ries éli­mi­na­toires connaître une fin ex­pé­di­tive le 31 mars, alors qu’ils se sont in­cli­nés par la marque de 3 à 2, et ce, pour la troi­sième fois face au Boo­me­rang. Deux de ces ren­contres ont né­ces­si­té une pro­lon­ga­tion.

Se­lon les dires de l’en­traî­neur des Re­belles, le Boo­me­rang au­rait fait par­ve­nir 11 sé­quences vi­déo au su­per­vi­seur des ar­bitres de la Ligue col­lé­giale Di­vi­sion 1, après la deuxième ren­contre, au Co­li­sée Car­din pour dé­non­cer le jeu phy­sique de So­rel-tra­cy.

« Ils ont du temps à perdre. C’est en­fan­tin. […] On a en­core le droit de frap­per au ho­ckey, à ce que je sache. Je ne sais pas s’ils veulent jouer dans une ligue ré­créa­tive », dé­plore Éric Messier

L’en­traî­neur des Re­belles a af­fir­mé qu’il ne chan­ge­rait pas l’iden­ti­té de son groupe en rai­son d’une équipe in­sa­tis­faite de leur style de jeu, qui, pa­raî­trait-il, est trop ro­buste. Il a aus­si consta­té que l’équipe ad­verse s’est plainte à plu­sieurs re­prises aux of­fi­ciels, en plus de pro­vo­quer des pé­na­li­tés. Éric Messier a qua­li­fié ce com­por­te­ment d’an­ti-ho­ckey.

« En plus, ils ont es­sayé de fil­mer mon banc, a-t-il avan­cé. S’ils vou­laient voir mes plans, ils ont sû­re­ment re­mar­qué que je suis as­sez tran­quille lors d’un match. »

Ré­plique Du Cé­gep AN­DRÉ-LAU­REN­DEAU

In­vi­té à ré­agir aux pro­pos émis par l’en­traî­neur so­re­lois, le res­pon­sable des sports du Cé­gep An­dré-lau­ren­deau n’a pas vou­lu com­men­ter, men­tion­nant qu’éric Messier a droit à ses opi­nions.

« Ça ne vaut pas la peine [de com­men­ter]. Éric a le droit de pen­ser ce qu’il veut, mais on ne com­men­te­ra pas da­van­tage. »

L’or­ga­ni­sa­tion du Boo­me­rang a par ailleurs fait par­ve­nir un com­mu­ni­qué, mar­di, au su­jet de sa vic­toire face au Cé­gep de So­rel-tra­cy.

L’en­traî­neur-chef, Alexandre Dan­de­nault, y men­tionne entre autres que « les joueurs du Boo­me­rang sont res­tés concen­trés mal­gré du jeu phy­sique et de la pro­vo­ca­tion de la part de leurs ad­ver­saires » et que « ça prend une force de ca­rac­tère pour gar­der le fo­cus et ne pas ré­pli­quer ».

La sé­rie fi­nale de la ligue de ho­ckey col­lé­giale mas­cu­line dé­bute di­manche à 14 H.

An­dré-lau­ren­deau (26 – 6 – 2) et Len­nox­ville (23 – 10 -3) ont ter­mi­né la der­nière sai­son au pre­mier rang de leurs di­vi­sions res­pec­tives.

(Pho­to: TC Média – Archives/pas­cal Cour­noyer)

Éric Messier en avait long à dire sur le com­por­te­ment de l’or­ga­ni­sa­tion qu’il af­fron­tait en de­mi-fi­nale des sé­ries éli­mi­na­toires, le Boo­me­rang d’an­dré-lau­ren­deau.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.