La­salle re­con­naît le gé­no­cide grec pon­tique

Le Messager La Salle - - ACTUALITÉS - PIERRE BOU­LAN­GER

C’est le conseiller d’ar­ron­dis­se­ment Serge De­clos qui a pré­sen­té une mo­tion en ce sens lors du con­seil du 3 avril, afin de pro­cla­mer le 19 mai comme jour of­fi­ciel de com­mé­mo­ra­tion du gé­no­cide dans le­quel 350 000 Grecs furent ex­ter­mi­nés.

La ré­so­lu­tion rap­pelle que le gé­no­cide grec pon­tique, avec les gé­no­cides des ar­mé­niens et des as­sy­riens, ont été les pre­miers gé­no­cides du XXE siècle.

Le Congrès hel­lé­nique ca­na­dien sa­lue la dé­ci­sion de La­salle. «Ce crime odieux a été le pré­cur­seur de l’ho­lo­causte com­mis par les Na­zis contre les Juifs et les autres peuples pen­dant la se­conde guerre mon­diale», a dé­cla­ré le pré­sident du Congrès hel­lé­nique ca­na­dien, Theo­dore Ha­lat­sis, pré­sent à la séance du con­seil du 3 avril.

«La dé­ci­sion de La­salle est his­to­rique pour la com­mu­nau­té hel­lé­nique du Qué­bec. Elle rap­pelle à cha­cun d’entre nous, ce crime bru­tal et odieux contre nos an­cêtres grecs et contre l’hu­ma­ni­té», ajoute M. Ha­lat­sis.

La Com­mu­nau­té grecque or­tho­doxe du Sud-ouest de Mon­tréal pos­sède une église au 7077, bou­le­vard La­salle. Lors du der­nier re­cen­se­ment, près de 300 grecs ha­bi­taient La­salle.

SO­LI­DA­RI­TÉ. La­salle est de­ve­nu la se­maine der­nière le pre­mier gou­ver­ne­ment mu­ni­ci­pal au Qué­bec à re­con­naître le gé­no­cide des Grecs pon­tiques par les Turcs et l’em­pire ot­to­man. Le 19 mai 2017 mar­que­ra le 103e de ce triste évé­ne­ment.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té)

Le pré­sident du Congrès hel­lé­nique ca­na­dien, Theo­dore Ha­lat­sis, avec la mai­resse de l’ar­ron­dis­se­ment de La­salle, Manon Barbe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.