Une consul­ta­tion pu­blique ré­cla­mée

Le Messager La Salle - - CULTURE -

«Une consul­ta­tion pu­blique pour­rait éta­blir ce que pré­fèrent les gens et ce qu’ils jugent équi­table ou non», a ex­pli­qué le pré­sident de Trans­port 2000, Fran­çois Pé­pin. Ce der­nier se join­dra aux re­pré­sen­tants de 16 autres or­ga­nismes, dont Équi­terre, Op­tion consom­ma­teurs et la Coa­li­tion mon­tréa­laise des tables de quar­tier, pour rendre pu­blique une dé­cla­ra­tion à ce su­jet.

Avec l’abo­li­tion de l’agence mé­tro­po­li­taine de trans­port (AMT), la nou­velle Au­to­ri­té ré­gio­nale de trans­port mé­tro­po­li­tain (ARTM) se­ra en charge de la ta­ri­fi­ca­tion. L’har­mo­ni­sa­tion de celle-ci, à l’échelle de la ré­gion, doit être ache­vée dans les pre­miers mois de 2018.

«En 2016, Van­cou­ver a fait une consul­ta­tion sur la ta­ri­fi­ca­tion. Ils ont re­joint 28 000 ci­toyens. On de­man­dait aux gens ce qui était le plus juste: une ta­ri­fi­ca­tion se­lon la dis­tance, se­lon les zones ou se­lon la ra­pi­di­té du mode. Il y a plu­sieurs cri­tères qui existent», se­lon Fran­çois Pé­pin, pré­sident de Trans­port 2000»

D’après le Mou­ve­ment pour un trans­port pu­blic abor­dable (MTBA), qui fait aus­si par­tie du re­grou­pe­ment d’or­ga­nismes ci­toyens, les prix des titres de trans­port en com­mun sont à l’heure trop éle­vés pour ceux qui sont ins­crits au pro­gramme d’aide so­ciale. «Les gens en si­tua­tion de pau­vre­té marchent de plus en plus, a rap­por­té son porte-pa­role, Jean-yves Joan­nette. Ils li­mitent leurs dé­pla­ce­ments, ce qui a des im­pacts sur leur re­cherche d’un em­ploi, d’un lo­ge­ment et sur leur vie so­ciale.

Le MTBA a dis­cu­té de la pos­si­bi­li­té d’ins­tau­rer un ta­rif so­cial avec la So­cié­té de trans­port de Mon­tréal. Le maire de Mon­tréal, Denis Co­derre, l’avait d’ailleurs pro­mis lors de la der­nière cam­pagne élec­to­rale, en 2013. L’or­ga­nisme es­père qu’il pour­ra faire part de ses re­ven­di­ca­tions à L’ARTM avec l’ap­pui de l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale.

Les or­ga­nismes ci­toyens et en­vi­ron­ne­men­taux veulent que leur contri­bu­tion glo­bale à l’ex­ploi­ta­tion des bus, des trains de ban­lieue et du mé­tro de­meure in­chan­gée. Ac­tuel­le­ment,

Une coa­li­tion d’or­ga­nismes ci­toyens ré­clame une consul­ta­tion pu­blique sur la ré­forme de la ta­ri­fi­ca­tion du trans­port en com­mun qui doit avoir lieu l’an pro­chain dans la ré­gion mé­tro­po­li­taine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.