La re­traite de votre Mes­sa­ger

Le Messager La Salle - - LA UNE -

Pen­dant plus de la moi­tié de l’his­toire du jour­nal lo­cal, Pierre en a été le jour­na­liste prin­ci­pal, tra­ver­sant de nom­breux dé­mé­na­ge­ments et trois pro­prié­taires dif­fé­rents. D’abord une en­tre­prise fa­mi­liale, l’heb­do­ma­daire a été ven­du à Co­ge­co, puis à Trans­con­ti­nen­tal, pro­vo­quant de nom­breux chan­ge­ments dans les fa­çons de faire.

Der­nier de sa gé­né­ra­tion au bu­reau de Trans­con­ti­nen­tal à Dor­val, Pierre a fi­ni sa car­rière en ap­pro­fon­dis­sant tou­jours plus ses connais­sances en tech­no­lo­gie, s’adap­tant à Fa­ce­book et à Twit­ter avec l’aide de ses jeunes col­lègues.

«Il se sent par­fois dé­cou­ra­gé d’avoir be­soin de nous pour com­prendre cer­taines étapes, mais je lui dis tou­jours à quel point c’est in­croyable, tout ce qu’il ar­rive à faire. Je suis im­pres­sion­née», sou­ligne sa voi­sine de bu­reau, Johanna Pel­lus, jour­na­liste pour Les Nou­velles Saint-laurent.

PAS­SION­NÉ

Chaque mar­di, quand il re­çoit sa ma­quette et monte son jour­nal, Pierre est encore fé­brile, par­fois un peu ner­veux, comme un ar­tiste qui a le trac avant de mon­ter sur scène même s’il fait car­rière de­puis des dé­cen­nies.

Il a été le té­moin pri­vi­lé­gié de l’évo­lu­tion de Lasalle, cou­vrant la fu­sion mu­ni­ci­pale et de nom­breuses élec­tions, dont six de l’ex-pre­mier mi­nistre Paul Mar­tin en tant que dé­pu­té fé­dé­ral. Mais ses plus beaux sou­ve­nirs sont pro­ba­ble­ment les nom­breuses vi­sites ex­clu­sives aux­quelles il a eu ac­cès, d’un vol en hé­li­co­ptère au-des­sus de Lasalle à un tour de l’île aux Hé­rons, dans le Parc des Ra­pides.

Pierre s’est fi­na­le­ment tel­le­ment at­ta­ché à son ter­ri­toire qu’il a dé­ci­dé d’en de­ve­nir un ré­sident en 1985. Encore au­jourd’hui, il ap­pré­cie énor­mé­ment son ap­par­te­ment au coin des bou­le­vards Lasalle et Bi­shop-po­wer, d’où il peut par­tir en ran­don­née à vé­lo au bord de l’eau en un ins­tant.

LA VIE CONTI­NUE, LE JOUR­NAL AUS­SI!

Pierre est un homme de rou­tine. Entre son pe­tit ca­fé et son sand­wich, tou­jours consom­més à son bu­reau, sa marche après le re­pas, son épi­ce­rie le sa­me­di ma­tin très tôt, son ma­ga­zine Hockey News, sa vie est bien ré­glée. Tout ce train-train quo­ti­dien se­ra bien­tôt en­tiè­re­ment bouleversé.

«Il est tel­le­ment pas­sion­né par son tra­vail que je me de­mande ce qu’il va faire. Je sais que son grand frère Gilles lui de­mande sou­vent de re­ve­nir en Mau­ri­cie, mais que sa dé­ci­sion n’est pas prise», confie Ro­bert Leduc, col­lègue et ami de longue date, an­cien­ne­ment jour­na­liste à La­chine.

Mais Pierre ne laisse pas son jour­nal entre les mains de n’im­porte qui. Il connaît bien la jeune jour­na­liste Isabelle Ber­ge­ron, qui a long­temps été pho­to­graphe pour Trans­con­ti­nen­tal et a ac­com­pa- gné Pierre dans de nom­breuses af­fec­ta­tions.

«Je suis content que ce soit elle qui re­prenne les rennes. Je sais qu’elle va faire du très bon tra­vail et que les lec­teurs vont l’ai­mer», a-t-il af­fir­mé quand la nouvelle de son rem­pla­ce­ment a été an­non­cée.

Il lui pas­se­ra le flam­beau à la fin mai, 37 ans presque jour pour jour après ses dé­buts comme jour­na­liste. Mais il conti­nue­ra de lire re­li­gieu­se­ment son Mes­sa­ger, re­gar­dant d’un oeil bien­veillant les pages qu’il au­ra si long­temps rem­plies.

DÉ­PART. De­puis plus de trente ans, c’est de la plume de Pierre Bou­lan­ger que les La­sal­lois ap­prennent toutes les nou­velles qui touchent leur ar­ron­dis­se­ment. Ce­lui qui s’est fait la voix du pen­dant toutes ces an­nées dé­laisse à pré­sent son cla­vier et son en­re­gis­treuse pour se consa­crer à une re­traite bien mé­ri­tée.

En col­la­bo­ra­tion avec Johanna Pel­lus. Per­fec­tion­niste dans tous les do­maines qu’il a cou­verts à Lasalle, Pierre Bou­lan­ger au­rait bien ai­mé être jour­na­liste spor­tif, se­lon son an­cien col­lègue, Ro­bert Leduc.

«Lui-même est al­lé jus­qu’à la Ligue de hockey junior ma­jeur du Qué­bec (LHMJQ), mais a ar­rê­té de jouer parce qu’il était d’un trop pe­tit ga­ba­rit. Il ne pou­vait pas as­pi­rer à la ligue na­tio­nale», se sou­vient-il. Ne pou­vant se ré­soudre à ar­rê­ter com­plè­te­ment, Pierre s’est joint à une ligue de ga­rage pen­dant quelques an­nées à La­chine et Lasalle. Pierre n’a ce­pen­dant ja­mais été un fan du Ca­na­dien. Il est plu­tôt un fervent par­ti­san des Bruins de Boston.

Photo: Isabelle

Au fil de sa car­rière, Pierre a rem­por­té trois prix de l’as­so­cia­tion des heb­dos ré­gio­naux en quatre ans. Ces ar­ticles por­tant sur la fa­mille Du­ha­mel, un homme gref­fé du rein et un bé­bé mort à l’hô­pi­tal de Lasalle avaient tou­ché ses lec­teurs comme le ju­ry.(

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.