Un en­can par et pour les rac­cro­cheurs

Le Messager La Salle - - ACTUALITÉS - Isa­belle ber­ge­ron

Jes­si­ka Ayotte Saint-onge, ins­ti­ga­trice de l’ac­ti­vi­té de fi­nan­ce­ment ar­tis­tique Crée-ta-vie: Se perdre pour trou­ver l’es­sen­tiel, a pré­sen­té des ate­liers d’arts plas­tiques de­vant ses com­pa­gnons de classe. Sa dé­marche a com­men­cé en no­vembre der­nier, car entre les murs de cette école se­con­daire pour adultes, no­vembre est le mois dé­dié à la dé­cou­verte des pas­sions.

Du­rant cette pé­riode, les étu­diants touchent à des do­maines va­riés pré­sen­tés par les autres élèves ou les in­ter­ve­nants afin d’ou­vrir leurs ho­ri­zons.

La rac­cro­cheuse croit d’ailleurs que «les ac­ti­vi­tés pro­po­sées ont ai­dé plu­sieurs de ses confrères et consoeurs à dé­cou­vrir de nou­veaux champs d’in­té­rêt puisque l’ap­pren­tis­sage passe aus­si par la connais­sance de soi et de ses goûts per­son­nels». Elle a donc eu l’idée d’or­ga­ni­ser une ac­ti­vi­té pour amas­ser des fonds.

ART VI­SUEL. Alors qu’elle est en­core sur les bancs d’école, une rac­cro­cheuse de l’école du mi­lieu de La­salle a or­ga­ni­sé une ex­po­si­tion d’art vi­suel pour re­don­ner aux pro­chains dé­cro­cheurs qui em­prun­te­ront le même par­cours qu’elle.

FI­NAN­CER AU SUI­VANT

Avec l’aide de ses ca­ma­rades de classe, Jes­si­ka Ayotte Saint-onge a donc mis sur pied le tout pre­mier ver­nis­sage d’art vi­suel de l’éta­blis­se­ment, qui était sui­vi d’un en­can si­len­cieux, le 17 mai, au centre Hen­ri-lemieux.

La vente d’une qua­ran­taine d’oeuvres réa­li­sées par neuf jeunes adultes rac­cro­cheurs a per­mis d’amas­ser 1200 $ qui ser­vi­ront aux ac­ti­vi­tés sco­laires des fu­turs étu­diants. Tous les ar­tistes ex­po­sés ont pu contri­buer à la ges­tion du ma­té­riel, au mar­ke­ting et à la re­cherche de fi­nan­ce­ment afin de rendre pos­sible la te­nue de l’ac­ti­vi­té.

Iro­ni­que­ment, alors qu’elle peint de­puis plu­sieurs an­nées, prendre part à l’or­ga­ni­sa­tion de cet évé­ne­ment a aus­si fait connaître une fa­cette du monde ar­tis­tique que Mme Ayotte Saint-onge igno­rait et qu’elle a par­ti­cu­liè­re­ment ap­pré­cié.

Même si elle oriente ses études pour de­ve­nir se­cré­taire ju­ri­dique, l’étu­diante songe aus­si à gar­der une place dans son ho­raire pour lais­ser libre cours à son ins­pi­ra­tion ar­tis­tique et à des ex­po­si­tions.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té)

Di­verses oeuvres d'art, com­po­sées par les élèves de l'école du mi­lieu, étaient of­fertes lors de l'en­can qui a eu le 17 mai.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.