Mon­tréal of­fi­ciel­le­ment can­di­date pour la Coupe du monde 2026

Le Messager La Salle - - ACTUALITÉS -

Se­lon les in­for­ma­tions ob­te­nues par TC Media, cette com­pé­ti­tion, si Mon­tréal est choi­sie, se dé­rou­le­ra au Stade olym­pique. Au­cune autre struc­ture n’est en me­sure d’ac­cueillir plus de 50 000 spec­ta­teurs, une jauge né­ces­saire pour la te­nue d’un tel évé­ne­ment. Le stade Sa­pu­to, pro­prié­té du pré­sident de l’im­pact de Mon­tréal, Joey Sa­pu­to, ne contient ac­tuel­le­ment que 20 800 places.

«Avec le nombre de villes in­té­res­sées par cette or­ga­ni­sa­tion, si on n’a pas au moins 50 000 places, ce n’est pas la peine de se mettre sur la liste», in­dique Fran­cis Millien, ex-di­rec­teur gé­né­ral de la Coupe du monde fé­mi­nine 2015, dont plu­sieurs matchs ont eu lieu dans la mé­tro­pole qué­bé­coise.

Ce der­nier a par­ti­ci­pé, de­puis juin, à un co­mi­té de tra­vail char­gé de pré­pa­rer la fu­ture can­di­da­ture de Mon­tréal. À l’is­sue de ces ren­contres, Mon­tréal a of­fi­ciel­le­ment fait part de son in­té­rêt à l’as­so­cia­tion ca­na­dienne de soc­cer, ven­dre­di der­nier, pour l’or­ga­ni­sa­tion de cet évé­ne­ment.

«On a un beau pas­sé dans la te­nue de grands évé­ne­ments, re­prend Fran­cis Millien. Ce se­rait em­bê­tant de lais­ser pas­ser le train.»

Sans toile

Reste ce­pen­dant à ré­soudre la pro­blé­ma­tique in­hé­rente au Stade olym­pique. Outre le Mon­dial fé­mi­nin en 2015, le stade a dé­jà ac­cueilli la Coupe du monde des moins de 20 ans pour les hommes (2007) et les femmes (2014). Ces matchs se dé­rou­laient no­tam­ment sur ga­zon syn­thé­tique. Mais pour l’or­ga­ni­sa­tion du Mon­dial mas­cu­lin, le ca­hier des charges est bien plus exi­geant.

La FIFA, l’or­ga­ni­sa­tion mon­diale qui gère la Coupe du monde, oblige la te­nue de ces ren­contres en plein air et sur un ga­zon na­tu­rel. Mon­tréal a donc dé­jà plan­ché pour trou­ver des so­lu­tions tem­po­raires.

Le Stade olym­pique ver­rait, tem­po­rai­re­ment, sa toile être en­le­vée, afin d’être aux normes de la FIFA. «Nous n’au­rions pas ap­pli­qué si nous n’avions pas une so­lu­tion, in­dique Cé­dric Es­si­mi­ny, porte-pa­role du Parc olym­pique. On est en me­sure d’avan­cer qu’il existe des so­lu­tions.»

À ce jour, le Parc olym­pique ne sou­haite ce­pen­dant pas «dé­voi­ler pu­bli­que­ment toutes ces tech­ni­ca­li­tés». Celles-ci de­vraient être pré­sen­tées «dé­but 2018».

SOC­CER. Mon­tréal a of­fi­ciel­le­ment dé­po­sé sa can­di­da­ture pour ac­cueillir une par­tie de la Coupe du monde de soc­cer de 2026 qui pour­rait être or­ga­ni­sée aux États-unis, au Mexique et au Ca­na­da.

Ins­tal­ler du ga­zon na­tu­rel n’in­quiète pas, non plus, le Parc olym­pique. Ce der­nier a dé­jà eu l’oc­ca­sion de le faire au prin­temps 2010, lors d’un match ami­cal entre l’im­pact et le Mi­lan AC. «Et de­puis, les tech­niques ont évo­lué, sou­ligne Cé­dric Es­si­mi­ny. Ce n’est pas un en­jeu qui vien­dra contre­car­rer notre can­di­da­ture.»

Dix Matchs au Ca­na­da

Pour cette pre­mière Coupe du monde avec 48 pays, contre 32 ac­tuel­le­ment, dix matchs au­raient lieu au Ca­na­da et au Mexique. Les États-unis, prin­ci­pal or­ga­ni­sa­teur de cet évé­ne­ment et hôte dé­jà du Mon­dial 1994, pren­draient en charge 60 ren­contres, dont la fi­nale.

Au to­tal, trois villes ca­na­diennes de­vraient être choi­sies pour ac­cueillir no­tam­ment des ren­contres du pre­mier tour et éven­tuel­le­ment, des matchs à éli­mi­na­tion di­recte. To­ron­to, Van­cou­ver, Ed­mon­ton, qui dis­posent tous d’une in­fra­struc­ture adé­quate, ont eux-aus­si fait part de leur in­té­rêt.

Ces trois pays, qui ont dé­voi­lé leurs in­ten­tions en avril, de­vront ce­pen­dant com­po­ser avec la ré­cente can­di­da­ture du Ma­roc. Après quatre es­sais (1994, 1998, 2006 et 2010) in­fruc­tueux, le Royaume sou­haite de­ve­nir le deuxième pays afri­cain à ac­cueillir la Coupe du monde, après l’afrique du Sud en 2010.

La FIFA de­vrait rendre sa dé­ci­sion en mai 2020.

(Pho­to: TC Media – Ar­chives)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.