Chan­ge­ment de garde au PDQ 13

Le Messager La Salle - - ACTUALITÉS - ISA­BELLE BERGEON

«Ar­ri­ver dans un nou­veau mi­lieu de tra­vail, c’est comme faire un voyage. Il faut prendre le temps de s’im­pré­gner des élé­ments cultu­rels lo­caux et com­prendre les dy­na­miques», ex­plique M. La­val­lée.

La sé­cu­ri­té rou­tière et les crimes contre la per­sonne sont les pre­miers en­jeux sur les­quels il dé­sire se pen­cher. Son équipe de pa­trouilleurs por­te­ra donc une at­ten­tion par­ti­cu­lière aux in­frac­tions au Code de la route afin de ré­duire les ac­ci­dents, mais aus­si pour sen­si­bi­li­ser la po­pu­la­tion au par­tage de la route en rai­son de la con­cen­tra­tion de jeunes, de per­sonnes âgées et de cy­clistes à La­salle.

Dans le but de di­mi­nuer les crimes contre la per­sonne, des ren­contres avec les or­ga­nismes et le mi­lieu sco­laire sont le meilleur moyen d’avoir ac­cès aux ci­toyens se­lon lui.

«L’école est le prin­ci­pal creu­set d’une so­cié­té, sou­ligne le nou­veau com­man­dant du poste 13. En sen­si­bi­li­sant les en­fants au res­pect des autres, on ar­rive plus fa­ci­le­ment à faire une réelle dif­fé­rence au­près des pa­rents, à chan­ger les men­ta­li­tés».

Bien que la si­tua­tion de l’ar­ron­dis­se­ment fait sta­tis­ti­que­ment bonne fi­gure, il y a tou­jours place

PAR­COURS

Avant d’être as­si­gné à la di­rec­tion du poste 13, Pa­trick La­val­lée était com­man­dant pour la di­vi­sion des pro­jets spé­ciaux du SPVM. Il a su­per­vi­sé le pro­jet pi­lote de port de ca­mé­ras ins­tau­ré en 2016. An­cien avo­cat, ses études en droit avaient été mises à contri­bu­tion dans ce dos­sier afin de dé­par­ta­ger les no­tions du droit à l’image et à la vie pri­vée avec ce­lui de la sé­cu­ri­té de la po­pu­la­tion.

Son ex­per­tise lui a d’ailleurs per­mis de don­ner le cours Pou­voirs et de­voirs des po­li­ciers aux agents de la paix en for­ma­tion du col­lège John Ab­bott, à Saint-anne-de-bel­le­vue. Pour lui, si les po­li­ciers connaissent le droit lors de leurs in­ter­ven­tions, ils se­ront mieux ou­tillés pour ré­soudre un conflit. Ils pour­ront aus­si mieux conseiller les per­sonnes im­pli­quées pour la suite des pro­cé­dures.

Dé­ten­teur d’une maî­trise en ad­mi­nis­tra­tion pu­blique, le com­man­dant sou­hai­tait de­puis son em­bauche au SPVM ob­te­nir un poste ad­mi­nis­tra­tif. «Au­tant j’aime le con­tact avec les gens et le per­son­nel, au­tant je com­prends et j’ap­pré­cie les en­jeux ad­mi­nis­tra­tifs. C’est un plus de de­voir conju­guer les deux», ra­conte le po­li­cier qui avoue s’en­nuyer par­fois de la pa­trouille.

PO­LICE. Un nou­veau com­man­dant a pris les rênes du poste de quar­tier (PDQ) 13 à La­salle. Pa­trick La­val­lée di­rige pour la pre­mière fois une équipe com­plète du Ser­vice de Po­lice de la Ville de Mont­réal (SPVM). À la fin sep­tembre, il a suc­cé­dé à Cé­dric Cou­ture, trans­fé­ré à Saint-laurent.

IN­FLUENCE DU FLEUVE

Dès les pre­miers jours, il a été im­pres­sion­né par la qua­li­té des po­li­ciers qui tra­vaillent sur le ter­ri­toire, mais aus­si par leur grand sen­ti­ment d’ap­par­te­nance en­vers La­salle. De­puis qu’il a été em­bau­ché au SPVM en 1999, c’est la pre­mière fois que Pa­trick La­val­lée tra­vaille dans l’ouest de l’île.

«Le fleuve a une réelle in­fluence sur le com­por­te­ment des gens, on se sent moins an­gois­sé, moins an­xieux. Les Mon­tréa­lais qui n’ont ja­mais mis les pieds La­salle ne se doutent pas à quel point c’est beau ici», constate-t-il.

Mal­gré son rôle de pa­tron, il sent qu’il fait dé­jà par­tie d’une équipe et de la com­mu­nau­té. Il ap­prend tran­quille­ment à re­con­naître les dif­fé­rents sec­teurs et à se rap­pe­ler le nom des rues. Il sou­haite sur­tout être au ser­vice de ceux qui servent et pro­tègent les ci­toyens.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.