Une La­sal­loise aux na­tio­naux

Le Messager La Salle - - SPORTS - PASCALINE DA­VID

KA­RA­TÉ. La ka­ra­té­ka Ch­ris­ti­na Le­moyne-el­liott re­pré­sen­te­ra les cou­leurs du Qué­bec avec son équipe aux Cham­pion­nats ca­na­diens d’ha­li­fax. C’est la deuxième an­née que l’ado­les­cente de 17 ans se qua­li­fie au sein de l’équipe provinciale.

« Je me suis vrai­ment ren­du compte de mon po­ten­tiel l’an­née der­nière, lors de ma pre­mière qua­li­fi­ca­tion, et j’ai dé­ci­dé de tra­vailler en­core plus fort », ra­conte-t-elle.

Ch­ris­ti­na pra­tique ce sport de com­bat de­puis cinq ans. « J’avais es­sayé d’autres sports, mais ils ne m’in­té­res­saient pas vrai­ment. Avec le ka­ra­té, j’ai trou­vé une vé­ri­table pas­sion », ex­plique celle qui a dé­bu­té avec sa mère.

Mo­ti­vée par la dy­na­mique d’équipe, la jeune ath­lète s’est fixé comme ob­jec­tif de se qua­li­fier aux Jeux olym­piques de 2020, au Ja­pon. Il s’agi­ra de la pre­mière fois que le ka­ra­té fe­ra par­tie des dis­ci­plines of­fi­cielles en com­pé­ti­tion.

ÉVO­LU­TION FUL­GU­RANTE

Pour Mi­chael Wai, son sen­sei ou maître en ja­po­nais, la pro­gres­sion de Ch­ris­ti­na a été ful­gu­rante. « Elle a évo­lué de ma­nière ex­tra­or­di­naire, c’est rare en si peu de temps », in­dique-t-il.

M. Wai es­time que la jeune ath­lète pos­sède non seule­ment le ta­lent, mais aus­si l’in­tel­li­gence spor­tive et la dé­ter­mi­na­tion né­ces­saires au suc­cès.

« Au dé­but, je n’étais pas bonne du tout et je per­dais presque toutes les com­pé­ti­tions, ra­conte-t-elle avec hu­mi­li­té. Mais je re­com­men­çais à chaque fois, je n’ai ja­mais aban­don­né. »

Son tra­vail achar­né, à rai­son de quatre jours d’en­traî­ne­ment par se­maine au centre d’arts mar­tiaux de La­salle Au­do­jo, lui a per­mis de s’amé­lio­rer.

Ja­dis ré­ser­vée, Ch­ris­ti­na s’est aus­si trou­vé une force de ca­rac­tère à tra­vers le ka­ra­té. « Quand on est de­vant des juges, il faut avoir du ca­rac­tère, pré­cise-t-elle. Si tu pleures parce que tu perds, tu n’iras nulle part. »

Son sen­sei l’a d’ailleurs pous­sé à prendre part à des com­pé­ti­tions. « Même si je ne ga­gnais pas, il me per­sua­dait que je pou­vais faire mieux », ré­vèle celle qui ne se consi­dère plus comme une per­sonne ti­mide au­jourd’hui.

ÉTUDES

Ch­ris­ti­na étu­die à l’école se­con­daire an­glo­phone La­salle Com­mu­ni­ty Com­pre­hen­sive High School dans le pro­gramme in­ter­na­tio­nal. Les cours y sont plus avan­cés et ouvrent da­van­tage de portes aux étu­diants pour le choix de leurs études su­pé­rieures.

À court terme, elle sou­haite conti­nuer à se per­fec­tion­ner pour ac­cu­mu­ler des points au fil des com­pé­ti­tions. « À plus long terme, j’ai­me­rais avoir un bon em­ploi. Je vais peut-être étu­dier en sciences de la na­ture », in­dique l’élève qui a la bosse des ma­thé­ma­tiques.

Elle tra­vaille éga­le­ment deux jours par se­maine afin de fi­nan­cer un voyage en Eu­rope avec sa classe, mais aus­si son sé­jour à Ha­li­fax pour les Cham­pion­nats ca­na­diens en mars. C’est sa mère qui avan­ce­ra les fonds, mais Ch­ris­ti­na sou­haite la rem­bour­ser pour lui en­le­ver ce poids des épaules.

Ch­ris­ti­na Le­moyne-el­liott s’est qua­li­fiée aux Cham­pion­nats ca­na­diens de ka­ra­té qui au­ront lieu en Nou­velle-écosse, du 9 au 11 mars 2018.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.