À VE­NIR

Le Messager Lachine & Dorval - - SPORTS -

FOOT­BALL. Mal­gré le fait qu’elles ne pou­vaient comp­ter sur leur en­traî­neur-chef, les membres de la seule équipe qué­bé­coise de foot­ball fé­mi­nin sont par­ve­nues à rem­por­ter l’argent aux Cham­pion­nats ca­na­diens à Re­gi­na la fin de se­maine der­nière. Le Blitz s’est in­cli­né en fi­nale par la marque de 34-22 aux mains des Sas­ka­toon Val­ky­ries

« Les filles ont dû faire face à des ad­ver­saires de taille, c’est le cas de le dire. Lorsque deux filles de 240 livres bloquent une fille de 150, c’est as­sez dif­fi­cile de pour­suivre sa course », illustre Pierre Mi­gner. Ce­lui qui est nor­ma­le­ment en­traî­neur-chef du Blitz, ne pou­vait exer­cer ses fonc­tions ha­bi­tuelles alors qu’il as­sis­tait à l’évé­ne­ment en tant que re­pré­sen­tant d’Équipe Ca­na­da.

Les joueuses ont d’ailleurs dû faire face à plu­sieurs obs­tacles tout au long du tour­noi qui re­grou­pait quatre équipes soit une de l’Al­ber­ta, de la Sas­kat­che­wan, du Qué­bec et du Nou­veau-Bruns­wick.

Au cha­pitre des em­bûches ren­con­trées, il y a no­tam­ment les rè­gle­ments, dont le jeu à trois es­sais, au­quel les joueuses du Blitz ne sont pas ha­bi­tuées puis­qu’elles évo­luent au sein de la ligue amé­ri­caine, à quatre es­sais, en sai­son ré­gu­lière. Leur équipe ne comp­tait aus­si que 24 filles en uni­forme, alors que la Sas­kat­che­wan en avait 40.

« Il y a eu beau­coup d’adap­ta­tion à faire au dé­but, la gran­deur du ter­rain aus­si est dif­fé­rente, mais les filles ont re­le­vé le dé­fi et ont em­por­té la deuxième de­mie. Je suis très fière d’elles », confie Saa­dia Ash­raf, la pro­prié­taire du Blitz, qui avait pris le rôle de l’en­traî­neur- chef lors de la com­pé­ti­tion.

Bien qu’elles soient par­ve­nues à ré­duire l’écart, les foot­bal­leuses ont dû se conten­ter de la se­conde place. Le quart ar­rière Maude La­casse a été nom­mée joueuse la plus utile à l’of­fen­sive pour les deux matchs dis­pu­tés alors Vir­gi­nie Rous­sel a ob­te­nu ce titre à la dé­fen­sive pour le cham­pion­nat.

L’aven­ture s’est avé­rée coû­teuse pour les joueuses de la for­ma­tion mont­réa­laise. Cha­cune d’elle a dû dé­bour­ser 700 $ pour se rendre à Ré­gi­na où se dé­rou­laient les Cham­pion­nats ca­na­diens. Le Blitz en­tend donc conti­nuer à faire des le­vées de fonds pour di­mi­nuer la contri­bu­tion fi­nan­cière des membres de son équipe pour leur par­ti­ci­pa­tion au tour­noi.

« Nous avons joué de­vant des foules de 500 per­sonnes, c’est vrai­ment dom­mage car les filles sont sous-sub­ven­tion­nées et ob­tiennent peu de sou­tien de la part de Foot­ball Ca­na­da, dé­plore Pierre Mi­gner. Pour­tant, chez les Amé­ri­cains, on voit qu’ils ont pris la dé­ci­sion de dé­ve­lop­per les sports fé­mi­nins et la dif­fé­rence est évi­dente. »

Mal­gré ce­la, les cham­pion­nats mar­quaient une étape im­por­tante dans la car­rière des filles. Du­rant l’évé­ne­ment, une pra­tique a été or­ga­ni­sée afin d’iden­ti­fier les joueuses qui fe­ront par­tie de l’équipe na­tio­nale. Le pro­ces­sus de sé­lec­tion s’éten­dra sur six mois.

« C’était im­por­tant que le Blitz soit pré­sent pour dé­mon­trer ses tech­niques et sa ca­pa­ci­té phy­sique et stra­té­gique. Je suis confiant que la plu­part des filles se­ront in­vi­tées au camp d’en­traî­ne­ment qui se tien­dra l’an pro­chain au Qué­bec et en Co­lom­bie-Bri­tan­nique », ad­met l’homme qui se­ra co­or­don­na­teur dé­fen­sif pour Équipe Ca­na­da lors du cham­pion­nat mon­dial en 2017.

D’ici là, les qué­bé­coises tien­dront des camps d’en­traî­ne­ment en no­vembre et dé­cembre afin de re­cru­ter de nou­veaux membres pour la pro­chaine sai­son qui de­vrait dé­bu­ter en avril pro­chain.

Le Blitz avait rem­por­té les Cham­pion­nats ca­na­diens l’an­née der­nière.

(Photos-Gra­cieu­se­té Blitz)

«Notre équipe est jeune et elle a joué le plus gros match de sa car­rière à ce jour, ex­plique la pro­prié­taire du Blitz, Saa­dia Ash­raf. Beau­coup de filles ont dû jouer des deux cô­tés du ter­rain et elles l’ont fait avec brio.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.