Fê­ter chez les Si­khs

Le Messager Lachine & Dorval - - ACTUALITÉS - MARILYNE DEMERS marilyne.demers@tc.tc

CÉ­LÉ­BRA­TIONS. Vous avez sans doute dé­jà aper­çu une im­po­sante bâ­tisse blanche au toit or lorsque vous cir­cu­lez sur l’au­to­route 20, entre La­Salle et La­chine. Aus­si in­tri­guant qu’exo­tique, le Gurd­wa­ra Na­nak Dar­bar se­ra l’hôte du Nou­vel An Sikh, le 14 mars.

Ce temple ou­vert en 2000 sur la rue Cord­ner, à La­Salle, se­ra plus acha­lan­dé qu’à l’ha­bi­tude, alors cha­pa­tis, que les fa­milles sont at­ten­dues en grand nombre pour le pre­mier jour de l’an 548 du ca­len­drier sikh.

Dans cette re­li­gion, chaque jour­née est aus­si im­por­tante qu’une autre. Bien que les cé­ré­mo­nies ne soient pas dif­fé­rentes de celles du quo­ti­dien, des hymnes en lien avec cette fête se­ront chan­tées toute la jour­née.

Cer­taines femmes en pro­fi­te­ront pour por­ter un sa­ri, un vê­te­ment ty­pique de la culture in­dienne, un peu plus co­lo­ré et brillant qu’ha­bi­tuel­le­ment.

SPI­RI­TUA­LI­TÉ

Des prières, des chants et des poèmes pro­ve­nant des écri­tures sa­crées ré­son­ne­ront dans la grande salle dès les pre­mières heures de la jour­née.

Les cé­lé­bra­tions se pour­sui­vront ex­cep­tion­nel­le­ment jus­qu’à mi­nuit, d’où se fe­ra le dé­compte du pas­sage à la nou­velle an­née. La com­mu­nau­té si­khe s’échan­ge­ra alors ses meilleurs voeux.

Les portes du Gurd­wa­ra Na­nak Dar­bar sont ou­vertes 24 h sur 24 h. Fi­dèles comme tou­ristes peuvent y ve­nir à n’im­porte quelle heure et y res­ter à leur guise, en au­tant qu’ils res­pectent les règles.

FESTIN

Le par­tage, la fra­ter­ni­té et l’éga­li­té sont des va­leurs que prône la com­mu­nau­té si­khe. C’est pour­quoi les re­pas, nom­més Lan­gar, sont of­ferts gra­tui­te­ment. La nour­ri­ture oc­cupe d’ailleurs une place tout aus­si im­por­tante que la spi­ri­tua­li­té chez les Si­khs.

Trois re­pas par jour sont pré­pa­rés par des bé­né­voles au sous-sol du temple. Seuls des mets vé­gé­ta­riens y sont ser­vis, dont le pain in­dien cha­pa­ti, le daal, une soupe aux len­tilles, ain­si que le sav­ji, des lé­gumes épi­cés à l’in­dienne.

Lors des cé­lé­bra­tions du Nou­vel An, les mêmes mets se­ront pré­pa­rés, mais ils se­ront ap­prê­tés dif­fé­rem­ment.

Femmes et hommes mangent en­semble par terre sur de longs ta­pis. Cet es­pace per­met

Saviez-vous que

éga­le­ment de se re­po­ser ou de dis­cu­ter. Comme c’est le cas pour bon nombre d’Oc­ci­den­taux, le Nou­vel An Sikh se veut l’oc­ca­sion par­faite de se ras­sem­bler, de cé­lé­brer et de se ré­ga­ler avec les per­sonnes qui nous sont chères.

Le Gurd­wa­ra Na­nak Dar­bar de La­salle a été fi­nan­cé par des dons de la com­mu­nau­té. Il est do­té d’en­trées fai­sant face à toutes les di­rec­tions.

(Pho­to : TC Me­dia – Hu­go Lo­ri­ni)

Les Saintes Écri­tures si­khe, ap­pe­lées Gu­ru Granth Sa­hib, ne sont pas consi­dé­rées comme un livre, mais comme un Gu­ru. Il est trans­por­té dans une autre pièce en fin de jour­née pour se re­po­ser.

(Pho­to : TC Me­dia – Hu­go Lo­ri­ni)

Des bé­né­voles pré­parent les re­pas, no­tam­ment des un pain in­dien.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.