Des re­pas et des sou­rires

Le Messager Lachine & Dorval - - ACTUALITÉS - MARILYNE DEMERS marilyne.demers@tc.tc SA­VIEZ-VOUS QUE PLUS D'IN­FOS SUR

SO­CIÉ­TÉ. Un pou­ding chô­meur au si­rop d’érable re­froi­dit près de la porte lais­sée entre-ou­verte. C’est ce qui nous ac­cueille en ar­ri­vant à la Salle Al­bert-si­mard de la rue Saint-louis. Les bé­né­voles s’ac­tivent dans la cui­sine de l’une des trois po­potes rou­lantes de La­chine, où une odeur al­lé­chante flotte dans l’air.

Au me­nu, bou­lettes de boeuf au riz à la sauce to­mate ser­vies avec des pa­tates pi­lées et des lé­gumes, sans ou­blier le des­sert. Pas moins de 25 plats doivent être prêts pour 10 h 30.

« C’est im­por­tant de pen­ser aux autres. Un jour vien­dra où nous en au­rons pro­ba­ble­ment be­soin à notre tour. Si­non, ce se­ra à d’autres d’en bé­né­fi­cier », af­firme Lise Pa­te­naude, l’une des res­pon­sables de l’or­ga­nisme, ren­con­trée dans le cadre de la Se­maine qué­bé­coise des po­potes rou­lantes.

En plus de per­mettre aux bé­né­voles, dont l’âge moyen est de 72 ans, de so­cia­li­ser, les po­potes rou­lantes per­mettent le main­tien à do­mi­cile, un re­pas à la fois.

Le ser­vice est of­fert aux per­sonnes en perte d’au­to­no­mie, ma­jo­ri­tai­re­ment des aî­nés, ré­fé­rées par les CLSC ou d’autres or­ga­ni­sa­tions ac­cré­di­tées. Ceux qui en ont be­soin tem­po­rai­re­ment, après avoir su­bi une opé­ra­tion par exemple, peuvent aus­si y avoir droit.

RÉ­CON­FORT

Pen­dant que Lise vé­ri­fie la cuis­son des pa­tates, Oc­ta­via lave la vais­selle à la main. En même temps qu’elle re­mue les ca­rottes et les cé­le­ris dans la poêle, Louise s’as­sure que tout est bien as­sai­son­né.

Le tra­vail à la chaîne des trois cui­si­nières per­met de fi­na­li­ser les plats à temps pour l’ar­ri­vée des li­vreurs. Les re­pas chauds sont dis­tri­bués dans les do­mi­ciles du sud-est de La­chine deux fois par se­maine, de sep­tembre à juin.

«C’est tou­jours dé­li­cieux. En plus, il y a de nou­velles re­cettes de­puis quelque temps », com­mente Gi­nette Le­gault, au mo­ment de re­ce­voir son dî­ner.

Pour 3$, chaque bé­né­fi­ciaire ob­tient un re­pas prin­ci­pal et un des­sert, avec en prime les sou­rires des bé­né­voles. « On donne aux gens, mais on re­çoit beau­coup en re­tour. Ça met un peu de baume aux coeurs de ceux qui en ont be­soin. C’est va­lo­ri­sant », sou­tient Lise Da­ge­nais, bé­né­vole de­puis 44 ans.

En plus d’as­su­rer une ali­men­ta­tion saine à moindre coût, la po­pote rou­lante per­met un contact au mo­ment de la com­mande et de la li­vrai­son. « On prend de leur nou­velle. On fait le sui­vi pour voir s’ils vont bien », in­dique le li­vreur Jean-pierre Dé­ry.

Afin de ré­pondre à la de­mande gran­dis­sante et main­te­nir le ser­vice, des bé­né­voles sont re­cher­chés pour cui­si­ner et ap­por­ter des re­pas ré­con­for­tants aux gens dans le be­soin de l’arrondissement.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.