Le quar­tier Pro­vost sous les pro­jec­teurs

Le Messager Lachine & Dorval - - ACTUALITÉS - MARILYNE DEMERS marilyne.demers@tc.tc

PA­TRI­MOINE. Pos­sé­dant cha­cun leur propre cou­leur, les quar­tiers de La­chine forment en­semble le pa­tri­moine his­to­rique et cultu­rel de l’ar­ron­dis­se­ment. Re­gor­geant d’anec­dotes, le quar­tier J.-éme­ry Pro­vost, au­tre­fois connu sous le nom du parc Do­mi­nion, re­plon­ge­ra dans les Trente Glo­rieuses dans le cadre de l’évé­ne­ment On se voi­sine à La­chine.

Au cours des der­niers mois, les fes­ti­vi­tés du 375e an­ni­ver­saire de Mon­tréal et du 350e an­ni­ver­saire de La­chine ont per­mis aux ci­toyens de re­dé­cou­vrir ou de dé­cou­vrir l’his­toire de l’ar­ron­dis­se­ment. Le 1er oc­tobre, la po­pu­la­tion re­trou­ve­ra le « bas de La­chine » comme dans le temps des an­nées 50-60 et 70.

Cette époque té­moigne de l’évo­lu­tion du sec­teur, qui a ac­cueilli de nom­breuses fa­milles à l’ère de l’in­dus­tria­li­sa­tion. «C’est un quar­tier d’ou­vriers. Les gens nous ont confié des bi­joux de té­moi­gnages et le pu­blic pour­ra les dé­cou­vrir. Cer­tains vont même se re­con­naître», fait sa­voir Syl­vie Blan­chet, la di­rec­trice gé­né­rale et ar­tis­tique de Pro­duc­tions Mul­ti­sens, qui offre des for­ma­tions en théâtre à La­chine de­puis plus de 20 ans.

En­core au­jourd’hui, de nom­breux La­chi­nois peuvent té­moi­gner de ces chan­ge­ments. La com­pa­gnie a fait ap­pel à cer­tains d’entre eux, dont Jean-mard He­tu, An­dré Ro­bi­chaud et Paul For­tier, pour trans­for­mer le quar­tier le temps d’une jour­née. Ou­vriers

Tous les après-mi­dis, les ré­si­dents du quar­tier en­ten­daient le coup de sif­flet pro­ve­nant de la Do­mi­nion Bridge Com­pa­ny, mar­quant la fin de la jour­née pour les tra­vailleurs. Ils ren­traient alors à la mai­son, dont plu­sieurs ont été construites à par­tir de ma­té­riaux ré­cu­pé­rés à l’usine au­tre­fois spé­cia­li­sée dans la construc­tion des ponts en bois.

Se­conde guerre mon­diale Avec la construc­tion de l’aé­ro­port de Dor­val, en 1941, un camp mi­li­taire a vu le jour à l’ouest de la 25e Ave­nue. La base mi­li­taire des­ti­née aux fu­turs pi­lotes a fer­mé en 1959.

Parc Des­car­ries

Pen­dant plu­sieurs an­nées, le quar­tier se nom­mait parc Des­car­ries en l’hon­neur de l’an­cien maire de La­chine et dé­pu­té pro­vin­cial, Jo­seph-adé­lard Des­car­ries, qui avait gran­de­ment contri­bué au dé­ve­lop­pe­ment du quar­tier.

(Pho­to: Gracieuseté)

Les en­fants pour­ront jouer à la ma­relle ou en­core au hockey bot­tine dans la ruelle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.