Pour l’amour du ka­ra­té

Le Messager Lachine & Dorval - - ACTUALITÉS - MA­RI­LYNE DE­MERS ma­ri­lyne.de­mers@tc.tc

ARTS MAR­TIAUX. Maître des arts mar­tiaux, Dan­ny Grif­fith ac­com­pagne ses élèves vers la réus­site de­puis près de 40 ans. Le La­chi­nois ac­cu­mule les titres et les vic­toires, mais par-des­sus tout, la fier­té en­vers ses ka­ra­té­kas.

À l’école de ka­ra­té Ken­po de La­salle, filles et gar­çons sont as­sis avec les mains sur leurs ge­noux et les yeux fer­més. Ils ré­citent en choeur les règles du sport, gui­dées no­tam­ment par le res­pect, la dis­ci­pline et la confiance en soi.

Âgés entre 4 et 46 ans, ils ap­prennent les tech­niques d’au­to­dé­fense, sous l’oeil at­ten­tif du sen­seï Dan­ny Grif­fith. «Je leur ap­prends à tra­vailler, à écou­ter les con­seils et à ne pas se battre en de­hors des cours», fait sa­voir l’ins­truc­teur.

À coups de poings et de pieds sur les ma­te­las, les ap­pren­tis dé­montrent leur sa­voir-faire à tour de rôle. «J’aime les voir gran­dir. Même si un jour ils cessent de faire du ka­ra­té, ils ne t’ou­blient ja­mais. Je sens que je leur ap­porte quelque chose de bien et qu’ils me res­pectent», avance l’an­cien édu­ca­teur spé­cia­li­sé.

Comp­tant plus d’une cen­taine d’élèves dans ses écoles de ka­ra­té Ken­po de La­salle et de Saint-zo­tique, Dan­ny Grif­fith en­vi­sage l’ou­ver­ture d’une troi­sième suc­cur­sale à La­chine.

AN­NÉE EX­CEP­TION­NELLE

Du 9 au 13 oc­tobre, Dan­ny Grif­fith et quatre de ses élèves ont par­ti­ci­pé aux Cham­pion­nats mon­diaux d’arts mar­tiaux, en Ir­lande. Ils ont ra­me­né avec eux un to­tal de 11 mé­dailles, dont 5 mé­dailles d’or. . «C’est tout un ex­ploit pour mes élèves», com­mente ente le père de fa­mille.

Il y a lui-même ême rem­por­té son dou­zième cham­pion­nat du u monde de ka­ra­té en car­rière dans les poids moyens. «C’est « C’est une an­née ex­cep­tion­nelle pour moi, et elle n’est pas en­core ter­mi­née.»

Ce grand spor­tif or­tif a été in­tro­ni­sé au Temple de la re­nom­mée du ka­ra­té ca­na­dien en août et était dé­jà aux Temples mples de la Re­nom­mée du WKU ( World Kick­boxing ng and Ka­rate Union), de la PKC (Pro­fes­sion­nal Ka­rate Com­mis­sion) et du North Ame­ri­can Hall of Ka­rate.

BA­TAILLE

À l’âge de 9 ans, l’homme ori­gi­naire du Su­dOuest a en­ta­mé é un de ses plus longs com­bats. Après avoir été re­je­té par sa mère, il a ac­cu­mu­lé les fa­milles d’ac­cueil cueil pen­dant quatre ans. À l’âge de 13 ans, il est st fi­na­le­ment di­ri­gé vers une bonne fa­mille, à Saint-eus­tache. Saint- Eus­tache.

Dan­ny Grif­fith th a été ini­tié au ka­ra­té Ken­po en 1973. Cinq ans plus tard, il a ob­te­nu sa cein­ture noire. L’an­née sui­vante, ui­vante, il a pris le re­lais comme en­traî­neur- chef ef à l’école Ken­po de Saint-eus­tache.

Au fil des ans, il est de­ve­nu le se­cond Ca­na­dien à dé­cro­cher ro­cher une cein­ture noire 8e dan en ka­ra­té. Ayant nt com­bat­tu par­tout dans le monde, il a rem­por­té mpor­té plu­sieurs tour­nois et en­cais­sé les coups, mal­gré sa hanche ar­ti­fi­cielle.

«Je ne me tan­ne­rai ja­mais, même pas en chaise rou­lante», » , sou­tient l’homme de 59 ans.

Ac­cu­mu­lant à ce jour 1315 vic­toires et plus de 6000 com­bats, ts, Dan­ny Grif­fith n’est pas prêt de rac­cro­cher le e ki­mo­no.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.