Opé­ra­tion dé­nei­ge­ment

Le Messager Lachine & Dorval - - ACTUALITÉS - MA­RI­LYNE DE­MERS

NEIGE. Qui dit chutes de neige dit aus­si opé­ra­tions de dé­nei­ge­ment. Avec le froid et les ac­cu­mu­la­tions des der­niers jours, les équipes de La­chine mettent les bou­chées doubles afin de dé­ga­ger les voies sur l’en­semble du ré­seau.

Bien que com­plexes, les opé­ra­tions de dé­nei­ge­ment, soit le dé­blaie­ment et le char­ge­ment de la neige, sont pla­ni­fiées et pré­pa­rées. Sur les 200 km de ré­seau rou­tier, ces opé­ra­tions sont ef­fec­tuées par les cols bleus et deux firmes pri­vées, dont les contrats ont été oc­troyés par la ville-centre.

Pa­vages D’amour est en charge du sec­teur ouest, entre les 32e et 55e Ave­nues et Ma­ri­na s’oc­cupe de la par­tie est, entre la 6e Ave­nue et le quar­tier Saint-pierre.

Le reste du ter­ri­toire, in­cluant le parc in­dus­triel et le bou­le­vard Saint-jo­seph, est opé­ré par la qua­ran­taine d’em­ployés de l’ar­ron­dis­se­ment. Les cols bleus ef­fec­tuent l’épan­dage d’abra­sif sur l’en­semble du ter­ri­toire.

Le dé­blaie­ment et le char­ge­ment de la neige se dé­roulent se­lon un ordre de prio­ri­tés, pré­éta­bli par la ville-centre. Les ar­tères prin­ci­pales, telles que la 32e Ave­nue, le bou­le­vard Saint­jo­seph, les rues Vic­to­ria, Saint-an­toine et Pro­vost, ain­si que la ca­serne de pom­piers, le poste de po­lice et l’hô­pi­tal de La­chine fi­gurent au haut de la liste.

C’est la ville-centre qui dé­crète les opé­ra­tions de char­ge­ment. À La­chine, elles se dé­roulent de jour plu­tôt que de nuit, alors que de nom­breux au­to­mo­bi­listes quittent leur do­mi­cile pour al­ler tra­vailler, li­bé­rant les rues.

IN­TEM­PÉ­RIES

Les sai­sons hi­ver­nales se suivent, mais ne se res­semblent pas. «L’an der­nier, il y a eu quatre opé­ra­tions de char­ge­ment de neige. On est ren­du à trois cette an­née», fait sa­voir An­ne­ma­rie Dion, contre­maître à l’ar­ron­dis­se­ment.

Le froid ex­trême des der­nières se­maines a don­né du fil à re­tordre aux équipes de dé­nei­ge­ment. «Il y a eu plus de bris ma­té­riel et de pièces cas­sées», in­dique-t-elle. Du­rant les opé­ra­tions de char­ge­ment de neige, des mé­ca­ni­ciens tra­vaillent 24 heures sur 24 à l’ar­ron­dis­se­ment.

Le re­doux at­ten­du au cours des pro­chains jours de­vraient faire place à l’ap­pa­ri­tion de nid­sde-poule. Une fois l’opé­ra­tion de char­ge­ment de neige ter­mi­née, les cols bleus s’af­fai­re­ront à les col­ma­ter.

COHABITATION

Les ré­si­dents et au­to­mo­bi­listes doivent faire preuve de pa­tience du­rant les opé­ra­tions de dé­nei­ge­ment. Pour 20 cm d’ac­cu­mu­la­tion de neige, le char­ge­ment peut du­rer en­vi­ron quatre jours.

Les bris d’équi­pe­ments, la quan­ti­té de pré­ci­pi­ta­tions et le tra­fic peuvent no­tam­ment avoir une in­fluence sur la du­rée de l’opé­ra­tion. «Le tra­vail est fait par des hu­mains et non des ma­chines», sou­ligne Ro­nald Fitz­sim­mons, chef de di­vi­sion à l’ar­ron­dis­se­ment.

Cer­taines règles peuvent fa­ci­li­ter le tra­vail des équipes, per­met­tant d’ac­cé­lé­rer le pro­ces­sus. Les trot­toirs doivent être dé­ga­gés du­rant cette pé­riode. Il est donc conseillé de pla­cer les dé­chets ain­si que les bacs de re­cy­clage et de com­pos­tage sur le trot­toir si­tué en face.

Afin de fa­ci­li­ter le dé­blayage des trot­toirs, il est re­com­man­dé de lais­ser un es­pace entre ce­lui-ci et la rue pour per­mettre aux ma­chi­ne­ries de bien cir­cu­ler. Les au­to­mo­bi­listes doivent aus­si res­pec­ter la si­gna­li­sa­tion en vi­gueur.

Pour être in­for­mé des opé­ra­tions de dé­nei­ge­ment qui se dé­roulent sur le ter­ri­toire, les ci­toyens peuvent consul­ter l’ap­pli­ca­tion In­fo­neige MTL.

(Photo: TC Me­dia – Isa­belle Ber­ge­ron) (Photo: TC Me­dia – Isa­belle Ber­ge­ron)

Le poin­çon­neur Os­ma­nyRe­que­ra To­le­do au­to­rise les vé­hi­cules, mu­nis deGPS et de pa­gettes, à dé­char­ger leur conte­nu au dé­pôt à neige si­tuée dans le parc in­dus­triel de La­chine. La neige est aus­si dé­po­sée dans une chute à l’égout, à proxi­mi­té de la rue Vic­to­ria et du bou­le­vard Saint­jo­seph. L’opé­ra­teur de ma­chi­ne­ries lourdes Ma­rio For­tin tra­vaille jour et nuit pen­dant les opé­ra­tions de char­ge­ment de neige. Avec sa souf­fleuse, il en­tasse la neige ra­mas­sée dans les rues au dé­pôt à neige de la 46e Ave­nue. Seul en charge de cette opé­ra­tion, l’homme de 55 ans est ac­com­pa­gné de son chien Tchou­pi. C’est dans une rou­lotte amé­na­gée sur le site que M. For­tin peut se re­po­ser et man­ger pen­dant la du­rée de l’opé­ra­tion.

(Photo: TC Me­dia – Isa­belle Ber­ge­ron)

Les au­to­mo­bi­listes doivent sur­veiller les pan­neaux orange af­fi­chant les in­ter­dic­tions de sta­tion­ner, sans quoi, leur voi­ture se­ra re­mor­quée. À La­chine, quelque 400 vé­hi­cules sont re­mor­qués chaque hi­ver. En­vi­ron 1000 places de sta­tion­ne­ment mu­ni­ci­pal sont dis­po­nibles gra­tui­te­ment sur le ter­ri­toire du­rant les opé­ra­tions de char­ge­ment de la neige, de jour comme de nuit.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.