Im­pres­sion d’es­pagne

Le Messager Lachine & Dorval - - LA UNE - ÉRICK RÉMY erick.re­my@tc.tc

MUSIQUE. Con­nais­sez-vous le Trio Ibe­ria? Ils to­ta­lisent plus de 120 ans de maes­tria mu­si­cale. En seule­ment quatre ans, ils ont réus­si à s’im­po­ser. Prix, dis­tinc­tions, cri­tiques élo­gieuses et salles combles s’en­chaînent au rythme de leur spec­tacle Im­pres­sion d’es­pagne.

Le trio com­po­sé de Mi­chel Beau­champ à la gui­tare, Jo­hanne Mo­rin au vio­lon et Ju­lie Tru­deau au vio­lon­celle est aux anges. Ja­mais de­puis leurs dé­buts en 2014, ils n’ont vu leurs salles être si pleines. Pour­tant, un en­semble de musique de chambre comme le leur n’at­tire ha­bi­tuel­le­ment pas les foules.

M. Beau­champ en est lui-même éton­né. «Ré­cem­ment, nous avons don­né un concert dans une église de 400 places et ils ont été obli­gés de re­fu­ser des gens. Dans une maison de la cul­ture, il y avait des gens as­sis jusque dans les es­ca­liers et même de­bout dans l’un des cor­ri­dors. Il y a un buzz pour ce type de musique.»

Le gui­ta­riste du trio à sa théo­rie quant à cette sou­daine po­pu­la­ri­té. «Notre musique est fa­cile à ai­mer. Elle est à la fois ly­rique et ryth­mique. Un grand éven­tail d’émo­tions s’y re­trouve.»

En 2015, ils ont été fi­na­listes au Prix Opus – un équi­valent du Ga­la de l’adisq pour la musique de concert – dans la ca­té­go­rie Mu­siques du monde.

De­puis l’an der­nier, ils font une tour­née de spec­tacles à tra­vers le Qué­bec et leur pre­mier al­bum bien­tôt se­ra mis sur le mar­ché.

INFLUENCE D’ES­PAGNE

Quand on de­mande à Mi­chel Beau­champ en quoi la musique es­pa­gnole dif­fère des autres mu­siques, il s’en­flamme.

«Grâce au dé­troit de Gi­bral­tar, qui ne les sé­pare d’à peine 15 ki­lo­mètres de l’afrique, ils ont été in­fluen­cés par des juifs, des gi­tans, des Arabes, des chré­tiens, des An­da­lous et sans ou­blier des pays d’eu­rope bor­dés par l’at­lan­tique. Pen­dant des siècles l’es­pagne a été un in­croyable in­cu­ba­teur cultu­rel et mu­si­cal.»

D’ailleurs, cette di­ver­si­té des in­fluences se re­trouve dans la musique fla­men­co que Mi­chel Beau­champ af­fec­tionne et per­fec­tionne de­puis tant d’an­nées.

«Je baigne dans la musique fla­men­co de­puis plus de 15 ans. Je joue sur une gui­tare à 7 cordes - d’ha­bi­tude elles en ont 6 - cette corde sup­plé­men­taire me per­met de faire des choses que d’autres gui­ta­ristes ne font pas.»

UN MARIAGE HEU­REUX

Si la gui­tare pré­do­mine dans la musique es­pa­gnole l’ajout du vio­lon et du vio­lon­celle s’har­mo­nise par­fai­te­ment.

«Lorsque ces trois ins­tru­ments sont ju­me­lés, c’est ma­gique. Lorsque des trans­crip­tions et ar­ran­ge­ments mu­si­caux, j’ai fait ex­près pour en don­ner à tout le monde, per­sonne n’est constam­ment l’ac­com­pa­gna­teur de l’autre, on s’échange les rôles,» pré­cise Mi­chel Beau­champ qui as­sure qu’il a choi­si ce qui était le plus hot, le plus co­ol, le plus poi­gnant et le plus ryth­mé de la musique es­pa­gnole.

D’ailleurs, il ne ta­rit pas d’éloges pour ses col­lègues du Trio Ibe­ria «Joanne et Ju­lie sont des mu­si­ciennes ex­cep­tion­nelles. Nous sommes au som­met de notre art et à l’apo­gée de nos car­rières. Ja­mais les gens n’au­ront en­ten­du ce ré­per­toire joué de cette fa­çon. C’est unique.»

Im­pres­sion d’es­pagne se­ra pré­sen­té le di­manche 4 fé­vrier à 11h, au Centre cultu­rel Pe­ter B. Yeo­mans (1401, che­min Bord-du-lac).

(Pho­to: Gra­cieu­se­té – Ma­rie Isa­belle)

Le Trio Ibe­ria est sur une belle lan­cée avec son spec­tacle Im­pres­sion d’es­pagne. De gauche à droite: Jo­hanne Mo­rin, vio­lo­niste, Mi­chel Beau­champ, gui­ta­riste et Ju­lie Tru­deau, vio­lon­cel­liste.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.