Pre­mière école de ma­rion­nettes

Le Messager Lachine & Dorval - - LA UNE - MARILYNE DE­MERS marilyne.de­mers@tc.tc POUR PLUS D'IN­FOS uq­tr.ca/fc.cham

Si Bi­bi vient de la pla­nète XY1000Z, le ma­rion­net­tiste té­lé­vi­suel Mi­chel Le­doux est quant à lui ori­gi­naire de La­chine. Ce­lui qui a no­tam­ment don­né vie au cé­lèbre en­fant ex­tra­ter­restre à la che­ve­lure verte par­ta­ge­ra sa pas­sion en en­sei­gnant les arts de la ma­rion­nette.

Pour la pre­mière fois au Qué­bec, les édu­ca­teurs et les en­sei­gnants re­ce­vront cette for­ma­tion à l’uni­ver­si­té du Qué­bec à Trois­ri­vières (UQ­TR), à comp­ter de cet été. Ce n’est nul autre que l’ar­tiste la­chi­nois cé­lé­brant 38 ans de car­rière qui trans­met­tra son sa­voir aux élèves.

En prê­tant sa voix à Théo ain­si qu’à des per­son­nages de Passe-par­tout et de La mai­son de Ouim­zie, pour ne nom­mer que ceux-là, l’homme de 59 ans a mar­qué plus d’une gé­né­ra­tion. «Je m’en al­lais en psy­cho­lo­gie et j’ai bi­fur­qué vers l’enseignement. Fi­na­le­ment, je me suis re­trou­vé ma­rion­net­tiste par concours de cir­cons­tances. La ma­nière dont on se ser­vait de la ma­rion­nette à l’uni­ver­si­té, comme ou­til pé­da­go­gique, m’avait fas­ci­né. Je n’ai ja­mais ar­rê­té de­puis.»

Les étu­diants ins­crits au pro­gramme ap­pren­dront entre autres com­ment fa­bri­quer et uti­li­ser la ma­rion­nette pour fa­vo­ri­ser les ap­pren­tis­sages des en­fants. «En plus de per­mettre aux jeunes de s’ex­pri­mer, la ma­rion­nette dé­ve­loppe leur po­ten­tiel créa­teur en sti­mu­lant leur créa­ti­vi­té et leur ima­gi­na­tion», in­dique France La­fleur, char­gée de cours au Dé­par­te­ment des sciences de l’édu­ca­tion de L’UQ­TR, à l’ori­gine du pro­jet.

Au terme d’une for­ma­tion de 30 heures, les édu­ca­teurs et les en­sei­gnants bé­né­fi­cie­ront d’un pro­gramme com­plet pour leurs élèves. «Ils pour­ront l’uti­li­ser en classe pour une du­rée va­riant d’une se­maine à une an­née sco­laire, dans dif­fé­rents vo­lets, ex­plique M. Le­doux. On veut que l’en­fant ap­prenne à s’ex­pri­mer et non à par­ler à la ma­rion­nette pour s’ex­pri­mer.» Des in­vi­tés sur­prise se­ront pré­sents lors de la for­ma­tion, qui se tien­dra du 7 au 10 août.

MA­GIE

France La­fleur a ren­con­tré Mi­chel Le­doux à l’école pri­maire Vic­tor-thé­rien, à La­chine, où elle y a en­sei­gné pen­dant une di­zaine d’an­nées. «Ma fille était dans sa classe en deuxième an­née. On a fait des pro­jets en­semble», fait sa­voir le La­chi­nois.

Près de 15 ans plus tard, les deux for­ma­teurs uni­ront à nou­veau leurs forces afin de faire opé­rer la ma­gie der­rière les ma­rion­nettes. «Il y a un plai­sir qui s’ins­talle ins­tan­ta­né­ment, et ce, peu im­porte l’âge», sou­tient Mme La­fleur, qui est ré­ci­pien­daire du Prix du pre­mier mi­nistre du Ca­na­da pour l’ex­cel­lence en enseignement et qui cha­peaute plu­sieurs pro­jets.

En sui­vant no­tam­ment les pas de Mi­chel Le­doux et en ma­ni­pu­lant les ma­rion­nettes, les édu­ca­teurs et les en­sei­gnants trans­por­te­ront à leur tour les gé­né­ra­tions fu­tures dans cet uni­vers fan­tas­tique.

ARTS.

(Pho­to: TC Me­dia – De­nis Ger­main)

France La­fleur a eu l’idée de mettre en place un pro­gramme sur les arts de la ma­rion­nette, après avoir in­vi­té le ma­rion­net­tiste té­lé­vi­suel Mi­chel Le­doux à un de ses cours.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.