Mu­sée vir­tuel

Le Messager Lachine & Dorval - - NEWS - FRÉ­DÉ­RIC LA­CROIX-COU­TURE fre­de­ric.la­croix-cou­ture@tc.tc

Des élèves sur­doués de 20 écoles pri­maires de la Com­mis­sion sco­laire Mar­gue­rite-bour­geoys (CSMB), dont Ca­the­rine-sou­mil­lard et des Berges-de­la­chine, ont créé 13 salles d’ex­po­si­tion com­por­tant di­vers ar­te­facts du do­maine mi­li­taire, de la mé­de­cine et de la na­vi­ga­tion.

Dans la salle des com­mis­saires de la CSMB, lun­di ma­tin, ils étaient une qua­ran­taine d’éco­liers à mettre la touche fi­nale sur la mo­dé­li­sa­tion en trois di­men­sions de leurs ob­jets ar­chéo­lo­giques em­prun­tés au Mu­sée Ste­wart.

Di­vi­sés en plu­sieurs équipes, les par­ti­ci­pants tra­vaillaient à l’écri­ture de textes et aux en­re­gis­tre­ments au­dio ex­pli­quant leurs ex­po­si­tions, dont les vi­sites se fe­ront par l’en­tre­mise de casques de réa­li­té vir­tuelle.

Au sous-sol, dans le Tech­no­lab, 13 jeunes sont as­sis de­vant leur or­di­na­teur et suivent les consignes du conseiller pé­da­go­gique Sé­bas­tien Trempe en vue de conce­voir avec un lo­gi­ciel le mu­sée vir­tuel qui ac­cueille­ra l’en­semble des ar­te­facts.

CER­VEAU DE FER­RA­RI

Tous ces élèves font par­tie du programme de douance de la CSMB, unique au Qué­bec. Il per­met aux élèves doués et ta­len­tueux de che­mi­ner se­lon leurs in­té­rêts, leurs ta­lents et leurs pro­jets.

«Dans notre jar­gon, on dit qu’ils ont faim. Ça veut dire qu’ils ont be­soin de plus», men­tionne la conseillère pé­da­go­gique, Ch­ris­tine Tou­zin.

Elle ex­plique que ces jeunes ont un cer­veau de Fer­ra­ri. Ils ap­prennent ra­pi­de­ment et ont une bonne mé­moire. «Ha­bi­tuel­le­ment, on ex­plique une fois ou deux maxi­mum et tout est sai­si. Ils ont un vo­ca­bu­laire très riche et des idées ori­gi­nales», fait va­loir Mme Tou­zin.

À LEUR RYTHME

Pour la pre­mière fois, la CSMB met­tait sur pied un pro­jet dé­dié ex­clu­si­ve­ment aux jeunes sur­doués com­por­tant des tâches cog­ni­tives plus éle­vées. Ceux ren­con­trés par TC Média disent ap­pré­cier l’ex­pé­rience parce qu’ils peuvent avan­cer à un bon rythme.

«Je trouve que tout le monde roule et je ne suis pas le seul qui fait tout», ob­serve Sa­cha Vi­dri­caire, en cin­quième an­née à Saint-ger­maind’ou­tre­mont, qui pour­rait s’ins­crire au se­con­daire en sep­tembre.

Dans la lettre que cha­cun de­vait en­voyer pour mo­ti­ver leur par­ti­ci­pa­tion, plu­sieurs ont vu dans ce pro­jet une fa­çon de com­battre l’en­nui qui les ha­bite à l’école puis­qu’ils prennent sou­vent de l’avance dans leur ap­pren­tis­sage face à leurs ca­ma­rades de classe.

«Par­fois, je trouve ça un peu plate l’école parce qu’on ré­ex­plique un mil­liard de fois. Là, tout le monde com­prend ra­pi­de­ment», ex­pose Ro­sa­lie Pouliot, de l’école Des Berges-de­la­chine.

Les res­pon­sables du pro­jet notent que ras­sem­bler les jeunes sur­doués dans le cadre d’une même ac­ti­vi­té leur fait du bien. Ces en­fants ont ten­dance à so­cia­li­ser avec des adultes, car il existe un dé­ca­lage avec les per­sonnes de leur âge.

«Je suis content, j’ai pu créer quelques liens. Je suis en­tou­ré d’élèves qui sont comme moi. Je peux me por­ter à éga­li­té», té­moigne Chaw­ky Jrai­ji­ri, 11 ans, de l’école Beau-sé­jour, à Saint-laurent.

Le mu­sée vir­tuel se­ra dé­voi­lé le 1er mai dans le cadre d’un ver­nis­sage.

(Photo: TC Me­dia – Fé­lix O.J. Four­nier)

Une cin­quan­taine d’élèves de la CSMB ont fi­na­li­sé leur pro­jet de mu­sée vir­tuel qui se­ra dé­voi­lé dé­but mai.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.