Bi­lan sé­cu­ri­té dans le quar­tier Saint-pierre

Le Messager Lachine & Dorval - - ACTUALITÉS - CO­RINNE LA­BERGE

COM­MU­NAU­TÉ. Re­do­rer l’image du quar­tier et agir sur le dé­ve­lop­pe­ment sont les deux prio­ri­tés dé­ce­lées à l’is­sue du diag­nos­tic lo­cal de sé­cu­ri­té réa­li­sé dans le quar­tier Saint-pierre par le Centre in­ter­na­tio­nal pour la pré­ven­tion de la cri­mi­na­li­té (CIPC).

Les ci­toyens ont eu ac­cès à un conden­sé de cette éva­lua­tion lors d’une pré­sen­ta­tion pu­blique, le 18 avril. L’ana­lyste et char­gé de pro­jets Pier Alexandre Le­maire a re­le­vé les fac­teurs de risque du mi­lieu, dont la forte den­si­fi­ca­tion du quar­tier, plus éle­vée qu’ailleurs dans la mé­tro­pole avec 2 575 ha­bi­tants par km², com­pa­ra­ti­ve­ment à 898 à Mon­tréal.

En plus des deux prio­ri­tés, le plan d’ac­tion en trois axes pré­voit des me­sures liées au sou­tien à la pa­ren­ta­li­té, à la pré­ven­tion des nui­sances pu­bliques et à l’ac­cueil des nou­veaux ré­si­dents.

Les or­ga­nismes tels que le Co­mi­té d’ac­tion en sé­cu­ri­té ur­baine de l’ar­ron­dis­se­ment de La­chine (CA­SUAL) et le Tra­vail de rue / Ac­tion communautaire (T.R.A.C.) ont été gran­de­ment im­pli­qués dans l’étude du CIPC.

CONTEXTE

Ma­ja Vo­da­no­vic se sou­vient du cli­mat qui ré­gnait lors­qu’elle avait été élue conseillère au dis­trict du Ca­nal. «Une femme avait été tuée dans le quar­tier Saint-pierre. Les gens étaient en crise et se de­man­daient « Mais où s’en va-t-on comme com­mu­nau­té»», a sou­li­gné l’ac­tuelle mai­resse de La­chine.

En 2014, rap­pe­lons qu’un meurtre sur cinq sur­ve­nu à Mon­tréal avait été com­mis au sein de l’ar­ron­dis­se­ment. Dans le quar­tier Saint-pierre, consi­dé­ré comme l’un des plus vio­lents de La­chine, des ef­forts consi­dé­rables ont été in­ves­tis sur le ter­rain de­puis quatre ans.

« Oui, il y a da­van­tage de pré­sence po­li­cière, mais la so­lu­tion passe aus­si par la pré­ven­tion et le tra­vail en concer­ta­tion afin de mieux cou­vrir le ter­ri­toire et faire les choses dif­fé­rem­ment », a in­di­qué Mme Vo­da­no­vic à la quin­zaine de ci­toyens réunis au Centre communautaire Saint-pierre.

Elle a in­sis­té sur la col­la­bo­ra­tion du Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal (SPVM) et des ins­tances com­mu­nau­taires, pré­ci­sant que le diag­nos­tic lo­cal de sé­cu­ri­té réa­li­sé par le CIPC a per­mis de re­ce­voir des fonds sup­plé­men­taires pour des pro­grammes.

Le com­man­dant Ja­cinthe Bou­cher du poste de quar­tier (PDQ) 8 de La­chine a confir­mé les nom­breuses in­ter­ven­tions. « Nous avons fait du porte-à-porte pour al­ler cher­cher le pouls de la po­pu­la­tion et avons de­man­dé aux ci­toyens de tout de suite rap­por­ter les in­ci­dents dont ils sont té­moins afin qu’on puisse in­ter­ve­nir», a-t-elle men­tion­né.

STA­TIS­TIQUES

Su­per­vi­seur au Mo­dule d’ac­tion par pro­jet (MAP) du SPVM, Da­vid Bes­ner a en­chaî­né avec les sta­tis­tiques cri­mi­nelles re­cen­sées dans le quar­tier Saint-pierre de 2014 à 2017.

Men­tion­nant que 2650 ap­pels ont né­ces­si­té une in­ter­ven­tion po­li­cière en quatre ans – soit une moyenne de 632 ap­pels par an­née ou deux ap­pels par jour – M. Bes­ner a pré­sen­té les don­nées re­cueillies sur l’en­semble des crimes.

L’ho­mi­cide de 2014 est le seul à être sur­ve­nu dans le quar­tier Saint-pierre au cours de la pé­riode concer­née. Quant aux ten­ta­tives de meurtre, on parle no­tam­ment d’au­cunes en 2014 et de deux en 2015 et 2017.

Le su­per­vi­seur a ex­pli­qué l’aug­men­ta­tion des vols qua­li­fiés – pas­sés d’un seul en 2014, à cinq en 2015 et 2016, puis neuf l’an der­nier – par la sé­rie de crimes com­mis par le même in­di­vi­du, qui a été iden­ti­fié et ar­rê­té. « Cette vague d’évé­ne­ments s’est pro­duite sur une courte pé­riode de temps, mais vient mo­di­fier les don­nées de 2017. »

La même si­tua­tion a été ob­ser­vée du cô­té des vols simples. Alors qu’on en dé­nombre 32 en 2014, 28 en 2015 et 36 en 2016, un to­tal de 42 a été re­le­vé en 2017. « Un seul et même in­di­vi­du a com­mis six vols à l’éta­lage », a no­té M. Bes­ner.

Le « Pro­jet Os­ti­na­to », me­né en 2017 par le MAP pour en­rayer les pro­blé­ma­tiques sur la rue Ca­mille, fi­gure aus­si par­mi les as­pects abor­dés par le sergent. Ce­lui-ci a fait men­tion des 400 ap­pels lo­gés au 911 en pro­ve­nance de trois adresses de l’ar­tère, seule­ment en 2016.

Le lieu­te­nant Bryan Cun­nin­gham du PDQ 8 a, pour sa part, pré­sen­té un bi­lan de la sé­cu­ri­té rou­tière dans Saint-pierre de 2014 à 2017. Sou­li­gnant que les ef­forts sont concen­trés aux in­ter­sec­tions ac­ci­den­to­gènes, il est re­ve­nu no­tam­ment sur l’in­ci­dent mor­tel im­pli­quant un pié­ton en 2017. « Suite à l’ana­lyse, on a dé­ter­mi­né que c’était un ac­ci­dent. À l’in­ter­sec­tion, tout ré­pon­dait aux normes », a-t-il conclu.

(Pho­to : TC Me­dia – Co­rinne La­berge)

La mai­resse de La­chine, Ma­ja Vo­da­no­vic, a sou­li­gné le tra­vail ef­fec­tué sur le ter­rain en quatre ans.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.