La cuis­son au bar­be­cue est-elle dan­ge­reuse pour la san­té?

Le Messager Lachine & Dorval - - ACTUALITÉS - Jai­mie Yue Nu­tri­tion­niste jai­mieyue.nutrition@gmail.com www.nu­tri­vie­sante.com

Avec la sai­son es­ti­vale qui est bien en­ta­mée, le bar­be­cue de­vient sans conteste très po­pu­laire comme mode de cuis­son. Par contre, cette même mé­thode de cuis­son est sou­vent as­so­ciée à une aug­men­ta­tion de risque de can­cers. Alors, mythe ou réa­li­té?

En fait, la cuis­son à haute tem­pé­ra­ture (au­des­sus de 200 de­grés Cel­sius ou 400 de­grés Fah­ren­heit) li­bère des com­po­sés ap­pe­lés amines hé­té­ro­cy­cliques qui sont re­liés au dé­ve­lop­pe­ment de cer­tains can­cers. De plus, quand le gras de la viande tombe dans l’élé­ment chauf­fant du bar­be­cue (bri­quettes ou flammes de pro­pane), une autre ca­té­go­rie de sub­stances can­cé­ri­gènes (les ben­zo­py­rènes) se forme.

Ce­pen­dant, il ne fau­drait pas dia­bo­li­ser et ban­nir le bar­be­cue pour au­tant sur­tout si on prend quelques pré­cau­tions. Se­lon San­té pu­blique Ca­na­da, une ma­ri­nade à base de vi­naigre ou de jus de ci­tron per­met­trait de mi­ni­mi­ser la pro­duc­tion de ces sub­stances can­cé­ri­gènes. Aus­si, pour évi­ter que le gras de la viande ne tombe dans les bri­quettes ou les flammes, vous pou­vez choi­sir des coupes de viandes plus maigres ou en­le­ver le gras vi­sible sur la viande.

Évi­ter le con­tact di­rect entre la viande et les flammes pour­rait aus­si ai­der à mi­ni­mi­ser la pro­duc­tion des sub­stances can­cé­ri­gènes. Ain­si, cuire vos viandes en pa­pillote ou faire cuire vos viandes sur un gril plus haut si pos­sible pour­rait être des bonnes op­tions afin de ré­duire le con­tact avec la flamme.

Fi­na­le­ment, cuire vos viandes à tem­pé­ra­ture mo­dé­rée en fai­sant at­ten­tion à ne pas les car­bo­ni­ser ai­de­rait aus­si à rendre ce mode de cuis­son plus san­té. En sui­vant ces quelques conseils d’uti­li­sa­tion, il vous se­ra pos­sible de conti­nuer à pro­fi­ter de votre bar­be­cue sans pour au­tant por­ter pré­ju­dice à votre san­té.

Ré­si­dente de Dol­lard-des-or­meaux et di­plô­mée de Mc­gill, Jai­mie Yue est une dié­té­tiste-nu­tri­tion­niste pas­sion­née par les saines ha­bi­tudes de vie. Avec ses huit ans d'ex­pé­rience, elle ac­com­pagne les gens dans leur che­mi­ne­ment vers une alimentation équi­li­brée et un poids san­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.