TOUCHE FÉMININE

Le Messager Lachine & Dorval - - LA UNE - LISA LASSELIN PLUS D'INFOS SUR cou­pe­da­no­ne­cup.com

L’at­ta­quante des Dé­mons de La­chine se­ra de l’équipe qui re­pré­sen­te­ra le Ca­na­da lors de la pro­chaine Coupe Da­none des Na­tions, en Es­pagne. Dé­ter­mi­née, Ama­lia Ca­dieux fait tout pour réa­li­ser son rêve de de­ve­nir joueuse pro­fes­sion­nelle.

SOCCER. Alors que le monde en­tier a les yeux ri­vés sur la Coupe du monde de soccer en Rus­sie, la jeune Ama­lia Ca­dieux se pré­pare à sa pre­mière com­pé­ti­tion outre-at­lan­tique. La fillette de 11 ans a été sé­lec­tion­née pour re­pré­sen­ter le Ca­na­da lors de la Coupe Da­none des Na­tions qui se tien­dra l’an pro­chain, en Es­pagne.

C’est à l’âge de quatre ans que la La­chi­noise a com­men­cé le soccer. De­puis, elle n’a qu’un ob­jec­tif, ce­lui de de­ve­nir pro­fes­sion­nelle. Dé­jà, elle to­ta­lise 30 mé­dailles en 3 ans de com­pé­ti­tions. À la fois en soccer et en fut­sal qui se pra­tique dans un gym­nase avec un bal­lon plus pe­tit et moins re­bon­dis­sant que ce­lui uti­li­sé pour jouer au soccer.

Sur le ter­rain, le nu­mé­ro 22 de l’équipe des Dé­mons de La­chine se dé­marque par son at­taque. Elle s’en­traîne quatre fois par se­maine pour peau­fi­ner sa tech­nique.

«Ce qui me mo­tive, c’est l’es­prit d’équipe. Peu im­porte si je joue bien ou pas, je sais que mes co­équi­pières sont tou­jours avec moi pour m’en­cou­ra­ger. Je me sou­viens d’avoir beau­coup pa­ni­qué ré­cem­ment pen­dant une com­pé­ti­tion. J’ai réus­si à re­prendre confiance grâce au sou­tien de mon groupe», confie la jeune spor­tive.

Sa pas­sion lui vient pro­ba­ble­ment de son père, lui-même joueur de soccer de­puis son en­fance. Ce­la fait plus de six ans qu’il en­traîne sa fille. Chaque an­née, M. Ca­dieux em­mène Ama­lia en va­cances en France, où elle as­siste à des matchs de soccer fé­mi­nin dans les villes de Lyon et de Mont­pel­lier.

«Il n’y a pas en­core de ligue pro­fes­sion­nelle féminine au Ca­na­da, contrai­re­ment à la France. J’ai en­vie qu’elle puisse se sen­tir ins­pi­rée en re­gar­dant ces matchs fé­mi­nins», ex­plique-t-il.

L’ENVOLÉE

Cette an­née, Ama­lia avait dé­ci­dé de re­ten­ter sa chance pour la Coupe Da­none des na­tions. Elle n’avait pas été re­te­nue l’an der­nier. Mais cette fois, par­mi les 350 can­di­dates, elle a réus­si à se tailler une place pour se qua­li­fier dans l’équipe lors du camp pro­vin­cial de sé­lec­tion.

Il lui a fal­lu suivre un en­traî­ne­ment de trois jours hors de Mon­tréal, où elle a fi­na­le­ment été choi­sie pour faire par­tie des 12 joueuses qui re­pré­sen­te­ront le Ca­na­da en Es­pagne, le ber­ceau de la marque Da­none qui cé­lè­bre­ra ses 100 ans. La date et l’en­droit exact se­ront dé­ter­mi­nés ul­té­rieu­re­ment.

«C’est la pre­mière fois que je vais jouer dans un autre pays, je suis vrai­ment ner­veuse, mais aus­si tel­le­ment ex­ci­tée à l’idée de re­pré­sen­ter mon pays», confie Amé­lia.

D’ici là, la jeune joueuse conti­nue les en­traî­ne­ments et ne manque pas de don­ner de pré­cieux conseils à ses deux frères qui dé­butent.

À la ren­trée, elle com­men­ce­ra le secondaire au Col­lège Sainte-anne où elle sui­vra le pro­gramme Soccer +. Ce par­cours, qui ne re­çoit que 20 élèves chaque an­née, est des­ti­né aux élèves qui sou­haitent conci­lier les études et le soccer à un ni­veau éle­vé.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té – Da­none)

Ama­lia Ca­dieux se­ra ac­com­pa­gnée de son père lors de la Coupe Da­none des na­tions l’an pro­chain, qui réuni­ra près d’un mil­lier de jeunes foot­bal­leurs en Es­pagne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.