Des verts au NPDQ

Le Messager Lachine & Dorval - - ÉLECTIONS - LISA LASSELIN lisa.lasselin@tc.tc

John Sy­mon troque cette an­née son éti­quette du Par­ti vert du Qué­bec (PVQ) pour le Nou­veau Par­ti dé­mo­cra­tique du Qué­bec (NPDQ). Entre autres op­po­sé au pro­jet du Ré­seau ex­press mé­tro­po­li­tain (REM), il veut of­frir des so­lu­tions ef­fi­caces et moins coû­teuses aux ré­si­dents de Mar­quette.

Pour la troi­sième fois, le jour­na­liste in­dé­pen­dant, mi­li­tant et en­vi­ron­ne­men­ta­liste se pré­sente pour dé­fendre des pro­jets qui lui tiennent à coeur.

Ori­gi­naire de la Co­lom­bie-bri­tan­nique, il ré­side de­puis 12 ans dans le quar­tier Saintpierre de La­chine. Se­lon lui, son mé­tier de jour­na­liste lui per­met d’être au cou­rant de beau­coup de pro­blé­ma­tiques et de ren­con­trer des gens.

Lors des deux der­nières élec­tions, il por­tait la ban­nière du PVQ.

«Le NPDQ est un par­ti de gauche, c’est un nou­veau par­ti et c’est la pre­mière fois qu’on se pré­sente aux élec­tions provinciales, je pense qu’il a un bel ave­nir», ex­plique le can­di­dat.

M. Sy­mon s’im­plique dé­jà dans de nom­breux en­jeux à tra­vers la mise en place de pro­grammes de construc­tion de pistes cy­clables, le re­cy­clage ou en­core la pro­tec­tion de terres agri­coles.

S’il est élu, il compte conti­nuer de s’op­po­ser au REM. «Il faut par­tir avec ce qui est là et de l’amé­lio­rer, c’est-à-dire les lignes de trains. C’est beau­coup moins coû­teux que le REM et ce­la pose moins de pro­blèmes», ex­plique M. Sy­mon.

Le can­di­dat sou­hai­te­rait trou­ver des so­lu­tions viables pour ré­duire la cir­cu­la­tion de ca­mions lourds dans les rues ré­si­den­tielles de La­chine.

Il ai­me­rait éga­le­ment voir la créa­tion d’une plage et une zone de bai­gnade au parc René Lé­vesque.

M. Sy­mon dé­sire que da­van­tage de fi­nan­ce­ments soient at­tri­bués aux lo­ge­ments so­ciaux ain­si qu’aux per­sonnes âgées afin qu’elles puissent être main­te­nues chez elles.

Il sou­haite aus­si s’at­ta­quer aux de­man­deurs d’asile, en s’as­su­rant qu’ils soient en me­sure d’ins­crire leurs en­fants dans des garderies subventionnées.

Le can­di­dat est père de trois ado­les­cents. Il a deux di­plômes, un en géo­gra­phie de l’uni­ver­si­té de Montréal et un en ad­mi­nis­tra­tion de l’uni­ver­si­té Con­cor­dia.

Lors du scru­tin du 1er oc­tobre, John Sy­mon se me­su­re­ra à Anick Per­reault de Qué­bec so­li­daire, à Kim­ber­ley Salt du Par­ti vert du Qué­bec, à Marc Hé­tu de la Coa­li­tion ave­nir Qué­bec, au can­di­dat du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec et à un can­di­dat pour le mo­ment in­con­nu du Par­ti qué­bé­cois.

PO­LI­TIQUE.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.