Cic­cone in­ves­ti can­di­dat li­bé­ral

Le Messager Lachine & Dorval - - LA UNE - LISA LASSELIN llas­se­lin@me­tro­me­dia.ca

C’est sous fond de contro­verse qu’en­ri­co Cic­cone a été dé­si­gné comme can­di­dat du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec (PLQ) dans Mar­quette en vue des élec­tions du 1er oc­tobre. Le pre­mier mi­nistre du Qué­bec et chef de la for­ma­tion po­li­tique, Phi­lippe Couillard, a pro­cé­dé à son in­ves­ti­ture à La­chine, le 16 août.

À 48 ans, l’an­cien joueur pro­fes­sion­nel de la Ligue na­tio­nale de ho­ckey aux 374 matchs a ré­cem­ment dé­ci­dé de prendre un vi­rage dans sa car­rière, pour se lan­cer en po­li­tique. Fin juillet, il an­non­çait son dé­part de la sta­tion ra­dio­pho­nique 91.9 Sports pour ten­ter ce nou­veau dé­fi. Ce n’est que le 14 août en dé­but d’après-mi­di qu’il a ap­pris qu’il por­te­ra les cou­leurs du PLQ dans Mar­quette.

Même s’il vit à Blain­ville, En­ri­co Cic­cone connaît le ter­ri­toire puis­qu’il a ha­bi­té dans l’ouest-de-l’île de Mon­tréal étant plus jeune. « La­chine se dé­ve­loppe et pour­rait ac­cueillir entre 10000 et 12000 per­sonnes dans la di­zaine d’an­nées qui ar­rive. Il faut dé­ve­lop­per le tran­sport, mais aus­si créer de nou­velles écoles », lance le can­di­dat li­bé­ral. Père d’un en­fant qui a eu des troubles d’ap­pren­tis­sage, M. Cic­co­ni sou­haite plus de res­sources pour em­pê­cher le dé­cro­chage sco­laire, en mi­sant sur­tout sur le sport.

IM­PLI­CA­TION

Il compte sur sa ca­pa­ci­té à com­mu­ni­quer ac­quise de par ses mé­tiers de joueur et de jour­na­liste pour al­ler vers les ci­toyens. « J’ai joué dans la plus pres­ti­gieuse ligue, où seule­ment 700 joueurs sont choi­sis, j’ai dû ap­prendre à convaincre et à per­sua­der », ex­plique-t-il.

Au cours des an­nées 2000, l’im­pli­ca­tion de M. Cic­cone dans un co­mi­té an­ti-vio­lence pour le ho­ckey est re­mar­quée, no­tam­ment par la mi­nistre de l’éducation, du Loi­sir et du Sport de l’époque, Mi­chelle Cour­chesne. Ce n’est que ré­cem­ment qu’il est ap­pro­ché par plu­sieurs par­tis, ac­cep­tant fi­na­le­ment de re­joindre le PLQ, avec qui il par­tage da­van­tage de va­leurs.

« C’est une per­sonne qui vient du mi­lieu des sports, donc de la jeu­nesse, et qui a une vi­sion de la vie en so­cié­té ba­sée sur l’im­pli­ca­tion au­près de la jeu­nesse. La so­cié­té et les be­soins changent. Il faut quel­qu’un qui soit at­ten­tif à ce­la », a com­men­té en confé­rence de presse, le chef li­bé­ral.

RENOUVEAU

Cette an­nonce a eu lieu une jour­née après la confé­rence de presse du dé­pu­té li­bé­ral ac­tuel de Mar­quette, Fran­çois Oui­met, du­rant la­quelle il a af­fir­mé avec émo­tion avoir été écar­té par le PLQ pour lais­ser place à du renouveau. Plus tôt dans l’an­née, M. Couillard lui avait pour­tant as­su­ré qu’il se­rait le can­di­dat dé­si­gné.

Le pre­mier mi­nistre as­sure que son par­ti a be­soin de «nou­veaux vi­sages», sans pour au­tant re­mettre en ques­tion le tra­vail de M. Oui­met, qu’il sou­ligne au pas­sage.

M. Cic­cones a l’in­ten­tion de sillon­ner La­chine et Dor­val pour en­tendre les pré­oc­cu­pa­tions des ci­toyens du­rant les pro­chaines se­maines. Il es­père, en dé­pit de la si­tua­tion, pou­voir trou­ver con­seil au­près du dé­pu­té sor­tant, qui ac­cu­mule au to­tal 24 an­nées d’ex­pé­rience.

Le can­di­dat li­bé­ral af­fron­te­ra Carole Vincent du Par­ti qué­bé­cois, Marc Hé­tu de la Coa­li­tion ave­nir Qué­bec, Anick Per­reault de Qué­bec solidaire, Kim­ber­ley Salt du Par­ti vert du Qué­bec, Oli­via Boye du Par­ti conser­va­teur du Qué­bec et John Sy­mon du Nou­veau par­ti dé­mo­cra­tique du Qué­bec.

(Pho­to: Le Mes­sa­ger La­chine & Dor­val – Lisa Lasselin)

La confir­ma­tion de la can­di­da­ture d’en­ri­co Cic­cone a eu lieu à La­chine, en pré­sence du pre­mier mi­nistre du Qué­bec et du mi­nistre des Fi­nances, Car­los Lei­tao.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.