Af­faire Oui­met-cic­cone-plq

Le Messager Lachine & Dorval - - RETOUR EN CLASSES -

Je me per­mets de revenir sur l’af­faire Oui­met­cic­cone-plq [Par­ti li­bé­ral du Qué­bec] qui a eu comme con­sé­quence de «mettre sur la carte» la cir­cons­crip­tion de Mar­quette de fa­çon ro­cam­bo­lesque, au­pa­ra­vant peu connue. Pour avoir oeu­vré en po­li­tique mu­ni­ci­pale de longues an­nées, j’avoue avoir été es­to­ma­qué par l’épi­sode dis­gra­cieux vé­cu par notre cir­cons­crip­tion.

Alors que notre so­cié­té vit de nom­breux bou­le­ver­se­ments, tant so­cio-éco­no­miques que dé­mo­gra­phiques, les ap­ti­tudes et les com­pé­tences ain­si que la pro­fon­deur in­tel­lec­tuelle de­vraient être les cri­tères re­cher­chés par les chefs de par­ti lors­qu’ils choi­sissent leurs can­di­dats. Ces qua­li­fi­ca­tifs per­mettent une par­ti­ci­pa­tion op­ti­male au tra­vail lé­gis­la­tif et à l’ac­tion gou­ver­ne­men­tale. Mais il y a plus en­core. Un can­di­dat doit im­pé­ra­ti­ve­ment bé­né­fi­cier d’un so­lide an­crage au sein de sa cir­cons­crip­tion, car il est avant tout re­de­vable à ses conci­toyens. Il faut aus­si qu’il croie fer­me­ment en une cause, au­tre­ment dit, avoir des convic­tions en har­mo­nie avec celles du par­ti qu’il re­pré­sente.

La fa­çon ca­va­lière dont M. Fran­çois Oui­met a été éjec­té de sa cir­cons­crip­tion et le pa­ra­chu­tage éche­ve­lé de M. En­ri­co Cic­cone dé­passent l’en­ten­de­ment. Je com­prends ai­sé­ment la dis­corde des mi­li­tants du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec de Mar­quette en­vers leur chef. Outre cet état de fait, il y a un autre élé­ment im­por­tant qui mé­ri­te­rait que l’on s’y at­tarde. Mar­quette, qui com­prend l’ar­ron­dis­se­ment de La­chine et la Ci­té de Dor­val, est par tra­di­tion «don­née» aux li­bé­raux.

Je pense qu’il de­vient urgent, voire pé­remp­toire, que les élec­teurs de Mar­quette exa­minent at­ten­ti­ve­ment leurs op­tions en vue du pro­chain scru­tin. Les pro­cé­dés du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec me semblent in­ac­cep­tables et sus­citent l’in­di­gna­tion. Of­frir sur un pla­teau d’ar­gent une cir­cons­crip­tion à un can­di­dat qui n’en a au­cun lien ni at­ta­che­ment, qui n’offre au­cune com­pé­tence par­ti­cu­lière et qui, de sur­croît, exige au­cune prise de risque, est contraire à tout ce qu’on peut s’at­tendre en dé­mo­cra­tie.

Pour une fois que cette élec­tion ne se joue pas sur la ques­tion na­tio­nale, j’ose es­pé­rer que les élec­teurs de Mar­quette sau­ront faire un choix éclai­ré, dé­jouant cette ma­noeuvre éhon­tée de ma­ni­pu­la­tion du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec.

Jean-marc Hé­tu, ex-pro­fes­seur, ex­con­seiller mu­ni­ci­pal et ex-maire de la Ville de La­chine, père du can­di­dat de la CAQ dans Mar­quette

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.