Qui af­fron­te­ra Pa­ren­teau?

Le Messager Verdun - - ACTUALITÉS - ANDRÉANNE MO­REAU an­dreanne.mo­reau@tc.tc

PO­LI­TIQUE MU­NI­CI­PALE. L’aile ver­du­noise de Pro­jet Mon­tréal cherche ac­ti­ve­ment un can­di­dat à la mai­rie pour les élec­tions du 5 no­vembre. Quelques per­sonnes im­pli­quées dans le par­ti au­raient ap­pro­ché la can­di­date de Qué­bec solidaire, Vé­ro­nique Mar­ti­neau, et ce­lui du Par­ti qué­bé­cois, Ri­chard Lan­glais, qui ont bri­gué le poste de dé­pu­té pro­vin­cial aux par­tielles de dé­cembre.

Tous deux ont re­fu­sé l’offre qui leur a été faite in­for­mel­le­ment.

«Je ne crois pas que M. Pa­ren­teau soit dé­fait, alors d’après moi, les membres de Pro­jet sont sur­tout à la re­cherche d’une fi­gure forte qui leur per­met­trait de faire pas­ser quatre conseillers et d’avoir la ma­jo­ri­té au conseil. Et je ne suis pas sûr d’avoir en­vie d’être cet agneau sa­cri­fié», confie M. Lan­glais.

S’il s’est tou­jours in­té­res­sé à la po­li­tique mu­ni­ci­pale, il est bien peu pro­bable qu’on voit le pro­prié­taire de la bou­lan­ge­rie Aux Purs Dé­lices faire cam­pagne puis­qu’il ne se pré­sen­te­rait pas non plus dans l’équipe Pa­ren­teau.

Dans le cas de Vé­ro­nique Mar­ti­neau, son in­ten­tion d’être de nou­veau can­di­date pour Qué­bec solidaire en 2018 l’a conduite à re­fu­ser de joindre les rangs du par­ti de l’op­po­si­tion mont­réa­laise.

«Je me sens da­van­tage in­ter­pe­lée par les en­jeux pro­vin­ciaux de sa­laire mi­ni­mum, de créa­tion d’em­plois, de san­té et d’édu­ca­tion. D’ailleurs, avec l’aus­té­ri­té ac­tuelle, les mu­ni­ci­pa­li­tés ont peu de marge de ma­noeuvre pour réa­li­ser des pro­jets struc­tu­rants pour l’en­vi­ron­ne­ment et la lutte à la pau­vre­té», ex­plique-t-elle.

Celle qui avait af­fron­té Jean-fran­çois Pa­ren­teau à la mai­rie de Ver­dun pour Pro­jet Mon­tréal en 2013, la com­mis­saire sco­laire Ma­ry Ann Da­vis, a dé­jà confir­mé qu’elle ne se pré­sen­te­rait pas cette fois-ci, sans tou­te­fois en pré­ci­ser les rai­sons.

Le conseiller Ster­ling Dow­ney, abor­dé par plu­sieurs ci­toyens qui sou­hai­te­raient le voir ten­ter sa chance à la tête de l’ar­ron­dis­se­ment, af­firme pour sa part n’avoir pas en­core pris sa dé­ci­sion.

Le can­di­dat de Pro­jet Mon­tréal se­ra nom­mé, à l’ins­tar de tous les autres, lors de soi­rées d’in­ves­ti­tures du par­ti. Même s’il n’y avait qu’un seul nom en lice, il de­vra ob­te­nir l’ap­pui de plus de 50% des membres pour être choi­si.

(Pho­to: TC Me­dia – Ar­chives)

Les élec­tions mu­ni­ci­pals au­ront lieu le 5 no­vembre. Pour l’ins­tant, per­sonne ne semble prêt à af­fron­ter le maire Jean-fran­çois Pa­ren­teau, qui était pour­tant une re­crue à son en­trée au pou­voir en 2013.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.