Sub­ven­tion in­at­ten­due pour Notre-dame-des-sept-dou­leurs

Le Messager Verdun - - ACTUALITÉS - AN­DRÉANNE MO­REAU an­dreanne.mo­reau@tc.tc

PA­TRI­MOINE. C’est de­vant une salle comble pour le concert de l’or­chestre Mé­tro­po­li­tain à l’église pa­tri­mo­niale Notre- Dame- desSept-dou­leurs de la rue Wel­ling­ton, jeu­di, qu’une sub­ven­tion de 120 000$ a été an­non­cée. Cette somme re­çue du mi­nis­tère de la Culture ser­vi­ra à ré­no­ver les toi­tures basses et le par­vis.

«Il s’agit en fait d’un pro­gramme à 70-30, ce qui veut dire que le mi­nis­tère, via le Conseil du pa­tri­moine re­li­gieux, paie 70% du to­tal et que nous de­vons dé­bour­ser le reste», pré­vient le co­or­don­na­teur des ac­ti­vi­tés du co­mi­té de res­tau­ra­tion de l’église, Laurent Du­gas.

La somme re­çue est en fait ré­si­duelle de l’en­ve­loppe ac­cor­dée au conseil pour l’an­née fis­cale 2016, n’ayant pas été ré­cla­mée par les or­ga­nismes qui de­vaient en bé­né­fi­cier de prime abord. Pro­ba­ble­ment parce qu’ils ne sont pas par­ve­nus à re­cueillir suf­fi­sam­ment pour leur par­tie du bud­get.

«En mars der­nier, nous avons ac­cueilli le mi­nistre de la Culture et j’ai été en me­sure de le sen­si­bi­li­ser, avec la com­pli­ci­té de M. Du­gas, au su­jet des étapes à ve­nir dans la res­tau­ra­tion de l’église. Luc For­tin a pu sai­sir tous les be­soins de la com­mu­nau­té et l’at­ta­che­ment des Ver­du­nois en­vers ce lieu ma­gique», a ra­con­té la dé­pu­tée pro­vin­ciale, Isa­belle Me­lan­çon, en an­non­çant la bonne nou­velle aux spec­ta­teurs.

PAS TER­MI­NÉ

La res­tau­ra­tion de l’église, qui a été clas­sée pa­tri­mo­niale en 2008, est un tra­vail de longue ha­leine. La toi­ture prin­ci­pale, les deux clo­chers et une par­tie du ré­seau élec­trique ont dé­jà été re­nou­ve­lés dans les der­nières an­nées, pour un to­tal dé­pas­sant les 2 M$.

Les tra­vaux pour res­tau­rer les toi­tures basses de l’église, de pe­tits toits plats qu’on ne voit pas de la rue, ain­si que le par­vis se­ront faits cette an­née.

«Les marches sont en gra­nit, alors elles peuvent du­rer de 200 à 300 ans. C’est la struc­ture des­sous qui s’est af­fai­blie. Il fau­dra donc le dé­faire pierre par pierre pour la ren­for­cer », ex­plique M. Du­gas.

Mais il y en au­rait en­core pour quatre à six ans avant que l’église ne re­trouve son lustre d’an­tan, se­lon lui.

La ro­sace, vi­trail rond de la de­van­ture, laisse pas­ser l’eau, tout comme les fe­nêtres du cô­té de la rue de l’église, qui doivent toutes être rem­pla­cées. Les pierres de toutes les fa­çades au­raient éga­le­ment be­soin d’un bon net­toyage à cause de la pol­lu­tion et le reste du ré­seau élec­trique doit être re­fait.

Pour y par­ve­nir, le co­mi­té de res­tau­ra­tion compte sur cer­tains évé­ne­ments comme le concert de l’or­chestre Mé­tro­po­li­tain ou le tour­noi de golf, des do­na­teurs pri­vés et les sub­ven­tions du Conseil du pa­tri­moine re­li­gieux.

(Pho­to: TC Me­dia – Hugo Lo­ri­ni)

La res­tau­ra­tion de l’église, qui fête cette an­née ses 103 ans, a dé­bu­té quand elle a été clas­sée pa­tri­mo­niale en 2008.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.