Le Conseil jeu­nesse de Ver­dun re­cherche une meilleure re­pré­sen­ta­ti­vi­té

Le Messager Verdun - - DE CHEZ VOUS... - SO­PHIE POIS­SON so­phie.pois­son@tc.tc

PO­LI­TIQUE. Le Conseil jeu­nesse de Ver­dun (CJV), qui re­groupe 15 jeunes âgés entre 12 et 25 ans, veut que des ob­ser­va­teurs in­su­laires joignent ses rangs. Ils veulent aus­si at­ti­rer des an­glo­phones et des au­toch­tones pour as­su­rer une meilleure re­pré­sen­ta­ti­vi­té de la po­pu­la­tion.

Créé en 2015, le CJV a dé­po­sé en fé­vrier son pre­mier avis concer­nant la créa­tion d’un Pôle jeu­nesse au sein du parc Ar­thur-ther­rien, sur la terre ferme. Les huit points ap­por­tés ont été bien ac­cep­tés par les élus lors de leur der­nière séance pu­blique, mar­quant du coup la re­con­nais­sance of­fi­cielle de leur mou­ve­ment.

L’ins­tance consul­ta­tive re­pré­sente dé­jà une source d’ins­pi­ra­tion pour d’autres ar­ron­dis­se­ments. Ahunt­sic- Car­tier­ville, Ou­tre­mont et Côte-des-neiges–notre-dame-de-grâce sont à dé­ve­lop­per des ini­tia­tives si­mi­laires.

«On leur fait part de notre ex­pé­rience, on par­tage avec eux nos er­reurs, tout en res­pec­tant les ca­rac­té­ris­tiques de leur ter­ri­toire», af­firme le pré­sident du Conseil, Ni­co­las Pi­lon.

CO­MI­TÉS

Des co­mi­tés de tra­vail se penchent no­tam­ment sur les es­paces pu­blics avec la créa­tion du Pôle jeu­nesse. À la suite d’un son­dage au­près de 140 jeunes Ver­du­nois, un des groupes doit trou­ver une fa­çon de créer une pla­te­forme pour mettre en lien les per­sonnes aux mêmes in­té­rêts.

D’autres ré­flé­chissent sur dif­fé­rents su­jets comme les ventes-trot­toir, les ci­né­mas en plein air et les fêtes de quar­tier. Cer­tains s’in­té­ressent quant à eux à la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne. Ils se sont ren­dus à l’école se­con­daire Mon­sei­gneurRi­chard pour dis­cu­ter dé­mo­cra­tie et dé­battre avec les élèves.

«On ai­me­rait uti­li­ser les élec­tions mu­ni­ci­pales de no­vembre pour que les jeunes nous disent ce qu’ils sou­haitent et comment ils ai­me­raient voir ap­pa­raître leurs idées», ra­conte M. Pi­lon, étu­diant en sciences po­li­tiques et phi­lo­so­phie de l’uni­ver­si­té de Mon­tréal.

OB­SER­VA­TEURS

Dix as­sem­blées du CJV sont or­ga­ni­sées chaque an­née. La pro­chaine de­vrait se dé­rou­ler à la mi-juin, au Centre com­mu­nau­taire El­gar.

«On ne veut pas être une élite donc on ne veut pas se li­mi­ter à 15 membres neutres, choi­sis aux deux ans par les élus, ex­plique M. Pi­lon. C’est en in­cluant le maxi­mum de per­sonnes que l’on va réus­sir à prendre le pouls de la jeu­nesse, alors on in­vite aus­si des ob­ser­va­teurs».

Il est à même de ren­con­trer ses pairs puis­qu’il tra­vaille à l’ac­cueil au parc de La Fon­taine, à l’île.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té)

Les membres du CJV se sont réunis sur la terre-ferme le 13 mai à l’oc­ca­sion de leur as­sem­blée gé­né­rale. La pro­chaine de­vrait se dé­rou­ler mi-juin au Centre com­mu­nau­taire El­gar.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.