Doc­teure et en­tre­pre­neure

Le Messager Verdun - - AFFAIRES -

Née à Lyon, en France, où elle a com­plé­té son doc­to­rat en ki­né­sio­lo­gie, Mu­rielle Gran­geon s’est ins­tal­lée à Ver­dun avec sa fa­mille en 2011. C’est donc ici, dans l’ar­ron­dis­se­ment, qu’elle a élu do­mi­cile, de­ve­nant du même coup une Mont­réa­laise, et pro­fi­tant de son ar­ri­vée au Qué­bec pour y en­tre­prendre des études post­doc­to­rales en sciences de la Ré­adap­ta­tion. C’est aus­si à Ver­dun, en 2014, qu’elle a fon­dé le centre Neu­ro-concept, avec son as­so­ciée phy­sio­thé­ra­peute Cin­dy Gau­thier. Le Ré­seau Af­faires Ver­dun (RAV) en a fait sa per­son­na­li­té du mois de mai. Toute une poin­ture que cette doc­teure-en­tre­pre­neure!

Elle y a mis le temps pour créer son en­tre­prise, pas moins de 18 mois pour en faire le mon­tage fi­nan­cier. «Ce fut une longue ba­taille», confie la jeune femme au cours de l’en­tre­tien, ajou­tant que l’aide est ve­nue no­tam­ment de la banque BMO et du Fonds lo­cal d’in­ves­tis­se­ment (FLI). Ma­dame Gran­geon, qui se dé­fi­nit comme une «cher­cheuse cli­nique», n’est pas peu fière d’af­fir­mer que son centre de neu­ro-ré­adap­ta­tion et de condi­tion­ne­ment phy­sique spé­cia­li­sé est «unique au Ca­na­da et même à l’in­ter­na­tio­nal».

Le centre s’adresse à une clien­tèle han­di­ca­pée, adultes et en­fants, of­frant un pro­gramme per­son­na­li­sé. On y cal­cule les in­ter­ven­tions en nombre de trai­te­ments heb­do­ma­daires, soit plus de 180 par se­maine. Pour plu­sieurs per­sonnes qui fré­quen­tentent le centre, ce­la re­pré-re­pré­sente un en­ga­ge­ment pour­pour le reste de leur vie. Neu­ro-concept est équi­péui­pé de ma­té­riel de réa-ré­adap­ta­tion et de condi­tion­ne­men­ton­ne­ment phy­sique de haute tech­no­lo­gie très per­for­mant. Ce­la va du ro­bot d’en­traî­ne­ment à la marche et du ro­bot d’en­traî­ne­ment à la main, en pas­sant par le gym­nase adap­té et les ins­tal­la­tionsns­tal­la­tions pour la mas-mas­so­thé­ra­pie et autres thé­ra­pie­sé­ra­pies al­ter­na­tives.

TOU­JOURS EN RE­CHERCHE HERCHE

Dre Gran­geon pour­sui­tur­suit des tra­vaux de re­cherche de­puis 2006,, en Eu­rope d’abord, au Qué­bec en­suite de­puiss 2011. Ses re­cherches portent sur le dé­ve­lop­pe­men­te­ment et l’im­plan­ta­tion cli­nique d’in­ter­ven­tionss thé­ra­peu­tiques no­va-no­va­trices per­met­tant la ré­adap­ta­tion­dap­ta­tion fonc­tion­nelle des per­sonnes ayant deses in­ca­pa­ci­tés liées à la mo­bi­li­té. Ses tra­vaux s’ap­puientp­puient aus­si bien sur les nou­velles res­sour­cess tech­no­lo­giques que sur les thé­ra­pies in­no­vantes.no­vantes.

Elle a re­çu plu­sieurss prix, dont le prix de l’in­no­va­tion de l’ins­ti­tut’ins­ti­tut de réa-ré­adap­ta­tion Gin­gras-- Lind­say de Mon­tréal, en 2013; el­lele a pu­blié de nom­breux ar­ticles dansns la com­mu-com­mu­nau­té scien­ti­fique et so­non livre sur l’en­traî­ne­ment men­taln­tal en cli­nique est pa­ru en 2014. Elle a éga­le­ment été membre du co­mi­té scien­ti­fique du Ré­seau pro­vin­cial d’adap­ta­tion-ré­adap­ta­tion et pré­sente ses tra­vaux lors de nom­breux sé­mi­naires na­tio­naux et in­ter­na­tio­naux.

Toutes les thé­ra­pies et tech­no­lo­gies qui sont dé­ployées au spa­cieux centre Neu­ro-concept, amé­na­gé sur la rue de Ver­dun, ont été «scru­pu­leu­se­ment étu­diées» sous les bons soins de Ma­rielle Gran­geon, ain­si que ses proches col­la­bo­ra­teurs. Le per­son­nel spé­cia­li­sé compte une di­zaine de per­sonnes. Le centre est ou­vert du lun­di au sa­me­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.