Des tra­vaux qui font mal

Le Messager Verdun - - ACTUALITÉS - ANDRÉANNE MOREAU an­dreanne.moreau@tc.tc

COM­MERCE. Les chan­tiers se­ront nom­breux en­core cet été à Ver­dun, avec un in­ves­tis­se­ment de 23,7 M$ pré­vu pour la ré­fec­tion com­plète des rues. Ces tra­vaux d’une du­rée de cinq mois sont né­ces­saires, mais portent un dur coup aux com­mer­çants lo­caux.

« Ils vont me faire faire faillite ! Ça n’a pas de bon sens », s’ex­clame Gi­nette Pain­chaud, la pro­prié­taire du res­tau­rant Les Îles en ville, sur la rue Wel­ling­ton.

Voi­là main­te­nant quatre ans que l’am­bas­sa­drice des Îles-de-la-ma­de­leine su­bit les contre­coups des chan­tiers à proxi­mi­té. Il y a eu la rue Woo­dland, puis Mel­rose deux ans d’af­fi­lée, en­suite la rue Wel­ling­ton juste de­vant son res­tau­rant. Cette an­née, l’ar­tère se­ra fer­mée entre Egan et Ar­gyle, quelques mètres à cô­té des Îles en ville, pour cinq à six se­maines dès le 5 juin.

Pour Mme Pain­chaud, le lien de cause à ef­fet est évident. En se­maine, son chiffre d’af­faires peut pas­ser de 1200$ par jour à seu­le­ment 250 $. « Le maire m’avait pro­mis l’an­née der­nière que c’était fi­ni, qu’il n’y en au­rait pas d’autres », se dé­sole-t-elle.

Jean-fran­çois Pa­ren­teau a ra­pi­de­ment ras­su­ré la res­tau­ra­trice, lui pro­met­tant de dis­cu­ter avec elle de moyens pour aug­men­ter la vi­si­bi­li­té de son res­tau­rant pen­dant le chan­tier. « Je suis très sen­sible à sa si­tua­tion et je ne la lais­se­rai pas tom­ber. Je vais trou­ver des so­lu­tions pour que sa clien­tèle ne baisse pas, comme lui faire un peu de pub sur mes ré­seaux so­ciaux », as­sure-t-il.

D’AUTRES COM­MERCES TOU­CHÉS

Le pro­prié­taire de Ta­pis Cham­peau, sur la rue de Ver­dun, est lui aus­si in­quiet. « Dé­jà, les gens se plaignent qu’il n’y a pas beau­coup de sta­tion­ne­ments et que c’est dif­fi­cile d’ac­cès, alors ça ne se­ra pas évident », craint Pierre Cham­peau, qui a connu une si­tua­tion sem­blable il y a 25 ans sur la Wel­ling­ton.

La rue de Ver­dun fer­me­ra entre les rues Go­din et Man­ning à par­tir du 29 mai.

Le com­mer­çant dit com­prendre que les tra­vaux soient une né­ces­si­té puis­qu’un bris d’aque­duc s’est pro­duit il y a deux ans sur la rue Brault. « Je veux seu­le­ment que les gens sachent qu’on est quand même ou­verts et j’es­père que le chiffre d’af­faires ne bais­se­ra pas trop. Parce que mon compte de taxes, lui, il ne bou­ge­ra pas », sou­ligne-t-il.

Des tra­vaux d’am­pleur moindre se­ront éga­le­ment ef­fec­tués pour l’amé­na­ge­ment des parcs, la ré­ha­bi­li­ta­tion des conduites d’eau ou la construc­tion de saillies de trot­toir.

(Pho­to:tc Me­dia – Archives)

Des por­tions des rues Brault, Craw­ford, de Ver­dun, Egan, Park­dale, Tru­man et Wel­ling­ton ain­si que de la 3e Ave­nue se­ront en­tiè­re­ment re­faits et donc fer­més à la cir­cu­la­tion pen­dant plu­sieurs mois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.