Deux Ver­du­noises et une ca­mion­nette

Le Messager Verdun - - ACTUALITÉS - ANDRÉANNE MOREAU an­dreanne.moreau@tc.tc

VOYAGE. C’est toute une aven­ture qu’ont vé­cue Re­née La­voie et Claire Des­ro­chers. Le ral­lye Roses des Andes est un dé­fi dont elles res­sortent fières et plus sûres d’el­les­mêmes en re­pous­sant leurs li­mites. Le duo a par­cou­ru plus de 4000 km en une se­maine dans les dé­serts d’ar­gen­tine.

« À chaque fois qu’on me de­mande comment c’était, je suis sans mot. Mes pen­sées se bous­culent tel­le­ment il y en au­rait beau­coup à dire », ex­plique Mme La­voie, in­fir­mière de pro­fes­sion. Elle ajoute tou­te­fois que les pay­sages de la cor­dillère des Andes étaient à cou­per le souffle.

Il au­rait dif­fi­ci­le­ment pu en être au­tre­ment. Le trajet à tra­vers la chaîne de mon­tagnes se dé­rou­lait en en­tier entre 1500 et 4900 mètres d’al­ti­tude. À l’ho­ri­zon, les pics blan­chis par la neige et, de­vant, le sable beige du dé­sert.

ÉVI­TER LE DAN­GER

Dès le pre­mier jour, les deux mères de fa­mille ont dé­ci­dé qu’elles ne cour­raient pas pour la pre­mière place, mais bien pour se rendre jus­qu’au bout, sim­ple­ment. Les rac­cour­cis ris­qués, les pos­si­bi­li­tés de res­ter em­bour­bés ou d’avoir une cre­vai­son en les em­prun­tant n’étaient pas pour elles.

Tout de même, sur une route si­nueuse, à flanc de mon­tagne, à peine plus large que leur ca­mion­nette, elles ont eu la peur de leur vie.

« C’est ar­ri­vé quelques fois pen­dant le ral­lye. On a ren­tré les mi­roirs, croi­sé les doigts et prié pour que ça passe. Je me sen­tais vrai­ment toute pe­tite », ra­conte Mme Le­vas­seur.

Ces mo­ments stres­sants ont fi­ni de les convaincre de ne pas se mettre en dan­ger da­van­tage.

«On était comme pé­père et mé­mère en pick-up, et c’était bien cor­rect comme ça. Après tout, nos en­fants nous at­ten­daient à la mai­son », ajoute-t-elle.

Les amies ont ter­mi­né en 43e po­si­tion sur 55 équipes et sont tout à fait sa­tis­faites de leur per­for­mance.

ÉPUISÉES MAIS HEUREUSES

Le rythme du ral­lye n’avait ab­so­lu­ment rien de re­po­sant. Seu­le­ment pour s’y rendre, il a fal­lu aux co­équi­pières 24 heures, pas­sées dans quatre avions et deux au­to­bus.

Pen­dant les six jours du trajet, elles se le­vaient à 6 h pour dé­jeu­ner le plus ra­pi­de­ment pos­sible et être prêtes à par­tir à 7 h 30. La jour­née se pour­sui­vait avec 14 heures de route, les re­pas étant sou­vent pris sans s’ar­rê­ter.

Ar­ri­vées au camp, après la vé­ri­fi­ca­tion mé­ca­nique, elles pou­vaient en­fin se dou­cher et dor­mir un peu. « On a réa­li­sé que, si on ne vou­lait pas faire la course, il fal­lait quand même ac­cé­lé­rer le rythme pour battre le so­leil et ten­ter d’ar­ri­ver avant qu’il soit cou­ché. Ce qui im­pli­quait sur­tout de prendre des dé­ci­sions plus ra­pi­de­ment pour s’orien­ter », pré­cise Mme La­voie.

Pres­qu’au terme de leur pé­riple, les Ver­du­noises ont pu vi­si­ter un or­phe­li­nat qui re­ce­vrait une la­veuse et des ma­te­las grâce aux dons qu’elles avaient recueillis avec les autres Roses pour par­ti­ci­per au ral­lye, un mo­ment qui les a par­ti­cu­liè­re­ment tou­chées.

« En ren­con­trant la dame qui la­vait les vê­te­ments des en­fants à la main, en voyant le dor­toir qui conte­nait en­vi­ron 80 pe­tits lits su­per­po­sés et le plan­cher sur le point de dé­fon­cer, on a consta­té ce que ça si­gni­fiait pour eux. Avec leurs sou­rires, j’ai tout de suite pen­sé à mes en­fants et réa­li­sé à quel point ils me man­quaient », ra­conte Mme La­voie.

En plus de sou­ve­nirs mé­mo­rables, des ef­forts dé­ployés pour la cam­pagne de fi­nan­ce­ment à la­quelle plu­sieurs com­merces ver­du­nois ont par­ti­ci­pé jus­qu’à la course elle-même, le duo re­vient sur­tout avec un grand sen­ti­ment d’ac­com­plis­se­ment d’avoir me­né ce pro­jet à terme.

(Pho­to : Gra­cieu­se­té)

Les deux ma­mans ont fiè­re­ment re­pré­sen­té Ver­dun pen­dant le ral­lye Roses des Andes, ve­nant en aide à plu­sieurs autres équipes qui s’étaient em­bour­bées ou avaient eu une cre­vai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.