Pre­miers pas à l’as­sem­blée

Le Messager Verdun - - ACTUALITÉS - ANDRÉANNE MOREAU an­dreanne.moreau@tc.tc

PO­LI­TIQUE. La pre­mière ses­sion parlementaire d’isabelle Me­lan­çon vient tout juste de se ter­mi­ner et la dé­pu­tée de Ver­dun en dresse un bi­lan po­si­tif. Voi­ci quelques faits saillants de ses pre­miers pas comme élue. Per­sé­vé­rance sco­laire

Mme Me­lan­çon en avait fait un des en­ga­ge­ments prin­ci­paux de sa cam­pagne et ce thème est re­ve­nu sou­vent au cours des der­niers mois. En avril, elle a pu re­mettre un fi­nan­ce­ment de 213 000$ à 3 or­ga­nismes ver­du­nois, Tou­jours En­semble, L’ancre des Jeunes et le Chan­tier d’ap­pren­tis­sage op­ti­mal (CHAPOP).

La dé­pu­tée voue­ra éga­le­ment 20 000$ de son fonds dis­cré­tion­naire à 4 or­ga­nismes oeu­vrant en per­sé­vé­rance sco­laire, soit L’ancre, Tou­jours En­semble, J’ap­prends avec mon en­fant (JAME) et le Centre com­mu­nau­taire Daw­son. Les sommes re­mises se­ront uti­li­sées pour des pro­jets spé­ci­fiques qui se­ront dé­voi­lés en août.

De­puis la fin de la ses­sion parlementaire, Mme Me­lan­çon s’est ren­due en per­sonne à dif­fé­rentes cé­ré­mo­nies dans des écoles pri­maires et se­con­daires de l’ar­ron­dis­se­ment. Elle a re­mis un di­plôme en per­sé­vé­rance sco­laire et une mé­daille de l’as­sem­blée na­tio­nale à des élèves sé­lec­tion­nés par les en­sei­gnants pour leurs ef­forts.

Com­mis­sions par­le­men­taires

Isabelle Me­lan­çon siège sur trois com­mis­sions par­le­men­taires: sur la san­té et les ser­vices so­ciaux, sur les relations avec le ci­toyen et sur les ins­ti­tu­tions.

Elle a pu y pas­ser son pre­mier amen­de­ment, bien que ces pro­po­si­tions viennent ra­re­ment d’un dé­pu­té du par­ti au pou­voir.

Ain­si, dans le projet de loi 98 vi­sant à fa­ci­li­ter l’in­té­gra­tion des im­mi­grants au mar­ché du tra­vail, elle a in­clus une de­mande pour que les femmes et les jeunes soient mieux re­pré­sen­tés dans les dif­fé­rents ordres pro­fes­sion­nels de la pro­vince.

Normes du tra­vail

Le soir de son élec­tion, le 5 dé­cembre, Mme Me­lan­çon s’est re­trou­vée pen­dant quelques mi­nutes seule à seul avec Phi­lippe Couillard. Pro­fi­tant de l’oc­ca­sion pour dis­cu­ter avec le pre­mier mi­nistre, elle lui a par­lé de ce qu’elle avait beau­coup en­ten­du des Ver­du­nois pen­dant la cam­pagne: le manque de temps.

«Les gens ne me di­saient pas qu’ils vou­laient des in­ves­tis­se­ments dans tel ou tel pro­gramme, ils man­quaient de temps de qua­li­té, en famille, ra­conte-t-elle. Je lui ai donc sug­gé­ré de rou­vrir les Normes du tra­vail et de consi­dé­rer aug­men­ter le nombre de se­maines de va­cances.»

Pe­tit à pe­tit, le projet a fait son che­min et le pre­mier mi­nistre a men­tion­né ce printemps cette idée dans les mé­dias, spé­ci­fiant que la ré­vi­sion de la loi pour­rait se faire à l’au­tomne.

(Pho­to: TC Me­dia - Ar­chives)

Une des fier­tés de la dé­pu­tée est d’avoir su convaincre le mi­nistre de la Culture d’ac­cor­der une sub­ven­tion in­at­ten­due pour la ré­fec­tion de l’église Notre-dame-des-sept-dou­leurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.