Des offres en temps réel

Le Messager Verdun - - ACTUALITÉS - SO­PHIE POIS­SON so­phie.pois­son@tc.tc

TECH­NO­LO­GIE. Une nouvelle ap­pli­ca­tion mo­bile ver­ra le jour à Ver­dun pour ai­der les petits ma­ga­sins à amé­lio­rer leurs chiffres d’af­faires et les clients à dé­cou­vrir les bons plans du mo­ment. Les trois concep­teurs de Nos­co ont dé­jà dé­mar­ché la plu­part des com­mer­çants qui ont mon­tré de l’in­té­rêt et pour­suivent le dé­ve­lop­pe­ment de leur pro­duit qui de­vrait être lan­cé en juin.

Ce sont ses dix an­nées au sein de grandes en­tre­prises comme le Club Med, La Ronde et Ikea qui donnent au­jourd’hui l’en­vie au co­fon­da­teur Axel Fi­scher de se tour­ner vers les petits com­mer­çants.

«Je trouve qu’il y a un pro­blème de communication puisque moins d’un com­merce sur deux a un site in­ter­net, sou­tient-il. On s’en­tend que c’est une mé­thode qui com­mence à être dé­pas­sée puisque les gens s’in­té­ressent da­van­tage à leur té­lé­phone. Les en­tre­pre­neurs sont nom­breux à faire pas­ser leurs mes­sages sur des pan­neaux et des pros­pec­tus que l’on vou­drait nu­mé­ri­ser.»

L’exemple don­né est ce­lui d’un mar­chand de glaces qui au­rait fait ve­nir plu­sieurs em­ployés pour ré­pondre à la de­mande d’un sa­me­di. La jour­née est fi­na­le­ment plu­vieuse et les clients se font at­tendre. L’ap­pli­ca­tion mo­bile ser­vi­rait alors à ré­agir ra­pi­de­ment en an­non­çant une offre pro­mo­tion­nelle qui in­ci­te­rait les Ver­du­nois à se dé­pla­cer mal­gré tout.

«L’idée est qu’un com­mer­çant puisse créer gra­tui­te­ment une an­nonce en moins de trois mi­nutes avec son té­lé­phone por­table, que ce soit pour une nou­veau­té, une pro­mo­tion ou un évé­ne­ment. Les uti­li­sa­teurs de l’ap­pli­ca­tion peuvent consul­ter gra­tui­te­ment la carte géo lo­ca­li­sée», ex­plique M. Fi­scher. L’ap­pli­ca­tion s’adresse tant aux Ver­du­nois qui veulent pro­fi­ter du dy­na­misme des com­mer­çants, qu’aux ré­si­dents d’autres ar­ron­dis­se­ments qui dé­couvrent le quar­tier ou en­core aux tou­ristes qui sou­haitent consom­mer.

IN­TÉ­RÊT

«On est al­lés à la ren­contre d’en­vi­ron 70% des com­mer­çants à Ver­dun et 93% d’entre eux se sont dits in­té­res­sés à par­ti­ci­per au pro­jet pi­lote, as­sure le co­fon­da­teur. Ce qui en est res­sor­ti est qu’ils veulent quelque chose de ra­pide et fa­cile à comprendre.»

L’en­jeu prin­ci­pal de Nos­co est de se faire connaître et ce­lui des com­mer­çants est de s’adres­ser à un maxi­mum de per­sonnes. C’est d’ailleurs une condi­tion es­sen­tielle pour que l’ap­pli­ca­tion mo­bile soit viable.

«Il faut qu’il y ait beau­coup de monde des­sus, car à par­tir de ce mo­ment, on rentre dans nos coûts. De la même ma­nière qu’un Ki­ji­ji, s’il y a 1000 per­sonnes qui l’uti­lisent, ça ne marche pas, car seule­ment 20 per­sonnes vont choi­sir la ver­sion payante.»

Le pro­jet pi­lote se­ra lan­cé à Ver­dun d’où sont ori­gi­naires les concep­teurs de Nos­co, puis de­vrait s’étendre aux ar­tères com­mer­ciales de la mé­tro­pole comme la rue Saint-de­nis.

(Pho­to: De­po­sit)

Les com­mer­çants pour­ront gé­rer leur pro­fil sur l’ap­pli­ca­tion mo­bile Nos­co de ma­nière au­to­nome en gé­rant en temps réel leurs pu­bli­ca­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.