Pro­mou­voir la san­té

Le Messager Verdun - - LA UNE - SO­PHIE POIS­SON so­phie.pois­son@tc.tc

SAN­TÉ. Se te­nir en forme ne veut pas né­ces­sai­re­ment dire de se rendre au gym tous les jours ou s’en­traî­ner pour cou­rir des ma­ra­thons. C’est du moins ce que prône le Dé­fi San­té du­rant tout le mois d’avril. Cer­tains, comme le maire d’ar­ron­dis­se­ment Jean-fran­çois Pa­ren­teau, ont dé­jà si­gni­fié leur par­ti­ci­pa­tion à des ac­ti­vi­tés conçues pour les en­cou­ra­ger, comme celle de l’or­ga­nisme Pro-ac­tif San­té, qui visent trois ob­jec­tifs quo­ti­diens.

Chaque jour, il faut man­ger cinq por­tions de fruits et de lé­gumes, bou­ger 30 mi­nutes et être re­con­nais­sant pour trois choses po­si­tives. Le but est de fa­vo­ri­ser sa san­té au­tant phy­sique et men­tale.

Chaque an­née, le maire Pa­ren­teau en­cou­rage les Ver­du­nois à s’ins­crire au dé­fi et cette an­née, il a même réa­li­sé une vi­déo pour cap­ter da­van­tage l’at­ten­tion du pu­blic. Une dé­marche qui est si­gni­fi­ca­tive d’une im­pli­ca­tion plus per­son­nelle.

« J’ai ar­rê­té de fu­mer il y a deux mois alors je gri­gnote plus et la be­daine a ten­dance à vou­loir s’ins­tal­ler, donc j’ai­me­rai es­sayer de contrô­ler ça, re­con­naît l’élu. D’un autre cô­té, ça me fait du bien, donc j’ai une plus grande mo­ti­va­tion pour me mettre en forme pour l’été. »

CON­SEILS

Le maire a dé­jà com­men­cé à man­ger plus de fruits et de lé­gumes, mais il pense que son plus grand ef­fort se­ra de trou­ver un équi­libre.

« Je sais que ça va me de­man­der plus, mais que ce se­ra bé­né­fique puisque je de­vrais être meilleur dans mes ac­tions qui se­ront plus do­sées. Je suis à 100 % dans tout, mais à un mo­ment don­né, je me sens plus fa­ti­gué en vieillis­sant. Je vais donc me don­ner un temps de pause et prendre le thé sans rien faire d’autre », rap­porte M. Pa­ren­teau.

Pour les autres ob­jec­tifs, il conseille de faire une marche après le re­pas du mi­di, tout en dis­cu­tant avec un ami ou un col­lègue, ou en­core de cou­per des lé­gumes le soir pour le pe­tit creux du len­de­main.

« Il ne faut sur­tout pas se prendre au sé­rieux, y al­ler par vo­lon­té et une étape à la fois, in­siste l’élu. Je me dis que si dans le mois quel­qu’un n’a pas réus­si à faire son exer­cice phy­sique chaque jour, mais a man­gé ses fruits et lé­gumes, c’est dé­jà bien. Et si ce n’est pas en avril que tu réus­sis ton dé­fi spor­tif, alors tu le fe­ras en mai. »

Un avis par­ta­gé par l’or­ga­nisme à but non lu­cra­tif, Pro-ac­tif San­té, dont la mis­sion est de pro­mou­voir l’ac­ti­vi­té phy­sique. « L’ob­jec­tif est de l’ins­crire dans son mode de vie. J’aime mieux que la per­sonne fasse une heure par se­maine, toutes les se­maines de l’an­née, plu­tôt que trente mi­nutes par jour pen­dant un mois seule­ment. C’est la constance qui est la clé, ce n’est pas la quan­ti­té », as­sure la coordonnatrice des ac­ti­vi­tés, Sté­pha­nie Sau­cier.

AC­TI­VI­TÉS

C’est la deuxième an­née que l’or­ga­nisme pro­pose des ac­ti­vi­tés gra­tuites qui s’éta­le­ront tout au long du mois pour sou­te­nir les Ver­du­nois dans leur dé­fi. Au pro­gramme : yo­ga, Taï chi, cir­cuit d’en­traî­ne­ment, Pi­lates et Zum­ba.

« On veut que les gens se rap­pellent ou prennent conscience qu’ils peuvent avoir du pou­voir sur leur san­té, sou­ligne Mme Sau­cier. En es­sayant dif­fé­rentes ac­ti­vi­tés phy­siques, ils vont trou­ver quelque chose qui leur plaît da­van­tage et dans la­quelle ils vont avoir en­vie de s’in­ves­tir. C’est là que pra­ti­quer une ac­ti­vi­té phy­sique ré­gu­lière de­vient plai­sant. »

La nou­veau­té pour cette édi­tion se­ra un cours de yo­ga du rire ou­vert aux fa­milles pour ex­plo­rer le souffle à tra­vers le rire.

(Pho­to: Cap­ture d’écran)

Le maire Jean-fran­çois Pa­ren­teau fait l’éloge de saines ha­bi­tudes de vie no­tam­ment en fai­sant de l’exer­cice à l’aide du mo­bi­lier ur­bain lors de sa marche quo­ti­dienne, une des étapes du Dé­fi San­té au­quel il par­ti­cipe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.