EN FORME!

Le Messager Verdun - - LA UNE - SO­PHIE POIS­SON so­phie.pois­son@tc.tc

Les Jeux FADOQ est un évé­ne­ment spor­tif qui re­groupe les per­sonnes de 50 ans et plus au­tour de plu­sieurs dis­ci­plines comme le golf, les pe­tites quilles, ou en­core le ten­nis qui se dé­rou­le­ront à Mon­tréal du 5 au 18 mai. Par­mi les par­ti­ci­pants, An­to­nio Sam­son par­ti­ci­pe­ra aux 10km en course à pied et ten­te­ra de rem­por­ter la pre­mière place du po­dium pour la qua­trième fois consé­cu­tive.

COURSE. Le Ver­du­nois An­to­nio Sam­son se ren­dra aux Jeux FADOQ afin de gar­der son titre aux 10 km de course à pied. Sa conjointe, Louise Ha­rel, par­ti­ci­pe­ra éga­le­ment dans le vo­let com­pé­ti­tif et ex­pé­ri­men­te­ra en plus le rôle de bénévole en natation. Près de 500 par­ti­ci­pants de plus de 50 ans sont at­ten­dus à l’une des onze dis­ci­plines qui offrent en plus un vo­let par­ti­ci­pa­tif.

En col­la­bo­ra­tion avec le Dé­fi du YMCA, les Ver­du­nois se ren­dront le 5 mai au parc JeanD­ra­peau. Ils font par­tie de ceux qui étaient au ren­dez-vous, il y a trois ans, lorsque les Jeux FADOQ ont ajou­té cette dis­ci­pline au pro­gramme et ils ap­pré­cient l’en­goue­ment des par­ti­ci­pants qui sont de plus en plus nom­breux chaque an­née.

«Quand j’en­tends la cloche, je cours comme un fou parce que je suis com­pé­ti­tif, s’en­thou­siasme An­to­nio Sam­son. Je vais en­core es­sayer de ga­gner cette an­née et je vise les 50 mi­nutes. Ça dé­pen­dra de qui vien­dra parce que lors de mes courses ré­gu­lières, je ne gagne pas tout comme ça.»

Louise Ha­rel était la seule dans la ca­té­go­rie des 60-69 ans, donc son in­té­rêt est un peu dif­fé­rent cette an­née. «Je se­rai bénévole chro­no­mé­treuse à la natation. J’ai une amie qui concour­ra et c’est vrai­ment une cham­pionne. J’au­rai le plai­sir de la voir na­ger. Je vais éga­le­ment faire de la course à pied et du ten­nis», ajoute-t-elle.

DI­VER­SI­TÉ

«À 49 ans, j’ai com­men­cé à faire du cho­les­té­rol et j’ai dé­ci­dé de me prendre en main. Je me suis mise à la course à pied toute seule, puis quand j’ai réus­si à en faire trente mi­nutes, je me suis jointe au club Les ki­lo­maîtres de Lasalle qui m’a ac­cueilli à bras ou­verts. Ça m’a ai­dé pour ma san­té et pour mes crises d’an­xié­té puisque le car­dio­vas­cu­laire aide à res­pi­rer», sou­tient la dame au­jourd’hui âgée de 62 ans.

Elle a fait plu­sieurs courses de deux ki­lo­mètres avant de se lan­cer dans le tri­ath­lon de Sainte-agathe puis les tri­ath­lons sprint de Ver­dun. Ce sport lui per­met de conser­ver ses ac­quis et d’avoir l’éner­gie né­ces­saire pour en pra­ti­quer d’autres, comme le ten­nis.

Ce­la lui donne aus­si l’oc­ca­sion de se faire des amis avec qui elle part en voyage. Le groupe d’ath­lètes par­ti­ra par exemple cet été en Is­lande pour un de­mi-ma­ra­thon et un ma­ra­thon.

COM­PÉ­TI­TION

Au dé­but, An­to­nio Sam­son ac­com­pa­gnait sa conjointe pour l’en­cou­ra­ger avant de se dire que l’am­biance était fes­tive et qu’il pour­rait sans doute se prê­ter à l’exer­cice. Un choix qui lui a per­mis de faire 23 ma­ra­thons et de se rendre aux Championnats du monde de duath­lon, en Es­pagne il y a deux ans et à Pen­tic­ton, dans l’ouest ca­na­dien, l’an der­nier.

«Ça prend tou­jours un exa­men mé­di­cal avant de faire de l’exer­cice. Après ça, il faut bou­ger mal­gré les pe­tits bo­bos parce qu’ils ne par­ti­ront pas de toute fa­çon. Le sport per­met de res­ter en forme et de bien vieillir», sou­tient M. Sam­son.

Les Jeux FADOQ se dé­rou­le­ront à Mon­tréal du 5 au 18 mai. L’homme de 63 ans es­père se rendre aux pro­vin­ciales qui au­ront lieu en sep­tembre, à SaintJé­rôme. À terme, il sou­hai­te­rait que le vé­lo soit ajou­té aux dis­ci­plines.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té – Ch­loé Char­bon­nier)

Les Ver­du­nois Louise Ha­rel et An­to­nio Sam­son fe­ront les 10 km de course à pied dans le vo­let com­pé­ti­tif de la 21e édi­tion des Jeux FADOQ.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.