Un fi­gu­ra­tif amé­lio­ré

Le Messager Verdun - - PETITES ANNONCES CLASSÉES - SO­PHIE POIS­SON so­phie.pois­son@tc.tc

Q Comment avez-vous choi­si l’in­ti­tu­lé de votre ex­po­si­tion?

R Ça m’in­dis­po­sait de don­ner un thème parce que j’al­lais à brû­le­pour­point. J’ai ex­plo­ré un peu de tout et tout ce qui se pré­sen­tait à moi comme su­jet, je le fai­sais. J’ai alors réa­li­sé que la ma­jo­ri­té des ta­bleaux avaient du jaune, mais ce n’est pas tou­jours jaune. C’est comme la vie, ce n’est pas tou­jours en­so­leillé.

Q Comment al­lez-vous oc­cu­per l’es­pace d’ex­po­si­tion?

R Dans la salle d’ex­po­si­tion, je vais avoir un pan de mur qui re­pré­sente les va­can­ciers donc la dé­tente avec des cou­leurs douces. J’ai par exemple des­si­né une barque de­vant la­quelle je pas­sais tous les ma­tins lorsque j’étais en voyage à Pun­ta Ca­na. Il y au­ra aus­si une par­tie qui au­ra un pe­tit cô­té sombre, en ce qui concerne les cou­leurs du moins, car j’aime beau­coup les verts et on dit que c’est une cou­leur froide. J’ai no­tam­ment An­crage qui re­pré­sente une per­sonne dans un lit qui se tient à un bar­reau. Pour la ma­jo­ri­té des per­sonnes qui l’on vu, ça a un cô­té lu­gubre alors que pour moi, ça si­gni­fie qu’elle se sent bien parce que j’at­trape sou­vent quelque chose quand je m’en­dors. Mes pen­sées ne sont ja­mais lourdes, elles sont sou­vent lu­diques. Je fais du fi­gu­ra­tif, mais il y a beau­coup de créa­tion. Je vais sou­vent m’éva­po­rer dans les fonds. L’ex­po­si­tion «Plus ou moins jaune» de Lou Drouin se dé­rou­le­ra du 3 au 8 mai à la Ga­le­rie Es­pace (4844, rue Saint-laurent).

(Pho­to: Gracieuseté)

«À tra­vers mes toiles, je veux que les per­sonnes se re­con­naissent un peu et que ça leur fasse du bien», in­siste l’ar­tiste Lou Drouin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.