L'art ac­ces­sible pour tous

Le Messager Verdun - - CULTURE - SO­PHIE POIS­SON so­phie.pois­son@tc.tc

MU­SIQUE. Un nou­veau pia­no pu­blic se­ra ac­ces­sible dès juin à Ver­dun, sur l’es­pla­nade du Quai 5160. Of­fert par la troupe de cirque Les 7 doigts de la main, son or­ne­ment a été réa­li­sé par l’ar­tiste peintre connu sous le nom de Mor­bi­dique, Phi­lippe Mayer.

Le Quai 5160, inau­gu­ré en août, au­ra pour la pre­mière fois un pia­no pu­blic.

«On trouve que c’est un ser­vice agréable pour la po­pu­la­tion puisque tout le monde peut ve­nir jouer, sou­ligne la res­pon­sable du pro­jet, Mé­la­nie Char­bon­neau. On em­bauche éga­le­ment des ar­tistes et des étu­diants pour faire des mi­ni concerts pen­dant l’été.»

En plus de la Mai­son de la Culture, l’angle des rues Wel­ling­ton et de l’église au­ra éga­le­ment un nou­veau pia­no peint par l’ar­tiste ver­du­nois Éric San­terre, ce qui don­ne­ra à Ver­dun une vé­ri­table pro­gram­ma­tion mu­si­cale cet été. L’en­semble tra­di­tion­nel de tan­go ar­gen­tin Ra­dio­tan­go est dé­jà an­non­cé, mais dif­fé­rents styles mu­si­caux se­ront pré­sen­tés comme de l’opé­ra, du clas­sique et du jazz. Des pres­ta­tions d’étu­diants du conser­va­toire de mu­sique et d’art dra­ma­tique du Qué­bec ain­si que de l’école de mu­sique de Ver­dun de­vraient aus­si se faire en­tendre.

INS­PI­RA­TION

L’ins­tru­ment pro­vient du Stu­dio B où s’en­traî­nait la troupe de cirque Les 7 doigts de la main, qui pré­sente ac­tuel­le­ment le spec­tacle Bosch Dreams en Asie, ins­pi­ré du peintre néer­lan­dais Jé­rôme Bosch. C’est une par­tie de son oeuvre Le jar­din des dé­lices qui a été re­pris sur le nou­veau pia­no res­tau­ré.

«Ça a l’air abs­trait parce que ça ne m’in­té­res­sait pas d’al­ler dans les dé­tails avec les pe­tits bons­hommes, donc j’ai pris une pe­tite par­tie de la toile, ex­plique Phi­lippe Mayer. Je n’ai pas la pré­ten­tion de faire exac­te­ment la même chose, mais la troupe a joué de­vant une de ses toiles pro­je­tées et c’est celle que j’ai choi­si de re­pro­duire.»

Il lui au­ra fal­lu six jours pour faire le sa­blage, ajou­ter l’ap­prêt et peindre le pia­no dans son en­semble.

AR­TISTE

M. Mayer peint de­puis 21 ans, mais la cou­ver­ture d’un pia­no est une pre­mière pour le Mon­tréa­lais.

«Ça ne me stres­sait pas vrai­ment puisque c’est de la pein­ture. La sur­face n’est pas plane donc c’est un dé­fi, mais c’est le fun. Ça m’a de­man­dé des re­cherches pour trou­ver la bonne pein­ture ex­té­rieure qui al­lait te­nir au moins un ou deux ans. J’ai aus­si fait at­ten­tion à ne pas mettre trop d’épais­seurs pour pré­ser­ver le son et j’ai li­mi­té les dé­gra­dés de cou­leurs qui sont dif­fi­ciles à re­pro­duire.»

Sa vi­sion porte tout au­tant sur l’ac­ces­si­bi­li­té de l’ins­tru­ment que sur sa pré­sen­ta­tion. «J’ai­me­rais qu’il y en ait par­tout de la pein­ture pour que ce soit plus ac­ces­sible. Par exemple, en al­lant cher­cher plus sys­té­ma­ti­que­ment des ar­tistes pour les pia­nos ou créer des mu­rales», in­siste le peintre.

Le pia­no, en ex­té­rieur pen­dant l’été, pour­rait res­ter à la dis­po­si­tion du pu­blic pen­dant l’hi­ver dans le hall du Quai 5160 du bou­le­vard La­salle.

(Pho­to: Mé­tro Mé­dia - So­phie Pois­son)

«On n’a souvent pas le droit de tou­cher aux oeuvres, mais là on peut s’ap­pro­prier le pia­no et jouer avec, bien sûr», fait re­mar­quer la res­pon­sable du pro­jet pour le Quai 5160, Mé­la­nie Char­bon­neau.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.