HAÏTI: BE­NOIT HUOT 19 DE­VAIT PAR­TIR LE JAN­VIER

Be­noit Huot, en­quê­teur au ser­vice de po­lice de Saint-Jé­rôme, était sur le point de se rendre en Haïti pour une mis­sion de for­ma­tion. Le trem­ble­ment de terre de mar­di der­nier vient chan­ger bien des choses…

Le Nord - - ACTUALITÉS - DES­JAR­DINS Jean-Pa­trice

On sait que le ser­vice de po­lice de SaintJé­rôme a en­voyé une dou­zaine de po­li­ciers de­puis 11 ans dans des mis­sions hu­ma­ni­taires ou de paix à l’étran­ger. Le Ko­so­vo, Cô­té d’Ivoire et Haïti ont été ser­vis par le sa­voir­faire tech­nique jé­rô­mien. En­quê­teur à Saint-Jé­rôme, Be­noit Huot était sur le point de se rendre à Haïti, le 19 jan­vier (mar­di). Il se trou­ve­rait en­core à Ottawa pour ter­mi­ner sa pré­pa­ra­tion avec la GRC, se­lon la porte-pa­role ba­sée à Ottawa. Le tra­gique trem­ble­ment de terre du 12 jan­vier re­tarde pour l’ins­tant son dé­part pour une mis­sion de for­ma­tion de neuf mois. En fait, c’est tout un contin­gent de po­li­ciers ca­na­diens (po­lice mu­ni­ci­pale, Sû­re­té du Qué­bec et GRC) qui s’ap­prê­tait à par­tir pour une mis­sion de men­to­rat et d’en­sei­gne­ment avec des po­li­ciers haï­tiens. On confirme que leur mis­sion risque de chan­ger, car on a en­voyé trois éclai­reurs à Haïti pour ré­éva­luer la si­tua­tion.

Fé­bri­li­té

Pour les po­li­ciers qui sont dé­jà al­lés en Haïti ou qui es­pé­raient s’y rendre un jour, les der­niers jours ont été fer­tiles en émo­tion. Ceux qui ont dé­jà fait le voyage s’in­quié­taient pour les per­sonnes avec qui ils ont tis­sé des liens. Du cô­té de l’or­ga­nisme Sau­ve­tage ca­nin des Lau­ren­tides, on s’ap­prê­tait à par­tir à Haïti avec une dou­zaine d’équipes de maître-chien, à la de­mande du mi­nis­tère de la Sé­cu­ri­té pu­blique. Mais à la der­nière mi­nute, on a an­nu­lé la mis­sion, pour une rai­son qui reste obs­cure pour le res­pon­sable de l’équipe à Saint-Jé­rôme, Guy La­pointe : « Deux de nos maîtres-chiens et cinq autres membres de sou­tien étaient prêts avec deux chiens, Tim­ber et Ga­rot», ex­plique le po­li­cier de la GRC.

Res­sor­tis­sants

Sa­me­di, l’or­ga­nisme Sau­ve­tage ca­nin des Lau­ren­tides s’est ren­du à l’aé­ro­port Tru­deau à Mon­tréal pour ac­cueillir les pre­miers res­sor­tis­sants ca­na­diens. «On les ai­dait à re­trou­ver leur fa­mille ou à se rendre à l’hô­tel. Cer­tains bles­sés étaient pris en charge et d’autres avaient be­soin de vê­te­ments », ex­plique Guy La­pointe. Une cer­taine frus­tra­tion était per­cep­tible dans le dis­cours de Guy La­pointe, qui confirme que son équipe avait vrai­ment le goût d’agir pour ai­der les Haï­tiens.

En­quê­teuràSaint-Jé­rôme, Be­noitHuot­de­vait­se­rendre àHaïti. Tim­be­ret­son­maître,Bob, étaient­prêtsà­par­tir­pourHaï­ti.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.