UNE

Le Nord - - POINT DE VUE -

(ML) Quelque 550 per­sonnes des Lau­ren­tides ayant une dé­fi­cience vi­suelle ont bé­né­fi­cié de ser­vices spé­cia­li­sés de ré­adap­ta­tion du CRDP Le Bou­clier. Pour ces per­sonnes, les ser­vices ob­te­nus ont fait une réelle dif­fé­rence dans leur quo­ti­dien. Ces per­sonnes peuvent ain­si dé­ve­lop­per et main­te­nir leur au­to­no­mie, réa­li­ser leurs ha­bi­tudes de vie et bien s’in­té­grer dans leurs mi­lieux pro­fes­sion­nel, sco­laire, com­mu­nau­taire, etc. Pour ce faire, dif­fé­rentes in­ter­ven­tions sont mises en place par les pro­fes­sion­nels vi­sant, entre autres, le dé­pla­ce­ment, l’uti­li­sa­tion d’aides vi­suelles adap­tées, le sou­tien so­cial et psy­cho­so­cial.

Canne blanche

L’oc­ca­sion est belle de mettre ces ser­vices en re­lief alors que dans le cadre de la Se­maine de la canne blanche, qui au­ra cours du 7 au 13 fé­vrier, le Centre de ré­adap­ta­tion en dé­fi­cience phy­sique (CRDP) Le Bou­clier et le Re­grou­pe­ment des Han­di­ca­pés Vi­suels des Lau­ren­tides (RHVL) font va­loir l’im­por­tance des ser­vices spé­cia­li­sés de ré­adap­ta­tion et la né­ces­si­té d’ob­te­nir de l’aide et du sou­tien lorsque sur­vient un pro­blème im­por­tant de vi­sion. « Lorsque sur­vient un pro­blème im­por­tant de la vi­sion, on a tout in­té­rêt à se tour­ner vers les ser­vices exis­tants, car ils font une réelle dif­fé­rence dans l’amé­lio­ra­tion de la qua­li­té de vie au quo­ti­dien” nous disent les res­pon­sables du Bou­clier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.