Sy­tri­nol Sou­tien le ni­veau du cho­les­té­rol

Le Nord - - LE PATROUILLEUR -

Pour nous ai­der à mieux gé­rer nos li­pides san­guins, un pro­duit à ca­rac­tère unique, Sy­tri­nol qui est bre­ve­té. Ti­ré d’ex­traits d’agrumes bien pré­cis, des fla­vo­noïdes ci­trins, la no­bi­lé­tine (pulpe d’orange), la tan­ge­ré­tine (is­su des tan­ge­rines) et de fruits de pal­mier nain conte­nant un éven­tail de to­co­trie­nols. Sy­tri­nol ré­duit les taux de cho­les­té­rol en blo­quant les en­zymes res­pon­sables de l’aug­men­ta­tion de la pro­duc­tion de cho­les­té­rol et des tri­gly­cé­rides par le foie. Nom­breuses re­cherches scien­ti­fiques ont dé­mon­tré que Sy­tri­nol peut ré­duire jus­qu’à 30 % les taux de cho­les­té­rol to­tal. Jus­qu’à 27 % les taux de cho­les­té­rol LDL (mau­vais) et jus­qu’à 34 % ceux des tri­gly­cé­rides en quatre à douze se­maines. Le cho­les­té­rol n’est pas une sub­stance no­cive! Au contraire, c’est une sub­stance in­dis­pen­sable pour notre or­ga­nisme, entre autres pour les mem­branes cel­lu­laires. Le cho­les­té­rol est éga­le­ment un pré­cur­seur de nom­breuses mo­lé­cules. - vi­ta­mine D qui in­ter­vient dans la cal­ci­fi­ca­tion

des os - hor­mones sté­roïdes (cor­ti­sol, cor­ti­sone et

al­do­sté­rone) - hor­mones sté­roïdes sexuelles

(pro­ges­té­rone, oes­tro­gènes, tes­to­sté­rone) - acides bi­liaires Par contre, AT­TEN­TION à son ex­cès!!! L’ex­cès de cho­les­té­rol ir­rite les pa­rois des ar­tères et pro­voque la for­ma­tion d’un tis­su fi­breux « sclé­ro­sé » de dé­fense contre cette ir­ri­ta­tion qui dur­cit et obs­true ces der­nières. C’est ain­si que dé­bute l’athé­ro­sclé­rose (ac­cu­mu­la­tion du cho­les­té­rol) et d’au­tant plus grave qu’il va de pair avec des ex­cès d’acide urique, oxa­lique, lac­tique d’urée, etc. Les consé­quences de ces ex­cès sont mul­tiples dont perte de sou­plesse et l’obs­truc­tion des pa­rois des vais­seaux, d’où l’ul­cé­ra­tion par dénutrition. La ré­pa­ra­tion de ces ul­cé­ra­tions forme des ex­crois­sances par­fois cal­ci­fiées du tis­su conjonc­tif. L’ir­ri­ga­tion des or­ganes, reins, cer­veau et coeur, n’étant plus suf­fi­sante, ceux-ci se fa­tiguent, s’atro­phient, dé­gé­nèrent. On risque des rup­tures de vais­seaux, des co­ro­naires, glau­comes, throm­boses, obé­si­té, hy­per­ten­sion, cal­culs bi­liaires. De plus, Sy­tri­nol est aus­si do­té de puis­santes pro­prié­tés an­ti­oxy­dantes et an­ti-in­flam­ma­toires uti­li­sées au main­tien d’une bonne san­té car­diaque, puis­qu’il est dé­mon­tré que l’in­flam­ma­tion est un fac­teur de risque des crises car­diaques. Sy­tri­nol est idéal pour qui­conque sou­haite conser­ver un pro­fil li­pi­dique sain, il offre toutes ces ver­tus, sans ef­fets se­con­daires né­fastes as­so­ciés aux mé­di­ca­ments phar­ma­ceu­tiques. D’autres ré­sul­tats cli­niques ont dé­mon­tré que Sy­tri­nol exerce des ef­fets très sem­blables à ceux qu’exercent les sta­tines (mé­di­ca­ments phar­ma­ceu­tiques), mais sans les ef­fets se­con­daires que ceux-ci peuvent en­traî­ner sur notre san­té. - lé­sions du foie et élé­va­tion des taux

d’en­zymes hé­pa­tiques - nui­sance à la for­ma­tion de la co­en­zyme Q10 - Rhab­do­myo­lyse (dou­leurs et fai­blesses mus­cu­laires), dé­gé­né­res­cence des tis­sus mus­cu­laires pou­vant s’avé­rer fa­tale. - Po­ly­neu­ro­pa­thie (s’at­taque aux nerfs) avec 26 fois plus de risques d’ano­ma­lies du sys­tème ner­veux - dys­fonc­tion du cer­veau et du sys­tème ner­veux cen­tral, sui­vant la prise à long terme de sta­tines. - l’usage à long terme aug­mente le risque de dé­ve­lop­per un cancer ou une ma­la­die car­diaque Prendre Sy­tri­nol pour ré­duire son taux de « mau­vais » cho­les­té­rol est un choix sé­cu­ri­taire et le fruit de 12 ans de re­cherche. À quoi s’at­tendre du Sy­tri­nol - abaisse le cho­les­té­rol to­tal de 30 % - abaisse le LDL (mau­vais) de 27 % - abaisse les tri­gly­cé­rides de 34 % - main­tiens les ar­tères dé­ga­gées - exerce un puis­sant ef­fet an­ti­oxy­dant - aug­mente le HDL (bon cho­les­té­rol) de 4 %

en 30 jours - exerce un ef­fet an­ti-in­flam­ma­toire - em­pêche l’ab­sorp­tion de cho­les­té­rol des

ali­ments consom­més

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.