EN BONNE SAN­TÉ, MAIS…

(ML) Comment va votre san­té? Elle est bonne, dites-vous. Dans un tel cas, vous faites en quelque sorte par­tie de la ma­jo­ri­té.

Le Nord - - LE PATROUILLEUR -

En fait, un peu plus de 60 % des adultes de 18 à 64 ans dans les Lau­ren­tides consi­dèrent leur état de san­té comme ex­cellent ou très bon. Le cancer est la prin­ci­pale cause de décès des adultes de ce groupe d’âge. Les décès par cancer du pou­mon sont à la baisse chez les hommes, alors qu’ils sont à la hausse chez les femmes. Voi­ci de fa­çon sus­cinte quelques-unes des nom­breuses in­for­ma­tions qu’on peut re­trou­ver dans le Por­trait de la san­té et du bie­nêtre des adultes de 18 à 64 ans de la ré­gion réa­li­sé par la Di­rec­tion de san­té pu­blique de l’Agence de la san­té et des ser­vices so­ciaux des Lau­ren­tides.

Un por­trait

éla­bo­ré

En fait, le por­trait traite d’un large éven­tail de su­jets per­ti­nents à la vie des adultes de 18 à 64 ans. On y re­trouve des don­nées sur la dé­mo­gra­phie, les mo­da­li­tés et les condi­tions de vie, les ha­bi­tudes de vie et les com­por­te­ments. Le tra­vail et la san­té, de même que la conci­lia­tion tra­vail-fa­mille, y sont aus­si abor­dés. Les pro­blèmes de san­té men­tale et d’adap­ta­tion so­ciale, la san­té phy­sique et le re­cours aux ser­vices de san­té com­plètent ce por­trait. « C’est le pre­mier por­trait por­tant spé­ci­fi­que­ment sur les adultes de 18 à 64 ans que nous pro­dui­sons » sou­ligne le do­teure Blan­dine Pi­quet-Gau­thier, di­rec­trice de san­té pu­blique de la ré­gion. Il s’agit du qua­trième por­trait du genre pu­blié par la San­té pu­blique après ce­lui por­tant la po­pu­la­tion en gé­né­ral, sur les jeunes et ce­lui sur les 65 ans et plus.

Des dif­fé­rences mar­quées

Qu’en est-il des grandes conclu­sions du do­cu­ment? L’étude ré­vèle entre autres qu’en gé­né­ral, et ce n’est pas nou­veau, les hommes ont de meilleures condi­tions so­cioé­co­no­miques que les femmes. On re­trouve aus­si da­van­tage de femmes chefs de fa­mille mo­no­pa­ren­tale et de femmes vi­vant sous le seuil de faible re­ve­nu, mais on re­trouve plus d’hommes vi­vant seuls. De plus, on note une amé­lio­ra­tion de la sco­la­ri­té dans la po­pu­la­tion adulte de la ré­gion, par­ti­cu­liè­re­ment chez les femmes de 25 à 44 ans. Les hommes oc­cupent des em­plois dif­fé­rents de ceux des femmes et les contraintes qu’ils vivent au tra­vail sont très dif­fé­rentes. Fait im­por­tant, on y ap­prend que la dé­tresse peut éga­le­ment se ma­ni­fes­ter dif­fé­rem­ment chez les hommes et les femmes. Le sui­cide est plus sou­vent une consé­quence tra­gique de la dé­tresse chez les hommes.

Le­doc­teu­reB­lan­dine Pi­quet-Gau­thier

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.