RÉUS­SIR LA CO­HA­BI­TA­TION

(M.L.) On a beau bien s’en­tendre avec ses pa­rents, choi­sir d’ha­bi­ter en­semble dans la même mai­son pour des an­nées à ve­nir est bien dif­fé­rent qu’une pe­tite vi­site de quelques heures ou quelques jours.

Le Nord - - UN CONTRAT ENTRE LES PARTIES -

À cet égard, pour réus­sir la co­ha­bi­ta­tion entre pa­rents et en­fants, on ne sau­rait trop re­com­man­der de s’y pré­pa­rer adé­qua­te­ment. En clair, avant d’en­tre­prendre les dé­marches, il est im­por­tant que les deux par­ties dis­cutent et s’en­tendent sur les di­vers as­pects du fi­nan­ce­ment du pro­jet et de la vie quo­ti­dienne du­rant la co­ha­bi­ta­tion. Cette en­tente de­vrait prendre la forme d’un contrat pour pré­ve­nir les pro­blèmes et les frus­tra­tions que ce nou­veau mode de vie pour­rait oc­ca­sion­ner.

Des règles

En outre, le fait d’éta­blir des règles claires est es­sen­tiel au suc­cès de la co­ha­bi­ta­tion intergénérationnelle. Avant de choi­sir une telle for­mule, il faut dis­cu­ter des di­vers as­pects de la vie en com­mun avec ses fu­turs « co­lo­ca­taires », par exemple quels se­ront les es­paces pri­vés, les es­paces par­ta­gés, les heures de vi­sites? En­core là, même s’il s’agit de membres de la fa­mille, on conseille de mettre sur pa­pier les règles éta­blies afin d’évi­ter les frus­tra­tions que peut oc­ca­sion­ner le par­tage d’un es­pace ré­si­den­tiel. La proxi­mi­té des en­fants et la pos­si­bi­li­té d’ob­te­nir de l’aide en cas de be­soin peuvent ras­su­rer les uns, mais ce­la peut aus­si de­ve­nir ra­pi­de­ment un bou­let pour les autres si on ne res­pecte pas leur in­ti­mi­té. S’en­ga­ger dans un tel pro­jet né­ces­site donc pré­pa­ra­tion et pru­dence...

Cré­dits d’im­pôts

En outre, quand vient le temps de trans­for­mer une ré­si­dence uni­fa­mi­liale pour en faire une mai­son intergénérationnelle, on s’en­gage sou­vent dans de grosses dé­penses. De ce fait, il ne faut que quelques mi­nutes pour s’in­for­mer de la pos­si­bi­li­té de pro­fi­ter des avan­tages fis­caux. Ain­si, cer­taines mu­ni­ci­pa­li­tés offrent un crédit de taxes fon­cières pour la trans­for­ma­tion d’une mai­son uni­fa­mi­liale en pro­prié­té intergénérationnelle. De plus, cer­tains cré­dits d’im­pôts et sub­ven­tions peuvent être ap­pli­qués pour l’achat ou la trans­for­ma­tion d’une de­meure. On se ren­seigne no­tam­ment sur le Pro­gramme d’aide à la re­mise en état des lo­ge­ments (PAREL) de la So­cié­té ca­na­dienne d’hy­po­thèques et de lo­ge­ment (SCHL).

L’en­ten­teen­tre­les­par­ties­doi­tê­tre­ré­di­gée­con­join­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.