11e aux Jeux olym­piques « C’était mon rêve... »

C’est sou­vent le dis­cours lan­cé par les ath­lètes après une com­pé­ti­tion olym­pique. Dans le cas de Maxime Gin­gras, il faut par­ler d’un rêve qui a dé­bu­té en 1994, alors que Jean-Luc Bras­sard rem­por­tait une mé­daille olym­pique dans la même dis­ci­pline: la desce

Le Nord - - FRONT PAGE - DES­JAR­DINS Jean-Pa­trice

Di­manche soir aux Jeux de Vancouver, pen­dant qu’Alexandre Bi­lo­deau pro­cu­rait au Ca­na­da sa pre­mière mé­daille d’or, l’Hip­po­ly­tois Maxime Gin­gras pre­nait le onzième rang de la des­cente des bosses. Les quatre Qué­bé­cois ins­crits à la com­pé­ti­tion des bosses en ski acro­ba­tique se sont re­trou­vés par­mi les 11 pre­miers lors de la fi­nale. Outre Bi­lo­deau, Vincent Mar­quis et Pierre-Alexandre Rousseau ont res­pec­ti­ve­ment pris les qua­trième et cin­quième rangs. En après-mi­di, lors de la des­cente de qua­li­fi­ca­tion, Maxime Gin­gras était au sixième rang. Avec la des­cente fi­nale, Maxime Gin­gras ob­tient 24,13 points, contre 26,75 points pour le cham­pion,Alexandre Bi­lo­deau de Ro­se­mère.

Une nuit blanche

Nous avons re­joint Maxime Gin­gras au té­lé­phone, lun­di, moins de 24 heures après la com­pé­ti­tion. Il confiait n’avoir pas beau­coup dor­mi: «Toute ma fa­mille est avec moi pour quelques jours. Je vais donc pas­ser du temps avec eux, puis pro­fi­ter plei­ne­ment de l’aven­ture olym­pique», ex­plique-t-il. Lun­di, il de­vait lais­ser sa chambre de Whist­ler pour une autre, à Vancouver. Con­si­dé­rant le temps né­ces­saire au dé­pla­ce­ment, il ne pense pas re­tour­ner à la mon­tagne et il ira en­cou­ra­ger les autres Ca­na­diens aux com­pé­ti­tions qui se dé­roulent à Vancouver même : « Je suis un ama­teur de ho­ckey, il est clair que je vais al­ler voir des matches», lance Maxime Gin­gras.

Ses pre­miers Jeux

Pour Maxime Gin­gras, il s’agis­sait de ses pre­miers Jeux olym­piques. Il n’avait ja­mais pris le pre­mier rang dans une com­pé­ti­tion de bosses in­ter­na­tio­nale, mais la sixième po­si­tion en qua­li­fi­ca­tion lui don­nait espoir de mon­ter sur le podium, ob­jec­tif qu’il s’était fixé en ve­nant à Vancouver. «C’était une épreuve in­ou­bliable. J’ai fait une très belle des­cente en qua­li­fi­ca­tion et je vou­lais mon­ter sur le podium, mais j’ai fait quelques pe­tites er­reurs en fi­nale. Chose cer­taine, j’y suis vrai­ment al­lé à fond lors de la se­conde des­cente.» Maxime Gin­gras veut ter­mi­ner la sai­son en Coupe du Monde où il reste en­core cinq épreuves. Il a dé­jà men­tion­né que le but pre­mier de sa car­rière était d’al­ler aux Jeux olym­piques et il pour­rait prendre sa re­traite de la com­pé­ti­tion à la fin de la pré­sente sai­son.

Son rêve

«C’était mon rêve d’al­ler aux Jeux olym­piques de­puis que j’ai vu Jean-Luc Bras­sard ga­gner à Lille­ham­mer en 1994. Je me suis ac­cro­ché à ce rêve et je l’ai réa­li­sé. Je crois que je pour­rais être un mo­dèle pour les jeunes et il n’est pas im­pos­sible que je m’im­plique dans mon sport, dans les an­nées à ve­nir ». Vi­si­ble­ment sur un nuage au len­de­main de la com­pé­ti­tion, Maxime Gin­gras ajoute qu’il se don­ne­ra le temps d’y pen­ser, à son re­tour au Qué­bec. Le week-end de trois matches a bien dé­bu­té avec une vic­toire en trois manches à Lé­vis, ven­dre­di : 25-16, 25-22 et 25-14. Sa­me­di après-mi­di, à Li­moi­lou, l’his­toire a été dif­fé­rente et ce sont les Che­mi­nots qui se sont in­cli­nés en trois manches: 19-25, 17-25 et 23-25. Di­manche à Saint-Jé­rôme, les Che­mi­nots n’ont échap­pé qu’une seule manche, la pre­mière, face à Sherbrooke : 19-25, 25-16, 25-22 et 25-20. L’équipe jé­rô­mienne creuse l’écart avec la troi­sième place, mais est tou­jours au se­cond rang à 10 points de Li­moi­lou.

Na­ta­tion

L’équipe de na­ta­tion des Che­mi­nots conti­nue à se dé­battre mal­gré son pe­tit nombre de na­geurs, en com­pa­rai­son à cer­tains autres col­lèges. Lors de la cin­quième com­pé­ti­tion de la sai­son, au col­lège JohnAb­bott, les na­geurs ont connu, dans l’en­semble, une très bonne com­pé­ti­tion. Chez les hommes, Guillaume La­belle, qui en était à sa pre­mière com­pé­ti­tion cette sai­son, a très bien na­gé en réus­sis­sant deux stan­dards Un re­tour qui risque d’être triom­phal dans son coin de pays, Saint-Hip­po­lyte.

Les­qua­treQué­bé­cois­qui­for­maientl’équi­pe­ca­na­dien­neen­bosses:AlexandreBilodeau, VincentMarquis,Pierre-Alexan­dreRous­seauetMaxi­meGin­gras,cro­qué­si­ci­quel­ques­jours avant­la­com­pé­ti­tion(Pho­to­ti­rée­de­la­pa­geFa­ce­book­dePierre-Alexan­dreRous­seau).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.