DES PE­TITS TRA­VAUX QUI RAP­PORTENT GROS

Lors­qu’un ache­teur po­ten­tiel vi­site votre mai­son, il es­père tou­jours avoir le coup de coeur. Une salle de bain dé­cré­pie, une cui­sine peu fonc­tion­nelle ou en­core des cou­leurs dé­fraî­chie peuvent ra­pi­de­ment le faire re­brous­ser che­min et ce, même si la de­meur

Le Nord - - MOIS DE LA NUTRITION - RENAULT PHILIPPE

L’hu­main est ce qu’il est, lors­qu’il se re­trouve en face d’une pré­sen­ta­tion peu at­trayante, il a ten­dance à dé­ni­grer le pro­duit. Même une cou­leur de pein­ture dé­plai­sante peut in­fluen­cer né­ga­ti­ve­ment. Pour­tant, il s’agit d’une des ré­no­va­tions les plus simple à ef­fec­tuer. Pe­tit con­seil: op­tez pour des cou­leurs conser­va­trices et neutres, de fa­çon à ce que l’ache­teur puisse fa­ci­le­ment s’ima­gi­ner ha­bi­ter l’en­droit. Vous n’êtes peut-être qu’à un pe­tit coup de pin­ceau d’ob­te­nir le prix que vous dé­si­rez et du même coup, vous se­rez en me­sure de trou­ver pre­neur beau­coup plus ra­pi­de­ment. Cette ligne de conduite peut s’ap­pli­quer à beau­coup d’autres pe­tits tra­vaux pour re­haus­ser la va­leur de re­vente, et ce, dans toutes les pièces de la mai­son. Les re­tours sur l’in­ves­tis­se­ment peuvent ce­pen­dant va­rier se­lon la na­ture des ré­no­va­tions et des es­paces qui en bénéficieront (voir texte Les meilleurs re­tours sur l’in­ves­tis­se­ment).

Pre­mière im­pres­sion

Com­men­cez par faire le tour de la pro­prié­té en no­tant quels sont les be­soins les plus ap­pa­rents, ques­tion de s’as­su­rer de faire une bonne pre­mière im­pres­sion. Même un mé­nage de fond en comble de la de­meure et du ga­rage peut ap­por­ter des bé­né­fices in­es­ti­mables. Dans un même ordre d’idées, il est im­pé­ra­tif de bien ré­pa­rer tous les pe­tits dé­fauts fa­ci­le­ment vi­sibles, tels les car­reaux de cé­ra­mique en­dom­ma­gés, les mou­lures bri­sées et le re­vê­te­ment de sol usé. Même chose pour les portes et fe­nêtres, qui doivent doivent ras­su­rer par leur bon état. Aux yeux du vi­si­teur, une né­gli­gence d’en­tre­tien évi­dente peut fa­ci­le­ment ca­mou­fler la­cunes en­core plus graves dans le reste de la pro­prié­té. En­suite, gar­dez en tête que les pièces les plus scru­tées par l’ache­teur sont la salle de bain et la cui­sine. Il ne faut pas hé­si­ter à em­bel­lir ces es­paces de vie uti­li­taires. En­core une fois, ce ne sont pas les tra­vaux les plus coû­teux, mais bien ceux qui sont les plus agréables pour l’oeil qui rap­por­te­ront le plus.

Le­bon­choix­de­cou­leur­sy­fait­pour­beau­coup.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.