RI­VA­LI­TÉ IM­MÉ­DIATE ENTRE SAINT- JÉ­RÔME ET LA­CHUTE

À moins d’un re­vi­re­ment de der­nière mi­nute, la « ba­taille de la 158 » se­ra por­tée à un nou­veau som­met, dans la LHJAAAQ, l’hi­ver pro­chain. Les di­ri­geants du Traf­fic de Jo­liette sont à fi­na­li­ser les der­niers dé­tails d’un dé­mé­na­ge­ment pro­bable à La­chute.

Le Nord - - BOYS ET GIRLS - RO­BERT Luc

C’est donc dire que les par­ti­sans des Pan­thères, ¸ qui ne por­taient dé­jà pas l’équipe de Jo­liette en odeur de sain­te­té, n’au­ront plus que quelques ki­lo­mètres à par­cou­rir par l’au­to­route 50, pour al­ler haïr sur place leurs vieux en­ne­mis. « Pour le mo­ment, toute l’at­ten­tion est tour­née vers les sé­ries éli­mi­na­toires du Traf­fic. Je ne vous ca­che­rai tou­te­fois pas que la si­tua­tion ac­tuelle est am­bi­guë. Se­lon ce que j’en­tends des pro­prié­taires, nous de­vrions pou­voir nous en­tendre sous peu avec la ville de La­chute pour des heures de glace, pour nos en­traî­ne­ments. Alors que Saint-Jé­rôme a pas­sé à un che­veu de perdre les Pan­thères, voi­là qu’une ri­va­li­té ré­gio­nale hors de l’or­di­naire est sur le point de naître. Mais, comme je le ré­pète, pour l’ins­tant, nos vrais en­ne­mis sont les Co­bras de Ter­re­bonne » , a dé­mys­ti­fié le di­rec­teur-gé­rant du Traf­fic, Serge Lap­rade.

En sé­ries

Vain­queur à Thet­ford-Mines, par la marque de 7-4 sur les Fi­lons mer­cre­di der­nier, le Traf­fic s’est as­su­ré une par­ti­ci­pa­tion aux sé­ries, in ex­tre­mis, alors que les Fi­lons ont éli­mi­nés. « San­drick La­voie nous a gran­de­ment ai­dé, avec 4 buts. Nous sommes en re­cons­truc­tion, mais rien ne dit que nous ne fe­rons pas une per­cée en sé­ries ( 1er match di­manche contre les Co­bras). Par ailleurs, pour ce qui est du gar­dien Adam Cha­li­foux, que j’ai cé­dé aux Pan­thères, et bien, ce n’est pas un ca­deau que j’ai fait. Je vou­lais ce gar­dien de­puis long­temps, mais Pa­trick Roy ( Rem­parts) m’a cé­dé JeanP­hi­lippe Gagnon pour qu’il joue. Adam ne s’est ja­mais fait mar­qué en tir de bar­rage et il était ef­fi­cace chez nous. C’est juste un concours de cir­cons­tances, pour les­quelles j’ai dû l’échan­ger » , a rap­pe­lé le d-g de­meu­rant à Saint-Jé­rôme. Main­te­nant âgé de 62 ans, l’an­cien en­traî­neur des Che­mi­nots col­lé­giaux AAA n’a pas l’in­ten­tion de quit­ter le na­vire du ho­ckey. « Les jeunes m’ont tou­jours ai­dé à gar­der in­tacte ma pas­sion pour le sport. Pas de ho­ckey? Je me cher­che­rais dans la vie, c’est cer­tain. J’ai aus­si un jeune en­traî­neur, en Steve Hart­ley, que je peux conseiller. Son père, Ro­bert, est une vieille connais­sance. Je lui four­nis­sais des joueurs, avec les Hawks de Haw­kes­bu­ry, dans le temps. Après 45 ans de coa­ching et 7 an­nées à la barre de Jo­liette, j’ai tou­jours le goût de pour­suivre mes ac­ti­vi­tés dans le do­maine».

LesD­ra­gons­del’Aca­dé­mieLa­fon­taine.Pas­né­ces­sai­re­ment­dansl’ordre:Ca­mil­leBeau­lieu, An­nieAu­ger,Oli­viaOc­ze­chows­ki,Au­drey-An­neLa­pierre,Sa­rah-Mau­deGo­hier,Vé­ro­nique La­casse,La­raGa­gnon,Alexan­draCof­sky,It­zaT­ho­ma­set(de­vant)l’en­trai­neu­reLynBé­lair. Ab­sen­te­sur­la­pho­to:Ca­the­ri­neDes­lau­riers.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.