PI­RATE IN­FOR­MA­TIQUE IM­MO­BI­LISE UNE CEN­TAINE DE VOI­TURES

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET CULTURE -

Une cen­taine de conduc­teurs d’au­to­mo­biles du Texas n’ont pas pu dé­mar­rer leur voi­ture à cause d’un pi­rate in­for­ma­tique qui était as­soif­fé de ven­geance. Le jeune homme de 20 ans a dé­ci­dé de pi­ra­ter le sys­tème in­for­ma­tique Web­teck Plus, qui per­met d’im­mo­bi­li­ser des vé­hi­cules à dis­tance. Il est no­tam­ment uti­li­sé contre les mau­vais payeurs pour la re­prise d’un vé­hi­cule. Il avait été congé­dié un mois au­pa­ra­vant du Centre au­to­mo­bile du Texas et avait mal pris la chose. Il s’est alors im­mis­cé dans le sys­tème en uti­li­sant le compte d’un autre em­ployé du Centre. Le jeune pi­rate a at­ta­qué des vic­times au ha­sard, pro­ba­ble­ment dans l’ordre al­pha­bé­tique. Ce se­rait la pre­mière fois qu’on s’at­ta­que­rait à ce genre de sys­tème. Alors que cer­tains n’ont pas pu dé­mar­rer leur vé­hi­cule, d’autres ont en­ten­du leurs klaxons sans ar­rêt dans la nuit. Le seul moyen d’ar­rê­ter le va­carme était d’en­le­ver la bat­te­rie.Au dé­part, la com­pa­gnie a donc pen­sé qu’il ne s’agis­sait que d’un pro­blème mé­ca­nique. De­puis que la nou­velle a fait le tour du monde, plu­sieurs per­sonnes se sont ma­ni­fes­tées contre ce sys­tème, af­fir­mant qu’il pour­rait cau­ser beau­coup de tort en cas d’ur­gence. Si la com­pa­gnie ren­force son sys­tème de sé­cu­ri­té, ça ne peut pas être plus dan­ge­reux que les com­pa­gnies de té­lé­phones qui coupent le ser­vice aux mau­vais payeurs…

Mieux que Google

Street View

Il y a quelques se­maines ont vous an­non­çait que Google Street View étaient de pas­sage dans les Lau­ren­tides. Google a main­te­nant de la com­pé­ti­tion à Paris, un pro­jet nom­mé Paris 26 Gi­ga­pixels. On peut vi­si­ter la Ville lu­mière grâce à la plus grande photo pa­no­ra­mique du monde, avec des fonc­tion­na­li­tés en­core plus pra­tiques que celles de Google Street View. Ain­si, vous pou­vez ad­mi­rer la Tour Eif­fel, Notre-Dame de Paris, la butte Mont­martre et bien d’autres at­traits tou­ris­tiques dans le confort de votre mai­son. L’équipe de Paris 26 Gi­ga­pixels a pris les fa­bu­leux cli­chés en haut de la tour nord de l’église Saint-Sulpice. Ils ont uti­li­sé un to­tal de 2 346 images pour faire le pro­duit fi­ni. La photo est d’une qua­li­té ex­cep­tion­nelle et pour cause : il a fal­lu plus de 16 mois de pré­pa­ra­tion et 6 mois de tra­vail pour la mise en ligne le 11 mars der­nier. www.paris-26-gi­ga­pixels.com

25e an­ni­ver­saire pour le do­maine .com

Si on jette un coup d’oeil au pre­mier site qui a uti­li­sé le do­maine « . com » il y a 25 ans, on constate que les stan­dards ont énor­mé­ment évo­lué! Mais l’en­tre­prise Sym­bo­lics inc., un fa­bri­cant de ma­té­riel in­for­ma­tique qui n’existe plus au­jourd’hui, a tout de même dé­mar­ré un mou­ve­ment mon­dial. Un site web a été ou­vert pour cé­lé­brer ce 25e an­ni­ver­saire : 25year­sof. com. On y ap­prend entre autres qu’au cours de l’an­née 1985, seule­ment six noms de do­maines ont été en­re­gis­trés. Au­jourd’hui, plus de 668 000 sites par mois sont en­re­gis­trés sous ce nom de do­maine!

Photo:blog.paris-26-gi­ga­pixels.com

L’équi­pede26Gi­ga­pixel­sest­mon­téeen­haut­de­la­tour­nord­del’égli­seSaint-Sul­pi­ce­pour­pren­dre­les­cli­chés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.