UNE VI­RÉE SI­GNÉE « COM­MIS­SAIRE BAJOTTE »

Le Nord - - BOYS ET GIRLS -

(LR) Des mor­dus de sports qui vont voir leurs fa­vo­ris sur la route, il en existe plu­sieurs. Tou­te­fois, ceux qui se dé­cident sur le tard ont sou­vent des sur­prises. Heu­reu­se­ment, le «Com­mis­saire Bajotte» a mis ses ta­lents d’or­ga­ni­sa­teurs à pro­fits pour que les choses tournent bien. «On avait com­men­cé à re­gar­der sur in­ter­net, pour ob­te­nir des billets sur Ebay. Un mois avant le match Canadien-Leafs, ils se dé­taillaient 140 $ pièce. Puis, à moins de deux se­maines du match, ils sont mon­tés en flèche à 250 $ cha­cun. On a dé­ci­dé de prendre une chance en mon­tant en train dans la Ville reine, puis d’ache­ter des billets des re­ven­deurs, sur place. On s’en est ti­ré avec des billets au ni­veau 313, du Centre Air Ca­na­da. Pas mal haut, mais où on voyait très bien», a com­men­té Éric Prud’homme, sans spé­ci­fier comment il a payé en fin de compte pour son ad­mis­sion… En com­pa­gnie de ses com­parses Luc Ca­dieux, Ja­que­lin La­fan­tai­sie et Bru­no Des­jar­dins, ils sont em­bar­qués dans un train de Via Rail, à Dor­val, en di­rec­tion de To­ron­to. Quatre heures et vingt mi­nutes plus tard, ils dé­bar- quaient dans la mé­tro­pole on­ta­rienne. «Les pré­po­sés du train nous ont dit ne pas avoir le droit de ser­vir de la bière avant 11h am, ça com­men­çait bien le voyage! À 8 $ la can­nette, la bière n’est pas plus chère au Centre Air Ca­na­da qu’au Centre Bell. Les Ca­na­diens ont per­du en fu­sillade, mais croyez-moi, j’ai été tran­quille. Je n’avais pas mis de chan­dail du Canadien, par pru­dence, mais j’ai été sur­pris de consta­ter qu’il y en avait beau­coup dans les gra­dins. J’avais un peu peur des ré­ac­tions. Quand je ne suis chez-nous, je ne cherche pas le trouble (sic)», a re­pris notre «trouble ma­ker» na­tio­nal, spé­cia­le­ment à la balle. Le qua­tuor a cou­ché à T.O., mais cer­tains avaient plus hâte que d’autres de ren­trer chez-eux, dans les Lau­ren­tides. «Ca­dieux nous a lâ­ché de bonne heure sur la broue : il ne de­vait pas être mi­nuit. Il y en avait un autre qui pra­ti­quait son an­glais avec une blonde, en m’as­su­rant qu’elle était cé­li­ba­taire de­puis trois ans. Ce­pen­dant, je sa­vais que mon chum n’a pas pas­sé son cours d’an­glais de se­con­daire 5. Ça fait que pour la fille, j’ai lais­sé faire»… Nos joyeux lu­rons se sont aus­si te­nus loin des «scal­pers» de luxe, qui se pro­me­naient de­vant l’aré­na avec des voi­tures de rêve. «Le scal­per en chef se pro­me­nait en Porsche Cayenne. Ses af­faires semblent al­ler ron­de­ment. Il nous of­frait des billets à 700 $ pièce, dans les rouges. On a pas­sé notre tour. Je veux gar­der de l’ar­gent pour al­ler aux Yan­kee sta­dium, cet été, mais le conseiller Pigeon veut al­ler aux Red Sox. John­ny Bel­li­veau? Il est tel­le­ment pris avec ses pro­mo­tions qu’on va al­ler en­semble à la sé­rie mon­diale de 2040!».

Tour­noi en vue

À pa­reille date, l’an der­nier, le Com­mis­saire Bajotte se di­sait es­souf­fler d’or­ga­ni­ser plu­sieurs ligues spor­tives, si­mul­ta­né­ment. Il pro­met­tait de prendre quelques an­nées sab­ba­tiques… Il a or­ga­ni­sé son mé­ga-par­ty du Su­per Bowl 2010, et là, il se lance dans l’or­ga­ni­sa­tion d’un tour­noi de ho­ckey bot­tines, tou­jours à la Ta­verne l’Abreu­voir du sec­teur Saint-Antoine. «Les gars m’acha­laient pour que je re­prenne le col­lier. Le Su­per Bowl m’a re­don­né le goût, puis la de­mande concer­nait un tour­noi de ho­ckey de rue. On a donc op­té pour le ven­dre­di 30 avril et le sa­me­di 1er mai. Les équipes se­ront for­mées de 3 joueurs (1 sub­sti­tut). Nous joue­rons sur une sur­face de 64 pieds par 32, avec des bandes. On uti­li­se­ra une balle orange, de type De­kHo­ckey. L’ins­crip­tion est fixée à 80 $ par équipe, avec une bourse en jeu. Nous sou­hai­tons avoir un maxi­mum de 16 clubs au tour­noi», a pour­sui­vi le Com­mis­saire Bajotte, qui peut être joint au 450-821-2867, ou en­core à la Ta­verne l’Abreu­voir, au 450-436-1877.

ÉricP­rud’homme,LucCa­dieux,Jac­que­linLa­fan­tai­sieetB­ru­noDes­jar­din­sont­pro­fi­té­de­leur sé­jouràTo­ron­to­pour­man­ge­ru­ne­croû­teau­res­tau­rantHoo­ters…

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.