L’OR­THO­DON­TIE EN QUES­TIONS

Le Nord - - MOIS DE LA SANTÉ DENTAIRE -

Règle gé­né­rale, un en­fant sur trois est sus­cep­tible d’avoir be­soin d’un trai­te­ment d’or­tho­don­tie. Face à une telle de­mande, l’in­for­ma­tion sur cette dis­ci­pline reste in­suf­fi­sante. Voi­ci donc quelques ques­tions sur le su­jet.. À quel âge doit-on al­ler chez l’or­tho­don­tiste ? À par­tir de l’évo­lu­tion des 4 in­ci­sives du haut et du bas ou s’il existe un grand dé­ca­lage entre les dents du haut et les dents du bas. Votre chirurgien-den­tiste pour­ra vous aler­ter en cas de pro­blème. Pour­quoi ses dents ne re­poussent pas tout de suite ? Les dents dé­fi­ni­tives sont par­fois un peu plus longues à sor­tir, il faut que la ra­cine soit as­sez pous­sée. Mais si le re­tard entre la chute de la dent de lait et l’évo­lu­tion de la dé­fi­ni­tive est su­pé­rieur à 6 mois il y a lieu de faire une ra­dio pour voir si un obs­tacle n’est pas pré­sent (comme une dent blo­quée oblique ou une dent sup­plé­men­taire). Comment se passe la pousse des dents ? Les dents poussent en deux temps : d’abord les in­ci­sives, puis après un temps de la­tence les pré­mo­laires et les ca­nines évo­luent. En­fin les mo­laires de 12 ans, puis les dents de sa­gesse com­plè­te­ront la den­ti­tion. Ses dents poussent en ar­rière, que faire ? Les in­ci­sives du bas évo­luent as­sez sou­vent un peu en ar­rière des dents de lait, c’est nor­mal et très sou­vent tout rentre dans l’ordre as­sez vite, la dent de lait tombe spon­ta­né­ment. Mais par­fois l’axe d’érup­tion de l’in­ci­sive fait que la dent de lait ne se ré­sorbe pas. Il faut alors consul­ter son den­tiste qui dé­ci­de­ra d’ex­traire ou pas cette dent. Ses dents poussent en avant, doit-on s’en oc­cu­per dès main­te­nant ? Il y a tou­jours un risque de chute et donc de frac­ture des in­ci­sives du haut si elles sont trop en avant. Consul­ter un or­tho­don­tiste per­met­tra de sa­voir si une pre­mière étape de trai­te­ment est in­di­quée. Pour­quoi doit-on ex­traire des bonnes dents ? Si le manque de place est trop fort, il est né­ces­saire de faire de la place pour pou­voir tout ranger, si­non il y au­ra des « sur­dents », des dents in­cluses, et plus tard des pro­blèmes de com­pres­sion, oc­ca­sion­nant des ca­ries ( car on brosse mal les dents mal ran­gées) ou des ma­la­dies de la gen­cive qui peuvent ame­ner à des dé­chaus­se­ments.

L’or­tho­don­tie­peut­cor­ri­ger­des­mal­for­ma­tions dans­la­den­ti­tion­de­vo­treen­fant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.