DEUXIÈME ET CIN­QUIÈME PLACES POUR AUDETTE

(LR) Le cou­reur au­to­mo­bile Ré­my Audette, de Sainte-Anne-des-Lacs, a connu du suc­cès en Vir­gi­nie, où il a cu­mu­lé des 2e et 5e po­si­tions lors des deux pre­mières épreuves du ca­len­drier de 2010 de For­mule 2000 amé­ri­caine, en Vir­gi­nie

Le Nord - - SPORTS ET LOISIRS -

Lors du pre­mier duel, le pi­lote de la voi­ture 21 a pris la 5e place, après s’être qua­li­fié 3e. Il a com­plé­té l’épreuve de 14 tours en 27 m 23 sec 395 c; soit 8,495 se­condes der­rière le ga­gnant, Vic­tor Car­bone. Audette a at­teint une vi­tesse de pointe de 102,60 mp/h. Lors de la 2e course de la fin de se­maine, après s’être qua­li­fié 2e,Audette a com­plé­té tra­cé de 14 tours en 29 m 41sec 359 c, à 0,469 se­conde du ga­gnant, Carl Mor­gan. 101,784 m/ph a été sa vi­tesse la plus ra­pide at­teinte. «Lors de cette deuxième épreuve ré­gu­lière, je me trou­vais troi­sième presque en tout temps. Puis, le me­neur a souf­fert d’un bris mé­ca­nique et j’ai alors ga­gné une place. J’ai mis de la pres­sion sur le nou­veau me­neur (Car­bone), mais il n’a com­mis au­cune er­reur. Je re­tiens de cette fin de se­maine en Vir­gi­nie le fait que nous avons fait pro­gres­ser la voi­ture au fur et à me­sure que les épreuves se dé­rou­laient, pour fi­nir par­mi les me­neurs. Au dé­but, ma voi­ture était sur­vi­reuse, mais nous sommes par­ve­nus à ba­lan­cer tout ça. Cha­peau à mes équi­piers et mé­ca­nos», a sou­li­gné le jeune homme. Pour ce qui est de sa 5e po­si­tion, à l’épreuve ini­tiale, Audette l’ex­plique ain­si: «Je me suis em­pê­tré dans mes pé­dales et mon pied droit s’est re­trou­vé der­rière celle du frein. J’ai réus­si à ra­len­tir, de peine et de mi­sère, et à sor­tir plus large dans le ga­zon, sans bri­ser la voi­ture. J’ai en­suite cou­ru avec les cou­teau entre les dents, af­fi­chant mes meilleurs temps de la fin de se­maine, ce qui m’a per­mis de m’en ti­rer avec une 5e place. En qua­lifs, ce­la al­lait très bien, jus­qu’à ce qu’un ad­ver­saire me bou­chonne et m’em­pêche de réus­sir mon meilleur tour chro­no­mé­tré. Ce n’est pas grave, car ces fac­teurs font par­tis du mé­tier», a-t-il conve­nu.

Longue at­tente

Les ama­teurs qui ai­me­raient voir Audette en piste de­vront at­tendre deux mois, puisque Ré­my re­vien­dra seule­ment en piste du 11 au 13 juin, à la piste de Mo­sport, en On­ta­rio. «C’est en­core loin, mais cette pause nous per­met­tra de mettre la voi­ture au point. J’ai éprou­vé des pro­blèmes à Mo­sport en 2009 et nous avons des mo­di­fi­ca­tions à ap­por­ter. J’ai en­suite l’in­ten­tion de vé­ri­fier les amé­lio­ra­tions ap­por­tées sur une piste du coin, soit sur celle d’es­sais de voi­tures à Blain­ville, ou en­core au cir­cuit du Mont-Trem­blant. Je veux que nous nous pré­sen­tions en On­ta­rio avec le meilleur ma­té­riel pos­sible», a-t-il com­men­té.

Ré­myAu­det­te­veut­que­sa­mo­no­pla­ce­soi­tau meilleur­de­sa­ca­pa­ci­té,lors­qu’il­se­pré­sen­te­raàMo­sport,en­juin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.