FORTE AS­SIS­TANCE POUR LA LIGUE BODYSHOP…

Une pe­tit chan­ge­ment d’ho­raire a per­mis la se­maine der­nière d’en­re­gis­trer la plus grosse as­sis­tance de l’an­née, dans la Ligue Bodyshop, à l’aré­na Me­lan­çon.

Le Nord - - SPORTS ET LOISIRS -

Femmes et en­fants étaient pré­sents, alors que le match était ex­cep­tion­nel­le­ment dis­pu­té à 19h, au lieu de 22h. En pre­mière pé­riode de ce duel, les Blancs ont com­plè­te­ment do­mi­né les Bleus, en rem­por­tant fa­ci­le­ment le pre­mier point de la soi­rée avec 5 fi­lets contre 1 seul. À no­ter que Guy Vé­zi­na re­ve­nait d’un voyage: il avait en­core le beat re­lax. On a même cru qu’il y avait du sable de plage qui sor­tait de ses pa­tins, sur­tout lors des pi­vots! En deuxième, les Blancs sem­blaient avoir en­core le mo­men­tum, alors qu’ils me­naient en­core 5-3. Avec moins de 5 mi­nutes à jouer, les Bleus ont vi­dé les pa­tins de Guy et ont chan­gé la com­po­si­tion de leurs trios. Tout s’est alors mis à fonc­tion­ner et ils ont pu re­mon­ter la pente, pour ar­ra­cher une nulle de 5-5. Le troi­sième tiers au­ra en­core été dé­ci­sif. Il faut croire que les Blancs ont tout don­né en pre­mière, car ils ont man­qué d’essence. La ca­ra­vane des Blancs a pas­sée en trombes et les Boys ont fa­ci­le­ment sou­ti­ré une vic­toire, au compte de 5-2. Ce fut digne d‘une fin de sai­son as­sez en­le­vante.

Trans­fert à Saint-Antoine

Ce di­manche der­nier, la der­nière joute de l’an­née a été dis­pu­tée au Centre spor­tif du sec­teur Saint-Antoine. Pour cette der­nière par­tie de l’an­née, tous vou­laient vo­ler la ve­dette. C’est Ch­ris­tian «Su­per­man» La­chance qui y se­ra le mieux par­ve­nu, avec six buts. En pre­mière pé­riode, de nom­breux re­vi­re­ments sont sur­ve­nus de chaque cô­té, mais à chaque fois, les deux gar­diens, Mar­tin La­bon­té et Ja­not Da­nis, ont sau­vé les meubles. Après 28:30 de jeu, un pre­mier fi­let a été mar­qué du cô­té des Blancs. Ces der­niers pen­saient bien en­le­ver le pre­mier point de la soi­rée, mais avec quelques se­condes à faire, les Bleus ont mar­qué un fi­let crève-coeur, la ron­delle s’étant re­trou­vée tout dou­ce­ment au font du fi­let, pour une marque nulle de 1-1. En deuxième, le jeu of­fen­sif a ex­plo­sé, pour un grosse ré­colte de 5-5. Ch­ris­tian «les mains» La­chance, sup­po­sé­ment fa­ti­gué de sont wee­kend en tour­noi de ho­ckey, en était à son 5e match en deux jours! Il a ins­crit un tour du cha­peau du cô­té des Bleus. Le tout s’est pour­sui­vi au 3e vingt, avec un scé­na­rio par­fait de 2 à 2. Tous au­raient vou­lu voir une cap­ti­vante fu­sillade, mais non! M. La­chance a en­core vo­lé la ve­dette, lui qui y est al­lé en­core d’un tour du cha­peau dans cette pé­riode pour faire 3-2 au ta­bleau in­di­ca­teur. Les jambes et les bras des Blancs sont de­ve­nus as­sez lourds, de sorte qu’ils ont re­ti­ré leur gar­dien pour un 6e at­ta­quant. Plu­sieurs me­naces sui­virent, mais en re­vi­re­ment et une ron­delle ex­pé­diée de la zone cen­trale a mis le clou dans le cer­cueil. Les Bleus ont rem­por­té les der­niers hon­neurs de la sai­son! Par ailleurs, Be­noît La­lande pour­ra main­te­nant uti­li­ser ses balles de golf à sa­tié­té! «Tous pour­rons fes­toyer au pe­tit sou­per et par­ty d’équipe, chez notre com­man­di­taire, le Li­ver­pool. Quelle belle sai­son de ho­ckey», a conclu le porte pa­role de la ligue, Sté­phane «com­pu­ter» Pi­lon.

Ligue des Chums

Dans la Ligue des Chums des Lau­ren­tides, le lun­di 12 avril der­nier, tous croyaient à un match nul, entre Arousse et le Lave-Au­to centre-ville. Mais, avec seule­ment 2 se­condes à jouer en troi­sième pé­riode, Tom­my Ri­vest (gar­dien d’Arousse) a réus­si une ex­cel­lente passe à Guillaume La­treille, qui a dé­joué Si­mon Bou­chard, pour don­ner la vic­toire à Arousse.Toute une sor­tie de zone du gar­dien et ca­pi­taine de l’équipe de Arousse! Lors du 2e match, alors que la Draf­te­rie Du­mont croyait rem­por­ter le match avec seule­ment 45 se­condes à jouer, Fré­dé­ric Spo­sib, de Tech­ni-Peintre, a gâ­ché la fête de la Draf­te­rie Du­mont en mar­quant avec 21 se­condes à faire au match.Ver­dict nul. Spo­sib a ache­vé la soi­rée avec 4 buts et 1 passe, alors que Fran­cois Mi­chel a en­fi­lé 2 buts et 1 aide. Fran­cois Mi­chel se de­man­dait comment re­trou­ver le che­min de la vic­toire, lors des der­nières se­maines. Il a cru que la ten­di­nite de Syl­vain Roy était la so­lu­tion au pro­blème. Lors du match du 5 avril, S. Roy s’est bles­sé... Ima­gi­nez: il jouait dé­jà en mar­chant. Le pauvre gar­çon est re­tour­né de­vant le fi­let et au­ra seule­ment be­soin d’ef­fec­tuer des dé­pla­ce­ments de gauche à droite. Lors du 3e match à l’af­fiche, un vrai match de foot­ball est sur­ve­nu, avec vic­toire de Mo­di­lex De­si­gn… 24 à 11, contre la Source du Sports. «C‘était un match très long et plate à ar­bi­trer», a confir­mé le «zé­bré» Ma­rio Per­ron. La Source du Sports était pri­vée de Vincent Boyer, qui était sus­pen­du. Mathieu Mi­ron a quand même mar­qué 6 buts et 1 passe. Son­ny Du­bé a réus­si 5 buts et 2 passes pour les per­dants. Cé­dric Ju­teau a quant lui éta­bli un re­cord dans la «Ligue des Chums», en en­fi­lant l’ai­guille à pas moins de 7 re­prises, et en se fai­sant com­plice de 7 autres fi­lets. Il s’est fau­fi­lé au som­met des mar­queurs de la ligue, de­vant Ke­vin Ross. De son cô­té, Sé­bas­tien Gau­thier a éga­le­ment connu un fort match, avec 6 buts et 3 passes. Fé­li­ci­ta­tions à la femme de Sé­bas­tien Gau­thier, qui a mis au monde deux mer­veilleuses ju­melles. Yves Lau­zé, gar­dien et ca­pi­taine de Mo­di­lex De­si­gn, est main­te­nant grand-père. «Les boys, ne soyez pas trop durs avec lui, de­vant le fi­let, car il n’est plus jeune! Bra­vo à tous les membres de la fa­mille, de la part des membres de notre ligue», a ache­vé le pré­sident Ma­rio «Pan­thère noire» Per­ron, aus­si ef­fi­cace comme of­fi­ciel que Ron Four­nier…

Ena­vant-match,dans­la Li­gueBo­dy­shop,Mi­chel La­chan­cea­fait­sont échauf­fe­men­ten­sous-vê­te­ments,com­meun­cer­tain AlexO­ve­ch­kin.Ils­di­ront en­sui­te­que­la­té­lén’aau­cu­nein­fluen­ce­sur­le­sen­fants…

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.