LES LIVRES

Le Nord - - LITTERAIRES LE NORD - Ca­té­go­rie­se­con­daire1er­cycle Fi­na­liste Lau­rieLe­vesque Se­con­daire2 Po­ly­va­len­teSt-Jé­rôme

Au dé­part, ce n’était qu’un simple passe-temps, Mais avec le temps une force en moi a com­men­cé à les ai­mer tant, J’ai gran­di à tra­vers eux et je me suis nour­ri de leurs connais­sances, car j’avais beau souf­frir dans mon monde, dans le leur tout était d’une telle dif­fé­rence, Plus le temps s’en­vo­lait plus ils m’en­sor­ce­laient… Pour cer­tains ils sont sans im­por­tance, mais pour moi ils consti­tuent une deuxième chance, Ils sont comme un re­père, comme mon se­cond uni­vers, Où tu n’as ja­mais ces­sé d’exis­ter, Un en­droit où tu ne pour­ras ja­mais me quit­ter… Mais à chaque fois que je réus­sis à y en­trer, Il y a tou­jours quelque chose qui me ra­mène à la réa­li­té, Et pen­dant que dans mon monde fan­tas­tique mon ima­gi­na­tion ne cesse de di­va­guer, Dans la réa­li­té le temps ne cesse de s’écou­ler Le monde dans le­quel je me plonge fi­nit tou­jours par m’en­chan­ter, À la fois d’une grande beau­té, mais sur­tout d’une telle fa­ci­li­té, Je peux rire, ai­mer ou bien pleu­rer dans la peau de ces per­son­nages, Je peux sou­rire, haïr ou être apeu­rée, mais ces émo­tions ne sont que des mi­rages… Ce qui me touche da­van­tage c’est le nombre de vies te­nues par ce fil, Aus­si sub­til soit-il, Quand je me plonge dans cette autre vie je n’ai qu’une en­vie, C’est que ces rêves de­ve­nus réa­li­té ne soient pas ef­fa­cés, Ce n’est peut-être que de simples mots sur de simples pages, Mais le ré­sul­tat vaut la magie d’une image… Lorsque tu es par­ti, tu as lais­sé un trou dans mon coeur d’en­fant, En pen­sant que je réus­si­rais à le re­fer­mer avec le temps, Et tu m’as lais­sé comme seul hé­ri­tage, Cette ran­gée de pages, Un pas­sage vers une autre vie, Celle que tu avais tant ché­rie, Avec le temps j’ai com­pris que peu im­porte ce qui al­lait se pas­ser, Ja­mais ils ne me lais­se­ront tom­ber, Et je sou­haite à chaque per­sonne de trou­ver, Cette chose qui vous fe­ra di­va­guer… Je voudrais que ma vie soit écrite sur ces pages, Afin de pou­voir me rap­pe­ler son vi­sage Me je ne de­mande que de pou­voir ou­blier la dou­leur, Pour en­fin être ca­pable de sé­cher mes pleurs, Je voudrais aus­si sim­ple­ment avoir à tour­ner la page pour ou­blier toutes les dif­fi­cul­tés, Je voudrais pou­voir choi­sir le rythme au­quel je ver­rai ma vie s’ar­rê­ter…

Vous n’avez pas de­vi­né?

Cette pas­sion in­née?

Ce n’est pour­tant pas si com­pli­qué, Ce sont les livres et leurs his­toires à faire rê­ver…

Lau­rieLe­vesque

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.