Un scoo­ter pas cher et fiable S.V.P. !

Le Nord - - POINT DE VUE - Stéphane Gou­let

De­puis quelques an­nées, on re­marque l’ar­ri­vée de plu­sieurs nou­velles marques de scoo­ter d’outre-mer. Un Benz­hou 50cc? Un Yiying à deux roues ? Chi­ro­nex quoi? Oui, ça existe. Mais mal­heur à ce­lui qui en fait l’ac­qui­si­tion, car la qua­li­té de l’en­gin est exé­crable pour la plu­part. Oui, c’est moins cher et il y a une rai­son. Ces pe­tits scoo­ters sont pour ain­si dire « des pa­quets de trouble » sur deux roues. As­sem­blage dé­fi­cient, pièces de re­change non dis­po­nible et les mé­ca­ni­ciens pro­fes­sion­nels qui ne veulent en au­cun cas of­frir le ser­vice de ré­pa­ra­tion. Je vous le dis, il nous est ar­ri­vé sou­vent qu’un pro­prié­taire de scoo­ter chi­nois dé­cide tout sim­ple­ment de je­ter l’en­gin après avoir in­ves­ti temps et ar­gent. Et un scoo­ter Ja­po­nais ? Ils sont de bonne qua­li­té, de ré­pu­ta­tion fiable et le ser­vice après-vente est re­mar­quable. Mais ils peuvent être chers à l’achat. Une autre op­tion? Les scoo­ters Co­réen ou Taï­wa­nais. Ils sont de fac­ture rai­son­nable et la fia­bi­li­té se rap­proche gran­de­ment des scoo­ters ja­po­nais. Ain­si, la marque Kym­co est pro­ba­ble­ment votre meilleure op­tion. Cette com­pa­gnie fon­dée en 1963 à Tai­wan fa­brique de très bon pe­tit vé­hi­cule qui pour­rait vous sur­prendre. Le contrôle de qua­li­té et les mé­thodes d’as­sem­blages sont des plus per­fec­tion­nés de l’in­dus­trie. Sur cer tains as­pects, ils dé­passent même cer­tains ma­nu­fac­tu­riers ja­po­nais. Kym­co fa­brique de­puis long­temps pour les grands. Ain­si, la mo­to BMW 450X d’en­du­ro est vé­hi­cu­lée par un mo­teur fa­bri­qué par Kym­co. Qui l’au­rait cru? Un coeur Kym­co dans un corps BMW! Pre­nez l’exemple du scoo­ter Kym­co Vi­ta­li­ty 50cc à mo­teur 4 temps. Des roues de 12 pouces de type mag avec frein à disque en avant. Un mo­teur 4-temps sans en­tre­tien fiable qui per­met une vi­tesse de pointe de 60 km/h. Un look très mo­derne et très réus­si. Un as­sem­blage ir­ré­pro­chable et tout ça pour 1999 $. C’est peut-être 100 $ ou 200 $ plus cher qu’un scoo­ter chi­nois, mais la tran­quilli­té d’es­prit en vaut la peine. La gamme des scoo­ters Kym­co ne vous lais­se­ra pas tom­ber sur le che­min, de­man­dez à un Ita­lien, il ne le sait peut-être pas, mais il s’est ven­du plus de Kym­co que de Ves­pa en Italie en 2008. Au fait, l’Italie c’est le pays qui a in­ven­té le scoo­ter. Les scoo­ters Kym­co sont dis­po­nibles chez Gou­let Mo­to Sports à Ste-Thé­rèse.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.